Vous lisez en ce moment
Suisse : Les exportations horlogères grimpent en flèche au mois de janvier grâce à l’Europe

Suisse : Les exportations horlogères grimpent en flèche au mois de janvier grâce à l’Europe

Les exportations horlogères suisses poursuivent leur très forte croissance sur le mois de janvier 2022, entamée tout au long de l’année 2021. Boostées par l’Europe, elles ont augmenté de 6,8% sur un an.

 

Pour rappel, l’horlogerie suisse avait réalisé une très belle année 2021, notamment accentuée grâce au rebond du luxe. Les exportations de montres ont augmenté de 31,2% sur un an, à hauteur de 22,3 milliards de francs suisses (environ 21,3 milliards d’euros). Signe de résultats remarquables, elles ont notamment surpassé leur niveau prépandémique et battu leur précédent record historique établi sur l’année 2014.

 

Sur le mois de janvier 2022, les exportations horlogères ont atteint la valeur de 1,7 milliard de francs suisses (1,6 milliard d’euros).

 

Une croissance hétérogène en fonction des marchés

 

En effet, c’est en premier lieu l’Europe qui a porté la croissance des exportations tout au long du mois de janvier 2022. Elles ont notamment augmenté de 20,1% par rapport à janvier 2021.

 

Plus précisément, l’Espagne est au premier rang parmi les pays ayant réalisé le plus haut taux d’exportations de montres suisses, bondissant de 54% vers ce dernier. Le Royaume-Uni arrive ensuite, s’étant accrues de 26,1% vers ce marché. Enfin, la France est le troisième pays européen a avoir connu un rebond de ses exportations, s’élevant à hauteur de 14,4% vers ce pays.

 

Outre-Atlantique, les exportations vers les États-Unis ont continué sur la même lancée qu’en 2021, affichant une augmentation de 37,5% sur janvier 2022.

 

Dans une dynamique contraire, c’est étonnement en Chine que les exportations horlogères affichent une chute de 12,2% vers ce pays, qui « s’est inscrite en baisse pour la première fois depuis le début de la crise du Covid-19 » , a relevé la fédération horlogère. Cette dernière souligne néanmoins qu’elles se sont maintenues à un niveau élevé, en raison des deux très belles dernières années de forte hausse des exportations vers ce marché. À titre de rappel, la Chine avait été le seul marché en croissance en 2020 alors que les exportations horlogères suisses avaient diminué drastiquement sur toutes les autres régions du monde.

 

Voir aussi

Sur cette même région, Hong Kong, un des grands marchés de l’horlogerie suisse, reste plus ou moins dans la même tendance que la Chine. Selon la fédération horlogère, ce pays n’a montré « aucun signe de redressement » et « les perspectives s’assombrissent au vu de sa situation sanitaire » .

 

 

Lire aussi > TAG HEUER DÉVOILE SES DEUX NOUVELLES MONTRES CONNECTED CALIBRE E4

 

 

Photo à la Une : © Vacheron-Constantin

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut