[Spécial Geneva Watch Week 2023] Horlogerie : Biver, la nouvelle marque horlogère dont tout le monde va parler

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le Salon Watches & Wonders débute aujourd’hui et se tient jusqu’au 2 avril prochain, à Genève. Luxus+, partenaire de l’évènement, dédie une série spéciale à la manifestation…Reportages,  rencontres, coups de cœur,  infos pratiques et  idées de cadeaux sont à découvrir dès maintenant !

C’est en Suisse, dans la commune de Givrins que la famille Biver (père et fils) a dévoilé aux professionnels et journalistes leur nouvelle marque : Biver. Leur premier modèle ?  Une montre à répétition minutes. Zoom sur les débuts marquants de la Wonder Week 2023.

 

Avant de devenir une marque, Biver était, et reste encore aujourd’hui un grand nom de l’horlogerie. Jean-Claude Biver est une star dans le secteur. Anciennement Président de la division montres du groupe LVMH, il a ensuite participé au redressement de nombreuses Maisons horlogères telles qu’Omega, Hublot et Tag Heuer. Comme s’il avait de l’or entre les mains, c’est aujourd’hui à son tour de concevoir sa propre marque, accompagné de son dernier fils, Pierre.

 

Ensemble, ils se lancent dans une nouvelle aventure familiale, de la conception jusqu’à l’appellation, qui reprend leur nom de famille. A cette fin, ils s’en remettent aux plus grands spécialistes dans chaque domaine : cadrans, aiguilles, bracelets, boîtier… pour réaliser des pièces d’exception, presque muséales.

 

La première partie de cette histoire familiale met en avant un bijou d’horlogerie, que seuls les grands artisans maîtrisent : une montre à répétition minutes carillon, baptisée simplement Carillon Tourbillon BIVER.

 

Ce type de complication horlogère, certaines marques l’ont déjà adopté. Ce qui leur demande des centaines d’heures de travail, pour accomplir une tâche minutieuse et exceptionnelle.

 

« Chaque élément, du cadran aux aiguilles, en passant par le mouvement et le bracelet, raconte un pan de l’histoire de l’horlogerie, en créant un pont entre le passé, le présent et le futur » souligne Biver dans un communiqué de presse.

 

Une aventure qui débute par le son

 

La Maison Biver, c’est avant tout une histoire de philosophie, de saut dans le temps et de famille. Outre le nom, les deux créateurs éponymes ont voulu concevoir la toute première collection autour de trois « familles » : « philosophiquement parlant, notre collection sera construite autour de trois familles : celle du son, celle de la mémoire et celle du mouvement. Le son, que l’on retrouve dans une répétition minutes, est créé par la vibration et on peut apparenter cela à l’amour, au monde des émotions » déclare Pierre Biver.

 

Et c’est avec le son que cette histoire débute. L’horlogerie, c’est plus qu’un secteur, c’est aussi un vecteur. Vecteur d’émotions qui utilisent 3 des 5 sens : l’ouïe, le toucher et la vue.

 

Et c’est avec le son, et plus précisément avec cette complexité horlogère qu’est la répétition minutes que l’histoire Biver prend forme. Un retour aux sources du monde de l’horlogerie, mais également un choix ambitieux pour le père et le fils.

 

« Nous voulions que la répétition minutes soit la pierre fondatrice de la marque« , explique Pierre Biver. « Or, ce qui devait primer, c’est avant tout un design avec lequel nous pouvions nous identifier. Faire en sorte que le mouvement se mette au service des codes esthétiques que nous avions définis. Une montre contemporaine, qui s’inspire de la tradition mais qui représente à la fois mon père et moi ».

 

Mais, comment rendre contemporain un mécanisme inventé au 18ème siècle ? « Afin que les collectionneurs soient attirés par de nouveaux sons, nous avons ajouté un troisième marteau, ce qui donne à la montre une sonorité inédite et différente. Cela demande un réglage très fin du tempo, afin que le son soit juste » continue Pierre Biver.

L’art horloger dans toute sa splendeur

 

Pour ce tout premier modèle, la famille Biver a mis les petits plats dans les grands. En plus d’une complication horlogère, c’est jusqu’aux moindres détails que ce garde-temps a été pensé. Les plus petits éléments, y compris ceux invisibles à l’œil nu, ont été décorés à la main. Ils ont été polis, satinés, perlés et bleuis à la flamme.

 

Plus qu’un simple bijou que l’on porte au poignet, c’est un véritable trésor. Les cadrans sont en pierre, faits à partir de sodalite et d’obsidienne argentée : « Nous les avons choisies pour leurs attributs spirituels, pour les ondes qu’elles dégagent. La sodalite est apaisante et a un aspect de protection. L’obsidienne argentée est réconfortante », explique Pierre Biver. « C’est aussi une manière de se reconnecter avec l’énergie de la Terre« .

 

Les aiguilles, elles, sont faites d’or ainsi que les appliques des heures. Le bracelet est également en or ou en titane. Spécialement dessiné pour la marque, il s’inspire d’un bracelet cinq rangs. Il a été construit comme un bracelet intégré, alors qu’il est en réalité interchangeable.

 

Adopter une montre, c’est pouvoir la porter au quotidien, dans n’importe quelles circonstances. La famille Biver l’a bien compris. Malgré sa préciosité, ce modèle à répétition minutes est étanche. Il est donc possible de la porter sur terre, dans les airs, et même sous l’eau.

 

« Même si elles sont de grande valeur, nous voulons que nos pièces soient user-friendly et que le collectionneur puisse en profiter au quotidien. Le fait que nous ayons choisi de l’animer avec un mouvement automatique doté d’un micro-rotor rend cette montre très portable au quotidien. La technique doit être au service de notre vision, mais surtout au service du client. La meilleure façon de faire vivre une montre, c’est de la porter !  » souligne Pierre Biver.

 

Une montre construite tout en contradictions, qui comprend tout et son contraire à la fois : satiné et poli, rond et linéaire, obscurité et luminosité, passé et présent, son et silence.

 

Son prix a également été dévoilé pendant la soirée de lancement. Et il est de 520 000 euros. Véritable objet de collection, il fait déjà pâlir d’envie les collectionneurs et amateurs de garde-temps.

 

Lire aussi >[Spécial Geneva Watch Week 2023] Le Rolex Daytona : la montre vendue à près de 18 millions de dollars

Photo à la Une : © Biver[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le Salon Watches & Wonders débute aujourd’hui et se tient jusqu’au 2 avril prochain, à Genève. Luxus+, partenaire de l’évènement, dédie une série spéciale à la manifestation…Reportages,  rencontres, coups de cœur,  infos pratiques et  idées de cadeaux sont à découvrir dès maintenant !

C’est en Suisse, dans la commune de Givrins que la famille Biver (père et fils) a dévoilé aux professionnels et journalistes leur nouvelle marque : Biver. Leur premier modèle ?  Une montre à répétition minutes. Zoom sur les débuts marquants de la Wonder Week 2023.

 

Avant de devenir une marque, Biver était, et reste encore aujourd’hui un grand nom de l’horlogerie. Jean-Claude Biver est une star dans le secteur. Anciennement Président de la division montres du groupe LVMH, il a ensuite participé au redressement de nombreuses Maisons horlogères telles qu’Omega, Hublot et Tag Heuer. Comme s’il avait de l’or entre les mains, c’est aujourd’hui à son tour de concevoir sa propre marque, accompagné de son dernier fils, Pierre.

 

Ensemble, ils se lancent dans une nouvelle aventure familiale, de la conception jusqu’à l’appellation, qui reprend leur nom de famille. A cette fin, ils s’en remettent aux plus grands spécialistes dans chaque domaine : cadrans, aiguilles, bracelets, boîtier… pour réaliser des pièces d’exception, presque muséales.

 

La première partie de cette histoire familiale met en avant un bijou d’horlogerie, que seuls les grands artisans maîtrisent : une montre à répétition minutes carillon, baptisée simplement Carillon Tourbillon BIVER.

 

Ce type de complication horlogère, certaines marques l’ont déjà adopté. Ce qui leur demande des centaines d’heures de travail, pour accomplir une tâche minutieuse et exceptionnelle.

 

« Chaque élément, du cadran aux aiguilles, en passant par le mouvement et le bracelet, raconte un pan de l’histoire de l’horlogerie, en créant un pont entre le passé, le présent et le futur » souligne Biver dans un communiqué de presse.

 

Une aventure qui débute par le son

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Biver[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le Salon Watches & Wonders débute aujourd’hui et se tient jusqu’au 2 avril prochain, à Genève. Luxus+, partenaire de l’évènement, dédie une série spéciale à la manifestation…Reportages,  rencontres, coups de cœur,  infos pratiques et  idées de cadeaux sont à découvrir dès maintenant !

C’est en Suisse, dans la commune de Givrins que la famille Biver (père et fils) a dévoilé aux professionnels et journalistes leur nouvelle marque : Biver. Leur premier modèle ?  Une montre à répétition minutes. Zoom sur les débuts marquants de la Wonder Week 2023.

 

Avant de devenir une marque, Biver était, et reste encore aujourd’hui un grand nom de l’horlogerie. Jean-Claude Biver est une star dans le secteur. Anciennement Président de la division montres du groupe LVMH, il a ensuite participé au redressement de nombreuses Maisons horlogères telles qu’Omega, Hublot et Tag Heuer. Comme s’il avait de l’or entre les mains, c’est aujourd’hui à son tour de concevoir sa propre marque, accompagné de son dernier fils, Pierre.

 

Ensemble, ils se lancent dans une nouvelle aventure familiale, de la conception jusqu’à l’appellation, qui reprend leur nom de famille. A cette fin, ils s’en remettent aux plus grands spécialistes dans chaque domaine : cadrans, aiguilles, bracelets, boîtier… pour réaliser des pièces d’exception, presque muséales.

 

La première partie de cette histoire familiale met en avant un bijou d’horlogerie, que seuls les grands artisans maîtrisent : une montre à répétition minutes carillon, baptisée simplement Carillon Tourbillon BIVER.

 

Ce type de complication horlogère, certaines marques l’ont déjà adopté. Ce qui leur demande des centaines d’heures de travail, pour accomplir une tâche minutieuse et exceptionnelle.

 

« Chaque élément, du cadran aux aiguilles, en passant par le mouvement et le bracelet, raconte un pan de l’histoire de l’horlogerie, en créant un pont entre le passé, le présent et le futur » souligne Biver dans un communiqué de presse.

 

Une aventure qui débute par le son

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Biver[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere est une jeune journaliste en herbe. Elle se passionne notamment pour la mode et la culture, et s'est récemment découvert un intérêt certain pour l'automobile. Sa plume enjouée se caractérise d'une grande richesse lexique, d'un ton direct et spontané. Son glossaire précis élimine l'incertitude.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus