Revlon : En redressement judiciaire, comment le groupe veut se relancer ?

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La société américaine emblématique de cosmétiques et parfums Revlon a annoncé le jeudi 16 juin dernier avoir déposé le bilan du Chapitre 11 sous le régime américain des faillites, lui permettant de poursuivre ses activités pendant qu’elle élabore un plan de redressement.

 

Dans un document déposé le 15 juin au soir auprès d’un tribunal new-yorkais, Revlon a révélé posséder une dette comprise entre un et dix milliards de dollars, et a fait part d’un passif de long terme de 3,3 milliards de dollars au premier trimestre 2022.

 

Aux Etats-Unis, le recours au Chapitre 11 est un dispositif qui permet à une entreprise n’arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer tout en continuant son activité. Ce placement sous le régime des faillites « va permettre à Revlon d’offrir à nos clients les produits emblématiques que nous proposons depuis des décennies tout en traçant un chemin plus clair pour notre croissance future » , a déclaré dans un communiqué Debra Perelman, la PDG du groupe new-yorkais.

 

Cette dernière a notamment ajouté avoir réalisé des pertes de 206,9 millions de dollars en 2021 sur des ventes s’élevant à 2,079 milliards de dollars. Comptabilisant tout cela, le Wall Street Journal a estimé la dette totale de Revlon à 3,8 milliards de dollars.

 

« Revlon a une structure de capital insoutenable avec une dette déclarée supérieure à 1,5 fois le chiffre d’affaires annuel, ce qui a laissé à l’entreprise une flexibilité financière limitée, notamment un effet de levier élevé, une faible liquidité et des échéances imminentes » , a souligné de son côté Dawei Ma, analyste chez Moody’s.

 

Revlon a par la suite révélé que la pandémie, l’inflation élevée et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement sont les trois principales causes de son dépôt de bilan.

 

Concurrence et stratégie face aux autres marques de cosmétiques

 

Si cette faillite n’annonce rien de bon pour Revlon, certains voient en cette annonce une belle occasion pour la marque de se renouveler et repenser totalement son marketing et sa stratégie face aux autres marques concurrentes.

 

Depuis le milieu des années 2010, l’on observe une croissance exponentielle des chiffres du marché mondial de la cosmétique et de la beauté. Le marché mondial de l’industrie de la beauté en 2021 a été évalué à 511 milliards de dollars, et pourrait atteindre la somme de 716,6 milliards de dollars d’ici 2025.

 

Ces très bons résultats ont notamment été possibles grâce aux très nombreuses marques de cosmétiques qui ont fleuri à travers le monde. Faisant face à une forte concurrence, ces dernières ont dû redoubler d’imagination pour ne pas perdre en popularité ni en demande des consommateurs et, donc, pour ne pas expérimenter de bénéfices en baisse.

 

Et c’est sûrement sur ce point-là que Revlon devra travailler afin de se relever de son dépôt de bilan. « Les goûts et les habitudes d’achat des consommateurs changent considérablement et les marques emblématiques d’hier seront les souvenirs nostalgiques de demain à moins qu’elles ne se réorganisent de manière significative, deviennent plus souples financièrement et s’alignent sur les goûts et les habitudes d’achat des consommateurs » , a souligné Kelly Hyman, fondatrice de The Hyman Law Firm au média Crumpe.

 

Avec le clan Kardashian et les nombreuses marques à haut potentiel que les Sœurs ont sorti ces récentes années, ainsi que les entrepreneuses que sont Huda Katan (Huda Beauty), Rihanna (Fenty Beauty) et Charlotte Tilbury et leurs fleurons cosmétiques, Revlon devra s’armer d’un marketing béton pour faire habilement face à cette concurrence accrue.

 

 

Lire aussi > PARIS PACKAGING WEEK: LE SALON DU PACKAGING S’EXPOSE LES 29 ET 30 JUIN

 

Photo à la Une : © Revlon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

La société américaine emblématique de cosmétiques et parfums Revlon a annoncé le jeudi 16 juin dernier avoir déposé le bilan du Chapitre 11 sous le régime américain des faillites, lui permettant de poursuivre ses activités pendant qu’elle élabore un plan de redressement.

 

Dans un document déposé le 15 juin au soir auprès d’un tribunal new-yorkais, Revlon a révélé posséder une dette comprise entre un et dix milliards de dollars, et a fait part d’un passif de long terme de 3,3 milliards de dollars au premier trimestre 2022.

 

Aux Etats-Unis, le recours au Chapitre 11 est un dispositif qui permet à une entreprise n’arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer tout en continuant son activité. Ce placement sous le régime des faillites « va permettre à Revlon d’offrir à nos clients les produits emblématiques que nous proposons depuis des décennies tout en traçant un chemin plus clair pour notre croissance future » , a déclaré dans un communiqué Debra Perelman, la PDG du groupe new-yorkais.

 

Cette dernière a notamment ajouté avoir réalisé des pertes de 206,9 millions de dollars en 2021 sur des ventes s’élevant à 2,079 milliards de dollars. Comptabilisant tout cela, le Wall Street Journal a estimé la dette totale de Revlon à 3,8 milliards de dollars.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Revlon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La société américaine emblématique de cosmétiques et parfums Revlon a annoncé le jeudi 16 juin dernier avoir déposé le bilan du Chapitre 11 sous le régime américain des faillites, lui permettant de poursuivre ses activités pendant qu’elle élabore un plan de redressement.

 

Dans un document déposé le 15 juin au soir auprès d’un tribunal new-yorkais, Revlon a révélé posséder une dette comprise entre un et dix milliards de dollars, et a fait part d’un passif de long terme de 3,3 milliards de dollars au premier trimestre 2022.

 

Aux Etats-Unis, le recours au Chapitre 11 est un dispositif qui permet à une entreprise n’arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer tout en continuant son activité. Ce placement sous le régime des faillites « va permettre à Revlon d’offrir à nos clients les produits emblématiques que nous proposons depuis des décennies tout en traçant un chemin plus clair pour notre croissance future » , a déclaré dans un communiqué Debra Perelman, la PDG du groupe new-yorkais.

 

Cette dernière a notamment ajouté avoir réalisé des pertes de 206,9 millions de dollars en 2021 sur des ventes s’élevant à 2,079 milliards de dollars. Comptabilisant tout cela, le Wall Street Journal a estimé la dette totale de Revlon à 3,8 milliards de dollars.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Revlon[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus