Vous lisez en ce moment
Retour sur le succès des SUV, véritables poules aux oeufs d’or des marques automobiles de luxe

Retour sur le succès des SUV, véritables poules aux oeufs d’or des marques automobiles de luxe

Si les marques de luxe et premium comme BMW ou Lamborghini ne connaissent pas la crise, c’est aussi grâce à la vente de leurs SUV, au succès indéniable.

 

Pour la petite histoire, le SUV est à l’origine américain, sous la forme de la Jeep Cherokee XJ, le tout premier SUV de l’histoire automobile. Le SUV: Sport Utility Vehicle, est en fait une voiture à mi-chemin entre un monospace et un 4×4. Souvent considéré comme le 4×4 des villes, le SUV dispose d’une grande capacité et présente une forme bicorps.

 

Un succès commercial

 

Les Européens adorent ce type de véhicules, et cela vaut aussi bien pour le foyer moyen que pour les plus riches clients. Cette tendance a incité plus d’une marque de luxe à se mettre à cette poule aux œufs d’or, qui conquis de nombreux adeptes. En effet, l’an dernier, 45% des véhicules immatriculés dans le monde étaient des SUV, selon l’Observatoire Cetelem de l’Automobile.

 

« En termes de segment, le SUV remplace la berline routière et devient une source de croissance essentielle », explique Philippe Houchois, analyste chez Jefferies.

 

C’est le cas notamment de Porsche, qui a vendu l’an dernier, 301.915 voitures, dont 27% de Cayenne, le SUV iconique du constructeur. En ajoutant le Macan, ce pourcentage passe à 56% des ventes. Même constat chez Lamborghini, avec l’Urus qui a représenté l’an dernier presque 60% des ventes de la marque italienne. Chez les marques Premium, on rivalise d’inventivité en sortant de nouveaux modèles comme Audi, qui propose pas moins de 13 modèles de SUV sur le marché ou encore Mercedes avec sa classe G, en tête des ventes de SUV l’an passé avec 7566 ventes, contre 7347 ventes de la mythique Range Rover.

 

Les marques de luxe s’y attèlent

 

Les marques de luxe ne sont pas en reste. Si l’on connaît le célèbre Cayenne chez Porsche, certaines marques ont pris leur temps pour envisager la sortie de modèles de ce genre. Et c’est Ferrari qui se lancera en septembre avec le Purosangue. La marque souhaite évidemment conserver l’ADN Ferrari, dans un modèle sportif et design.

 

Voir aussi

Ce choix est judicieux car pour les marques de luxe, ces modèles, qui remplacent les berlines, garantissent de confortables marges. Et si certaines marques comme Lamborghini voient le volume augmenter pour la demande de SUV, ce n’est pas l’envie de Ferrari qui souhaite que les ventes de la Poursangue ne dépassent pas les 20% des ventes totales. 

 

« Chez Lamborghini, le lancement de l’Urus a fait baisser le revenu par unité mais augmenter la marge » commente Philippe Houchois. En 2017, avant l’Urus, Lamborghini avait vendu 3815 voitures en un an et en 2021, un chiffre qui a plus que doublé, à 8405 voitures, avec une marge de plus de 20% l’an dernier sur chaque voiture vendue.

 

Lire aussi > Maserati renoue avec le succès des SUV

 

Photo à la Une : © Audi

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut