Le grand retour de Phoebe Philo en septembre 2023 se précise

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Sans doute le retour le plus attendu de la rentrée et de l’année sur la scène mode et luxe : Phoebe Philo, la papesse du chic discret et ex-directrice artistique de la Maison Céline lance sa marque éponyme. La créatrice n’avait pas créé de collection depuis 2017.

 

De nouvelles informations ont circulé ces derniers mois quant à cette marque éponyme, lancée  avec un investissement minoritaire du groupe LVMH et prévue pour septembre prochain. 

 

Ce sont les philophiles – ces fans inconditionnels de la créatrice – qui vont être contents ! 

 

Si une partie a pu se consoler auprès de marques créateurs adeptes de l’épure et du sur-mesure comme The Row, Lemaire et Jil Sander, beaucoup regrettaient son absence sur les podiums depuis six ans.  

 

Un lancement prévu pour septembre

 

Annoncée dès juillet 2021 sur Instagram, la marque de Phoebe Philo se présente comme une marque de mode et d’accessoires. 150 styles sont d’ors et déjà prévus et un site internet flambant neuf a été créé pour l’occasion. 

 

Ce faisant, la marque s’annonce comme une expérience digital-first au travers du site phoebephilo.com. Les fans ont ainsi été invités à s’inscrire dès le mois dernier pour recevoir les dernières notifications. Un bon moyen pour la créatrice de qualifier ses bases de données clients tout en contrôlant ses marges et son image. A fin juillet, 229 000 s’étaient déjà abonnés. Quant au compte instagram, ils sont – à l’heure de l’écriture de cet article – 246 000 followers, contre 50 000 dans les quatre premières heures du lancement. 

 

Peu adepte des réseaux sociaux et du digital, la créatrice s’est toutefois entourée de nombreux experts du sujet, en particulier Patrick Silén, un ancien cadre d’Asos et vétéran de McKinsey, nommé en mai dernier Managing Director. 

 

Daria Werbowy et Joan Didion © Celine

 

La créatrice britannique, âgée de 50 ans, devrait également renouer avec le mannequin canadien Daria Werbowy, apparue dans de nombreuses campagnes Céline photographiées par Juergen Teller pendant son mandat chez Céline. Werbowy serait ainsi l’égérie de la marque éponyme de Phoebe Philo.

 

Un lancement rendu possible via le financement minoritaire de son ancien employeur, LVMH. 

 

Pour autant, la créatrice conserve le contrôle total de la marque. A ce sujet, le groupe y voit surtout une véritable “aventure entrepreneuriale”. Signe de cette indépendance créative et managériale, la marque ne figure pas parmi la liste officielle des 75 Maisons détenues par le groupe. 

 

Une absence des plus remarquées

 

La mode est un éternel retour. Toutefois, peu de personnalités savent imprimer à la fois les mémoires, marquer de leur empreinte une époque et fédérer durablement toute une cohorte de fidèles en particulier gagner le respect quasi-unanime de ses pairs

 

Parmi son fanclub – les fameux philophiles – on trouve la légendaire écrivaine américaine Joan Didion, apparue à l’automne-hiver 2015 dans ce qui reste à ce jour l’une des campagnes les plus emblématiques de la maison de couture, sous l’œil du photographe et éternel complice, Juergen Teller et sa vision décalée du monde du luxe. 

 

Phoebe Philo est une des rares créatrices de mode à avoir lancé sa marque éponyme après avoir passé près de vingt ans dans l’industrie du luxe

 

Annonce du départ de Phoebe Philo de chez Céline en 2017 © Business of Fashion

 

Avant d’intégrer en 2008 la direction artistique de la Maison Céline, pour y régner pendant dix ans, elle a rejoint les équipes de Stella McCartney chez Chloé avant d’occuper le poste de directrice de la création pendant cinq ans. 

 

C’est elle qui a, malgré elle, lancé la mode des baskets blanches immaculées dès 2015, en raison des Stan Smith qu’elle ne quittait jamais lors de ses défilés, préfigurant à sa façon la sneaker mania dans le luxe. C’est elle encore qui a lancé les plus grands it-bags de la décennie avec le Paddington chez Chloé et les sacs Trapèze et Nano Luggage chez Céline. 

 

C’est surtout elle qui a eu une importance capitale dans la démocratisation d’un luxe discret. Elle a ainsi élaboré un style décontracté et minimaliste mais non moins féminin dont se sont inspirés des marques comme Balenciaga ou Louis Vuitton à l’époque.  

 

Son empreinte culturelle a été telle que Hedi Slimane, actuel directeur artistique de la Maison Céline, s’est vu contraint de modifier le nom de la marque, retirant l’accent. 

 

L’arrivée du designer de chez Saint Laurent et sa vision (trop) rock dans la  Maison qu’avait redynamisé Philo a d’ailleurs entraîné une levée de bouclier sans précédent

Alors que de nombreux journalistes et experts mode se lamentaient du tournant stylistique de la marque, partageant les créations préférées de l’ancienne DA, une canadienne a cristallisé ce mouvement. 

 

© @OldCeline

 

Craignant “la fin d’une ère”, Gabrielle Boucinha a lancé dans la foulée de l’arrivée d’Hedi Slimane, un compte instagram qui allait faire date et lancer du même coup sa carrière dans la presse : @oldceline. Un espace nostalgique conçu comme une véritable ode au génie Philo qui un mois après son lancement en septembre 2018, comptait déjà 55 000 followers ! Aujourd’hui ils sont 393 000. 

A Refinery29, cette ultra-fan originaire de Toronto était fière de compter parmi eux des personnalités qu’elle admirait – créateurs et influencers – comme “Virgil Abloh, Tommy Ton, Julie Pelipas, Camille Charrière, Pernille Teisbaek, Ezra Petronio ou encore Leandra Medine.” 

 

Une vision de la mode à succès

 

Cette désirabilité hors norme érigé au rang de quasi “religion” s’est transformé en réussite économique. Selon le média Business of Fashion, sous son mandat de directrice artistique, Céline a vu ses ventes passer de 200 millions d’euros en 2008 à plus de 700 millions d’euros en 2017

 

Sur le marché de la seconde main, les créations de Philo continuent de susciter le désir, en témoigne son manteau camel en cachemire qui est encore vivement recherché sur des plateformes comme Vestiaire Collective et The Real Real. 

 

 

Sac Nano Luggage Céline © Presse

 

Pour le critique de mode Tang Shuang sur la plateforme chinoise LadyMax « Aucun créateur n’a été capable de répondre aux besoins des femmes modernes de la classe moyenne aussi précisément que Philo ». 

 

Il ajoute, « L’image qu’elle représente correspond à ce que ces femmes aspirent à être : une incarnation de la non-objectivation, de la non-vanité, de la confiance et de l’attractivité.

 

La créatrice du compte instagram @oldceline abonde « Le Céline de Phoebe, c’était la confiance en soi, la force, la fierté et la puissance. On peut appliquer cette philosophie à tous les aspects de la vie, et je pense que la Céline de Phoebe s’appuyait sur cette culture de l’autonomisation.” Pour elle cet empowerment féminin est à l’image de l’empreinte culturelle et sociale laissée par rien de moins que… Gabrielle Chanel. 

 

Depuis son départ de la scène mode, nombreuses sont les marques à convoquer le souvenir de la créatrice, que ce soit via le recrutement de ses anciens disciples comme Daniel Lee chez Bottega Veneta puis chez Burberry ou encore plus récemment un Gucci en perte de vitesse qui fait appel à son mannequin vedette – Daria Werbowski – pour figurer dans la campagne de communication de la marque. 

 

Lire aussi > Gucci : Sabato de Sarno enrôle Daria Werbowy pour sa première campagne

 

Photo à la Une :  ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Sans doute le retour le plus attendu de la rentrée et de l’année sur la scène mode et luxe : Phoebe Philo, la papesse du chic discret et ex-directrice artistique de la Maison Céline lance sa marque éponyme. La créatrice n’avait pas créé de collection depuis 2017.

 

De nouvelles informations ont circulé ces derniers mois quant à cette marque éponyme, lancée  avec un investissement minoritaire du groupe LVMH et prévue pour septembre prochain. 

 

Ce sont les philophiles – ces fans inconditionnels de la créatrice – qui vont être contents ! 

 

Si une partie a pu se consoler auprès de marques créateurs adeptes de l’épure et du sur-mesure comme The Row, Lemaire et Jil Sander, beaucoup regrettaient son absence sur les podiums depuis six ans.  

 

Un lancement prévu pour septembre

 

Annoncée dès juillet 2021 sur Instagram, la marque de Phoebe Philo se présente comme une marque de mode et d’accessoires. 150 styles sont d’ors et déjà prévus et un site internet flambant neuf a été créé pour l’occasion. 

 

Ce faisant, la marque s’annonce comme une expérience digital-first au travers du site phoebephilo.com. Les fans ont ainsi été invités à s’inscrire dès le mois dernier pour recevoir les dernières notifications. Un bon moyen pour la créatrice de qualifier ses bases de données clients tout en contrôlant ses marges et son image. A fin juillet, 229 000 s’étaient déjà abonnés. Quant au compte instagram, ils sont – à l’heure de l’écriture de cet article – 246 000 followers, contre 50 000 dans les quatre premières heures du lancement. 

 

Peu adepte des réseaux sociaux et du digital, la créatrice s’est toutefois entourée de nombreux experts du sujet, en particulier Patrick Silén, un ancien cadre d’Asos et vétéran de McKinsey, nommé en mai dernier Managing Director. 

 

© Celine

 

La créatrice britannique, âgée de 50 ans, devrait également renouer avec le mannequin canadien Daria Werbowy, apparue dans de nombreuses campagnes Céline photographiées par Juergen Teller pendant son mandat chez Céline. Werbowy serait ainsi l’égérie de la marque éponyme de Phoebe Philo.

 

Un lancement rendu possible via le financement minoritaire de son ancien employeur, LVMH. 

 

Pour autant, la créatrice conserve le contrôle total de la marque. A ce sujet, le groupe y voit surtout une véritable “aventure entrepreneuriale”. Signe de cette indépendance créative et managériale, la marque ne figure pas parmi la liste officielle des 75 Maisons détenues par le groupe. 

 

Une absence des plus remarquées

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

La marque de prêt-à-porter féminin de luxe fondée en 2009 par la baronne Myriam Ullens, assassinée en mars dernier par son beau-fils, est, d’après les informations publiées sur le site de la Banque Nationale belge, en procédure de « dissolution volontaire-liquidation ». Le gouffre économique que représentait sa gestion comme le choc psychologique du drame explique cette décision.

 

De nouvelles informations ont circulé ces derniers mois quant à cette marque éponyme, lancée  avec un investissement minoritaire du groupe LVMH et prévue pour septembre prochain. 

 

Ce sont les philophiles – ces fans inconditionnels de la créatrice – qui vont être contents ! 

 

Si une partie a pu se consoler auprès de marques créateurs adeptes de l’épure et du sur-mesure comme The Row, Lemaire et Jil Sander, beaucoup regrettaient son absence sur les podiums depuis six ans.  

 

Un lancement prévu pour septembre

 

Annoncée dès juillet 2021 sur Instagram, la marque de Phoebe Philo se présente comme une marque de mode et d’accessoires. 150 styles sont d’ors et déjà prévus et un site internet flambant neuf a été créé pour l’occasion. 

 

Ce faisant, la marque s’annonce comme une expérience digital-first au travers du site phoebephilo.com. Les fans ont ainsi été invités à s’inscrire dès le mois dernier pour recevoir les dernières notifications. Un bon moyen pour la créatrice de qualifier ses bases de données clients tout en contrôlant ses marges et son image. A fin juillet, 229 000 s’étaient déjà abonnés. Quant au compte instagram, ils sont – à l’heure de l’écriture de cet article – 246 000 followers, contre 50 000 dans les quatre premières heures du lancement. 

 

Peu adepte des réseaux sociaux et du digital, la créatrice s’est toutefois entourée de nombreux experts du sujet, en particulier Patrick Silén, un ancien cadre d’Asos et vétéran de McKinsey, nommé en mai dernier Managing Director. 

 

© Celine

 

La créatrice britannique, âgée de 50 ans, devrait également renouer avec le mannequin canadien Daria Werbowy, apparue dans de nombreuses campagnes Céline photographiées par Juergen Teller pendant son mandat chez Céline. Werbowy serait ainsi l’égérie de la marque éponyme de Phoebe Philo.

 

Un lancement rendu possible via le financement minoritaire de son ancien employeur, LVMH. 

 

Pour autant, la créatrice conserve le contrôle total de la marque. A ce sujet, le groupe y voit surtout une véritable “aventure entrepreneuriale”. Signe de cette indépendance créative et managériale, la marque ne figure pas parmi la liste officielle des 75 Maisons détenues par le groupe. 

 

Une absence des plus remarquées

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus