Kering donne le feu vert à sa division Beauté

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français a officialisé aujourd’hui la création de sa division Beauté, ainsi que la nomination à sa tête de Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder. Cette annonce vient confirmer la volonté du groupe de développer les produits de beauté de ses marques et de se diversifier alors que sa marque phare Gucci a fortement décéléré.

 

Kering, le groupe de luxe français dirigé par François-Henri Pinault, a officialisé ce vendredi 3 février la création d’une division « Beauté »,  qui développera  cosmétiques et parfums. Il a aussi annoncé que Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder prendrait les rênes de cette nouvelle division, « stratégique » pour le groupe.   La création de cette branche constitue ainsi « une extension naturelle de l’univers » de  différentes marques du groupe, comme Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Pomellato ou Qeelin, a expliqué Kering dans un communiqué.

 

Selon une dépêche de l’AFP, cette division n’inclut ni Gucci, ni Yves Saint Laurent (YSL). La licence pour les activités beauté de la première, fleuron du groupe Kering, est en effet détenue par le groupe américain Coty, tandis que la licence pour les produits de beauté de la marque YSL est détenue par L’Oréal.

 

Une pointure pour diriger la nouvelle division

 

Pour diriger la nouvelle structure, Kering s’offre une pointure du secteur. Raffaella Cornaggia a débuté sa carrière chez L’Oréal avant de rejoindre Chanel Parfums Beauté en tant que Directrice Internationale Marketing Make-Up. Elle a ensuite rejoint Estée Lauder Companies à Paris au poste de Directrice générale Marketing pour les marques Estée Lauder et Tom Ford Beauty. Depuis 2020, l’ambitieuse italienne était vice-Présidente senior et directrice générale internationale des marques Estée Lauder et Aerin, à la tête de l’activité mondiale hors États-Unis et Canada.

 

A la tête de la division Beauté de Kering, Raffaella Cornaggia est désormais basée à Paris. Elle est rattachée à Jean-François Palus, Directeur général délégué de Kering et sera membre du Comité exécutif du Groupe. Jean-François Palus, Directeur général délégué de Kering, a déclaré se réjouir de «l’arrivée de Raffaella Cornaggia, qui nous apporte une expérience considérable dans un secteur que nous identifions comme stratégique pour nos Maisons. Nous construisons ce nouveau savoir-faire au sein du Groupe afin de permettre à nos marques d’atteindre leur plein potentiel dans cette catégorie. »

 

Concrétisation d’une stratégie

 

La création de Kering Beauté, et par extension la nomination de Raffaella Cornaggia, s’inscrit dans la continuité de la stratégie du numéro deux du luxe. Ce dernier souhaite en effet diversifier ses branches. Le secteur de la beauté lui permet de muscler davantage son périmètre, alors que la marque emblématique Gucci connait une perte de vitesse significative.

 

En novembre dernier, Kering n’était pas parvenu à racheter la maison de mode de luxe Tom Ford. Pour cette acquisition, la banque d’affaire TP Icap Midcap avait alors envisagé un rapprochement entre  le groupe de François-Henri Pinault et Richemont, deux entreprises qui pouvaient se compléter avantageusement selon le bureau d’études. C’est finalement  Estée Lauder qui avait emporté la mise. En débauchant l’une de ses dirigeantes, Kering Beauté lui rend (un peu) la monnaie de sa pièce !

 

Lire aussi >Parité et inclusion : Kering s’engage via le Bloomberg Gender-Equality Index

Photo à la Une : ©Kering [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français a officialisé aujourd’hui la création de sa division Beauté, ainsi que la nomination à sa tête de Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder. Cette annonce vient confirmer la volonté du groupe de développer les produits de beauté de ses marques et de se diversifier alors que sa marque phare Gucci a fortement décéléré.

 

Kering, le groupe de luxe français dirigé par François-Henri Pinault, a officialisé ce vendredi 3 février la création d’une division « Beauté »,  qui développera  cosmétiques et parfums. Il a aussi annoncé que Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder prendrait les rênes de cette nouvelle division, « stratégique » pour le groupe.   La création de cette branche constitue ainsi « une extension naturelle de l’univers » de  différentes marques du groupe, comme Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Pomellato ou Qeelin, a expliqué Kering dans un communiqué.

 

Selon une dépêche de l’AFP, cette division n’inclut ni Gucci, ni Yves Saint Laurent (YSL). La licence pour les activités beauté de la première, fleuron du groupe Kering, est en effet détenue par le groupe américain Coty, tandis que la licence pour les produits de beauté de la marque YSL est détenue par L’Oréal.

 

Une pointure pour diriger la nouvelle division

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Kering [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe français a officialisé aujourd’hui la création de sa division Beauté, ainsi que la nomination à sa tête de Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder. Cette annonce vient confirmer la volonté du groupe de développer les produits de beauté de ses marques et de se diversifier alors que sa marque phare Gucci a fortement décéléré.

 

Kering, le groupe de luxe français dirigé par François-Henri Pinault, a officialisé ce vendredi 3 février la création d’une division « Beauté »,  qui développera  cosmétiques et parfums. Il a aussi annoncé que Raffaella Cornaggia, ex-dirigeante d’Estée Lauder prendrait les rênes de cette nouvelle division, « stratégique » pour le groupe.   La création de cette branche constitue ainsi « une extension naturelle de l’univers » de  différentes marques du groupe, comme Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Pomellato ou Qeelin, a expliqué Kering dans un communiqué.

 

Selon une dépêche de l’AFP, cette division n’inclut ni Gucci, ni Yves Saint Laurent (YSL). La licence pour les activités beauté de la première, fleuron du groupe Kering, est en effet détenue par le groupe américain Coty, tandis que la licence pour les produits de beauté de la marque YSL est détenue par L’Oréal.

 

Une pointure pour diriger la nouvelle division

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Kering [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus