Vous lisez en ce moment
Pernod Ricard s’attend à une baisse de 20% de son résultat opérationnel courant 2019-2020

Pernod Ricard s’attend à une baisse de 20% de son résultat opérationnel courant 2019-2020

La pandémie de COVID-19 a des répercussions importantes sur l’activité du groupe Pernod Ricard qui a mis à jour et partagé hier lundi ses nouvelles hypothèses et les impacts financiers qui en résultent. Le groupe de vins et spiritueux anticipe une décroissance interne du résultat opérationnel courant pour l’exercice 2019/20 d’environ 20%.

 

L’objectif communiqué par le groupe au marché le 29 août 2019 d’une croissance interne du Résultat Opérationnel Courant entre +5% et +7% avait été révisé le 13 février 2020, reflétant les hypothèses initiales COVID-19, avec une croissance interne du Résultat Opérationnel Courant entre +2% et +4%.

 

Toutefois, l’impact combiné de ces différents scénarios entraînera “une décroissance interne du Résultat Opérationnel Courant pour l’exercice 2019/20 d’environ -20%”, a averti la direction dans un communiqué publié le lundi 23 mars.

 

Selon les révisions des hypothèses COVID-19 et son impact sur le Résultat Opérationnel Courant 2019/20 du groupe, la Chine représente une activité très limitée en février et mars; Une reprise lente de l’activité est annoncée à partir d’avril sur ce marché.

 

Quant aux autres marchés, ils devraient eux aussi être sous pression.

 

Du côté du Travel retail, un déclin de l’activité de 80% entre février et fin juin est pronostiqué.

 

Quant au Off-trade, représentant ¾ du chiffre d’affaires, compter 10% de réduction du chiffre d’affaires de la mi-mars à la fin juin.

 

A noter que pour ce segment, le ventes seront interrompues entre la mi-mars et la fin juin, les points de vente étant fermés ou n’effectuant pas de nouvelles commandes.

 

Bilan : L’impact combiné entraîne une décroissance interne du Résultat Opérationnel Courant pour l’exercice 2019/20 d’environ -20%.

 

Le groupe a également annoncé le remboursement anticipé d’obligation et position de liquidité.

 

Le 23 mars 2020, le Groupe a ainsi remboursé une obligation de 850 M€ plus les intérêts, pour un montant total de 863 M€, sans pénalité, trois mois avant la date de maturité, grâce à l’exercice de son droit de remboursement anticipé.

 

La prochaine échéance significative est prévue en avril 2021, date à laquelle 1 milliard de dollars sera dû.

 

Voir aussi


Le Groupe dispose de 3,4 milliards d’euros de lignes de crédit auprès de banques, dont seulement 0,3 milliard d’euro est actuellement tiré. Ces facilités incluent une ligne de crédit syndiqué de 2,5 milliards d’euros, à échéance 2024, actuellement non tirée.

 

« Notre modèle et notre stratégie d’entreprise sont résilients. Notre plan stratégique à trois ans Transform & Accelerate est un clair facteur de succès, comme en témoignent les résultats de l’exercice 2018/19 et ceux du premier semestre 2019/20. Il contribuera à soutenir l’activité tandis que nous traverserons la crise liée au COVID-19.

 

L’environnement s’est très fortement dégradé en raison de l’épidémie de COVID-19. La reprise progressive en Chine, grâce à la mise en la place de mesures fortes, est encourageante. Bien que nous ne puissions pas prévoir la durée et l’étendue de l’impact, nous restons confiants dans notre stratégie. Notre priorité reste d’assurer la santé et la sécurité de nos collaborateurs et partenaires. Je voudrais saluer le comportement exemplaire de nos équipes dans cette période très difficile.

 

Sur la base des nouvelles hypothèses de l’impact COVID-19, nous anticipons une décroissance interne du Résultat Opérationnel Courant d’environ -20% pour l’exercice 2019/20. Nous maintenons notre cap stratégique tout en déployant un plan d’action d’envergure pour réduire nos coûts. Grâce à nos fondamentaux solides reposant sur l’engagement des équipes et la qualité du portefeuille, je suis confiant dans la capacité de rebond et dans le potentiel de croissance de Pernod Ricard. », a déclaré Alexandre Ricard, Président-Directeur Général du Groupe Pernod Ricard.

 

 

Lire aussi > CORONAVIRUS : KERING AVERTIT D’UNE CHUTE DE 13% À 14% DE SON CHIFFRE D’AFFAIRES AU PREMIER TRIMESTRE

 

Photo à la Une: Pernod Ricard

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut