[Luxus+ Magazine] Ventes aux enchères de montres : des opportunités uniques

Quel est le rêve ultime des collectionneurs qui veulent se différencier ? DES PIÈCES UNIQUES. Bien sûr, la personnalisation peut être une solution, mais si vous n’avez pas la patience d’attendre quelques années, les ventes aux enchères sont une meilleure option. Anders Modig passe en revue trois des pièces uniques les plus intéressantes qui passeront sous le marteau dans les semaines à venir.

 

Changement d’échelle

 

Si vous êtes passé devant la Tonhalle au bord du lac de Zurich ces dernières semaines, votre mâchoire s’est surement décrochée. Un squelette entier de T. rex appelé TRX 203-TRINITY occupe le hall d’entrée, monté dans la position d’une attaque par l’avant qui stimule l’imagination d’à peu près tout le monde. Ce squelette est le clou et le dernier lot de la vente aux enchères Out of This World du 18 avril par Koller, la plus grande maison de vente aux enchères Suisse. Les amateurs de montres du monde entier attendent avec impatience le lot précédent : Une montre unique d’Urwerk appelée 105M – TRINITY, qui contient des fragments fossiles de TRINITY, vieux de 65 millions d’années, visibles à travers le verre saphir du fond du boîtier.

 

© Urwerk

 

« Ce dinosaure est presque une bête légendaire, et j’ai immédiatement fait le lien avec notre création horlogère », explique Martin Frei, directeur artistique et cofondateur d’Urwerk, à propos du garde-temps, qui possède une « peau » nervurée et écailleuse unique, patinée à la main et réalisée en bronze. « Nous avons créé cette pièce unique en respectant les caractéristiques de la TRX-293 TRINITY. Notre UR-105M TRINITY a été travaillée pour correspondre au dinosaure, tant au niveau du relief que de la couleur. La lunette a subi une oxydation spéciale qui lui donne un aspect terreux et sans âge » , a ajouté Felix Baumgartner, collègue et cofondateur de Frei.

 

© Urwerk

 

Retrouvez l’intégralité de cet article sur Luxus+ Mag en cliquant ici.

 

Photo à la Une : © Urwerk

Picture of Anders Modig
Anders Modig
Anders Modig est spécialisé dans l’horlogerie, le design et les voyages. Il écrit pour le NY Times, le South China Morning Post et Vanity Fair On Time. Ses photographies ont orné les couvertures de six publications différentes. Auteur fantôme d'une biographie, il a créé du contenu pour plusieurs marques et organisations.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus