Vous lisez en ce moment
Montre de luxe : Pourquoi Aiôn Group secoue l’horlogerie française

Montre de luxe : Pourquoi Aiôn Group secoue l’horlogerie française

Voir la galerie

Le groupe horloger Aiôn ne s’installera pas dans le berceau franc-comtois historique de l’horlogerie, ni en Suisse, mais bien à la Ciotat dans le département des Bouches-du-Rhône. En relocalisant en France une usine suisse qu’il vient d’acquérir, le producteur de la marque de luxe Lornet souhaite redynamiser et relancer le « made in France » de l’horlogerie. Une décision qui fait beaucoup de bruit dans le secteur.

 

Le made in France peut-il rivaliser avec l’horlogerie helvète ? C’est en tout cas le défi qu’entend bien relever le groupe Aiôn, une société holding à mission créée sur la Côte d’Azur en 2021 par quatre fondateurs, et dotée de 20 millions d’euros de capital.

 

Parmi eux, Anthony Simao, qui a notamment créé en 2016 la marque Lornet en hommage au nom de son grand-père maternel, réalisant une montre quasi totalement française. Anthony Simao s’est notamment associé à Olimpiu Salcou, spécialisé dans la gestion des entreprises, la financière Céline Guth et l’investisseur Hubert Patural.

 

Voir aussi


Après différentes propositions à Lyon, Strasbourg, Nantes, Montélimar et le pays de Gex, Aiôn Group a choisi la Ciotat pour diverses raisons : la dynamique territoriale, la proximité de l’aéroport international, la perspective de disposer du foncier disponible et l’existence d’un certain pouvoir d’achat sur la Côte d’Azur.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Aiôn Group

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut