Les Galeries Lafayette inaugurent leur troisième magasin chinois à Shenzhen

Après Pékin et Shanghai, l’enseigne française confirme sa volonté de développer son réseau de magasins physiques dans l’Empire du Milieu avec une troisième destination : Shenzhen. Cette expansion géographique a été rendue possible par un partenariat avec Hopson Development Holdings Limited, un opérateur immobilier local.

 

La semaine dernière, les Galeries Lafayette ont officiellement inauguré un nouveau point de vente physique de 4 500m² à Shenzhen, en Chine, au sein de la galerie UpperHills. Et ce, en présence des membres de la direction, dont le directeur général, Nicolas Houzé.

 

Cette ouverture constitue la troisième implantation physique des Galeries Lafayette sur le territoire chinois et  sa toute première implantation dans le sud du pays. Il s’agit de proposer une sélection multimarque pointue, à destination de la clientèle jeune et dynamique de cette mégalopole qu’est Shenzhen.

 

Un grand magasin concept sur deux niveaux

 

Installé dans le quartier effervescent de Futian à Shenzhen, le flagship de 4 500m², réparti sur deux niveaux et s’inspirant de l’architecture française, a pris place dans le complexe commercial de centre-ville UpperHills. 

 

Ce nouveau concept de magasin vise à promouvoir une centaine de marques différentes qu’elles soient emblématiques de la France (Balmain, Courrèges, Jacquemus, Rabanne,…), locales chinoises ou internationales

 

En dehors d’espaces mode et beauté, le grand magasin se dote d’un espace cadeau nommé Edit Gift ainsi que d’un espace plus tourné vers l’art de vivre. 

 

Dans ce sillage, un café Kitsuné a élu domicile au troisième étage du bâtiment, jouxtant un espace dédié à la sneaker. 

 

Shenzhen, la Silicon Valley chinoise aux 12,59 millions d’habitants (chiffre 2021) est une ville qui attire de plus en plus les marques de luxe. C’est ainsi Chanel qui a décidé d’y ouvrir un de ses salons VIP, des écrins exclusifs dédiés à sa clientèle la plus fortunée. La Maison de la rue Cambon a d’ailleurs prévu d’y représenter son défilé croisière 2024. Une destination pour laquelle a opté Dior pour faire défiler à nouveau le 12 juillet sa collection prêt-à-porter automne-hiver 2023. 

 

Comme l’a déclaré le directeur général des Galeries Lafayette, Nicolas Houzé sur Linkedin cette nouvelle implantation au cœur de l’une des principales métropoles du sud de la Chine est une nouvelle incarnation de nos ambitions d’accélération dans ce pays fascinant au sein duquel notre marque bénéficie d’un important potentiel de rayonnement.”

 

Un ancrage territorial renforcé avec Hopson Group

 

Pour célébrer l’inauguration de cette troisième ville d’implantation, une opération baptisée “From Paris with Love”, imaginée par le studio GGSV, a rendu hommage à l’Art de vivre à la française. L’activation a d’ailleurs consisté en une expérience VIP dans le cadre élégant d’un salon de type haussmannien. 

 

Une image exclusive qui fait écho au partenariat noué avec Hopson, société immobilière hongkongaise cotée en bourse et spécialisée dans le Sud-Est de la Chine. Dans cette joint-venture, Galeries Lafayette et Hopson Group sont actionnaires à 50%. 

 

Ce partenariat stratégique nourrit “une ambition commune” selon Nicolas Houzé (Galeries Lafayette), à savoir : “accélérer le déploiement de la marque et créer un acteur du commerce d’envergure, capable de répondre aux évolutions générationnelles et à la croissance à fort potentiel de la consommation domestique d’ici 2030.”

 

Annoncé en avril dernier et remplaçant celui initié plus tôt avec le hongkongais IT Limited, ce partenariat stratégique vise à ouvrir une dizaine d’adresses en Chine d’ici 2025. Un projet ambitieux qui a été formulé avant la pandémie et qui se poursuivra par l’ouverture de deux autres points de vente à Chongqing et Macao d’ici la fin de l’année. Cette dernière ville réputée pour ses casinos est aussi désormais un marché dynamique pour l’hôtellerie de luxe

 

Initialement projetée, l’ouverture du point de vente de Guiyang qui devait suivre celle du magasin de Shenzhen n’est en revanche plus à l’ordre du jour. 

 

Nouveau magasin des Galeries Lafayette au sein du complexe commercial UpperHills de Shenzhen, dans le Sud de la Chine © Galeries Lafayette

 

Les Galeries Lafayette cherchent à projeter une image plus luxe dans le pays en véhiculant une certaine idée de l’art de vivre à la française “au cœur d’environnements singuliers et sélectifs.” 

 

Au-delà du développement du réseau de points de vente physiques, le partenariat implique également la construction par Hopson Group d’une plateforme e-commerce

 

De quoi permettre au groupe Galeries Lafayette de poursuivre une expansion géographique débutée en Chine en 2013 avec une première boutique à Beijing, suivie de deux à Shanghai. 

 

Jusqu’ici, le spécialiste parisien de la mode disposait de sept magasins hors de France dont cinq hors de Chine, dispersés entre Luxembourg, Berlin, Dubaï, Doha et Jakarta.

 

Fortes de leur partenariat avec le groupe Hopson, les Galeries Lafayette prévoient enfin l’ouverture de deux magasins courant 2024 en Inde, à Bombay et New Delhi. Un pays lui aussi à fort potentiel pour le luxe

 

Lire aussi > Blackpink, le groupe coréen qui donne de l’air aux Maisons de luxe

 

Photo à la Une : © Galeries Lafayette

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus