Dorchester Collection prépare son premier hôtel à Dubaï

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Un investisseur koweitien, Omniyat Holdings, s’appuie sur Dorchester Collection, pour faire sortir de terre un hôtel de luxe à Dubaï. Il s’agira du dixième établissement de la Dorchester Collection, mais de sa première implantation hors Europe et Etats-Unis.

 

Dorchester Collection, propriété  de l’Agence d’investissement du Brunei (BIA),  va ouvrir d’ici la fin de l’année son premier hôtel au Moyen-Orient, et ce, à Dubaï. 

 

Baptisé le Lana,  cet établissement de 225 chambres et suites sera développé et détenu par Omniyat Holdings,  une société koweïtienne possédant ou détenant des participations dans de multiples secteurs (immobilier, industries légères, alimentaire, services…).

 

Hospitalité sophistiquée

 

« Lorsque nous avons cherché une marque haut de gamme pour satisfaire les aspirations de luxe de nos consommateurs, Dorchester Collection nous est venue à l’esprit. Elle offre un niveau élevé d’hospitalité sophistiquée, et en même temps, sa collection exclusive est très limitée au niveau mondial” explique le président d’Omniyat, Mahdi Amjad.

 

Le Lana jouera sans conteste dans la cour des plus grands : plus d’un tiers de ses chambres seront des suites d’une superficie minimale de 50 mètres carrés et ses hôtes bénéficieront de sept restaurants et d’une piscine sur le toit avec vue panoramique sur la ville.

 

L’hôtel est  par ailleurs relié à une tour résidentielle comprenant 39 appartements avec services. Tous ont été vendus avant la construction à un prix moyen de 980 dollars le mètre carré. Un prix qui a récemment grimpé à environ 7 000 Dh (1906 dollars !). Un effet de la récente pression migratoire russe, depuis l’invasion de l’Ukraine…Les spécialistes de la finance et de la tech ont fui leur pays d’origine (et le risque d’être enrôlés dans l’armée) pour s’installer à Dubaï. 

 

Pour Dorchester Collection, il s’agira du dixième hôtel de luxe d’un parc jusqu’ici essentiellement implanté en Europe  avec 7 établissements cinq étoiles (The Dorchester, Coworth Park et 45 Park Lane à Londres, Plaza Athénée et Hotel Meurice à Paris), Principe di Savoia à Milan), Hotel Eden à Rome) et dans une bien moindre mesure aux Etats-Unis  (The Beverly Hills Hotel à Beverly Hills et Hotel Bel-Air à Los Angeles). 

 

Une collaboration vouée à s’étendre

 

Plusieurs étaient des lieux historiques à l’instar du Plaza Athénée (ouvert en 1913) et du Dorchester (inauguré en 1931) achetés en 1987 par le sultan de Brunei, Hassanal Bolkiah, avant qu’il n’en transfére en 1991 la propriété à  l’Agence d’investissement du Brunei (BIA), une branche du ministère des finances du pays.

 

Cette dernière a elle-même créé en 2006 le groupe Dorchester,  propriétaire de la Dorchester Collection, créée en 2006 pour gérer -parfois pour le compte de propriétaires tiers- plusieurs hôtels de luxe en Europe et aux États-Unis, en propriété exclusive ou partielle. 

 

Le partenariat d’Omnyat Holdings avec la Dorchester Collection ne devrait pas s’arrêter là. “Nous essayons d’identifier d’autres destinations régionales et mondiales où cette collaboration pourrait s’étendre. Ce que nous avons créé avec la collection Dorchester est tout à fait unique et mérite d’être étendu à l’échelle mondiale” annonce ainsi Mahdi Amjad (Omnyat).

 

Lire aussi >Dorchester Collection annonce trois nominations

Photo à la Une :  © Dorchester Collection [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Un investisseur koweitien, Omniyat Holdings, s’appuie sur Dorchester Collection, pour faire sortir de terre un hôtel de luxe à Dubaï. Il s’agira du dixième établissement de la Dorchester Collection, mais de sa première implantation hors Europe et Etats-Unis.

 

Dorchester Collection, propriété  de l’Agence d’investissement du Brunei (BIA),  va ouvrir d’ici la fin de l’année son premier hôtel au Moyen-Orient, et ce, à Dubaï. 

 

Baptisé le Lana,  cet établissement de 225 chambres et suites sera développé et détenu par Omniyat Holdings,  une société koweïtienne possédant ou détenant des participations dans de multiples secteurs (immobilier, industries légères, alimentaire, services…).

 

Hospitalité sophistiquée

 

« Lorsque nous avons cherché une marque haut de gamme pour satisfaire les aspirations de luxe de nos consommateurs, Dorchester Collection nous est venue à l’esprit. Elle offre un niveau élevé d’hospitalité sophistiquée, et en même temps, sa collection exclusive est très limitée au niveau mondial” explique le président d’Omniyat, Mahdi Amjad.

 

Le Lana jouera sans conteste dans la cour des plus grands : plus d’un tiers de ses chambres seront des suites d’une superficie minimale de 50 mètres carrés et ses hôtes bénéficieront de sept restaurants et d’une piscine sur le toit avec vue panoramique sur la ville.

 

L’hôtel est  par ailleurs relié à une tour résidentielle comprenant 39 appartements avec services. Tous ont été vendus avant la construction à un prix moyen de 980 dollars le mètre carré. Un prix qui a récemment grimpé à environ 7 000 Dh (1906 dollars !). Un effet de la récente pression migratoire russe, depuis l’invasion de l’Ukraine…Les spécialistes de la finance et de la tech ont fui leur pays d’origine (et le risque d’être enrôlés dans l’armée) pour s’installer à Dubaï. 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Dorchester Collection[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Un investisseur koweitien, Omniyat Holdings, s’appuie sur Dorchester Collection, pour faire sortir de terre un hôtel de luxe à Dubaï. Il s’agira du dixième établissement de la Dorchester Collection, mais de sa première implantation hors Europe et Etats-Unis.

 

Dorchester Collection, propriété  de l’Agence d’investissement du Brunei (BIA),  va ouvrir d’ici la fin de l’année son premier hôtel au Moyen-Orient, et ce, à Dubaï. 

 

Baptisé le Lana,  cet établissement de 225 chambres et suites sera développé et détenu par Omniyat Holdings,  une société koweïtienne possédant ou détenant des participations dans de multiples secteurs (immobilier, industries légères, alimentaire, services…).

 

Hospitalité sophistiquée

 

« Lorsque nous avons cherché une marque haut de gamme pour satisfaire les aspirations de luxe de nos consommateurs, Dorchester Collection nous est venue à l’esprit. Elle offre un niveau élevé d’hospitalité sophistiquée, et en même temps, sa collection exclusive est très limitée au niveau mondial” explique le président d’Omniyat, Mahdi Amjad.

 

Le Lana jouera sans conteste dans la cour des plus grands : plus d’un tiers de ses chambres seront des suites d’une superficie minimale de 50 mètres carrés et ses hôtes bénéficieront de sept restaurants et d’une piscine sur le toit avec vue panoramique sur la ville.

 

L’hôtel est  par ailleurs relié à une tour résidentielle comprenant 39 appartements avec services. Tous ont été vendus avant la construction à un prix moyen de 980 dollars le mètre carré. Un prix qui a récemment grimpé à environ 7 000 Dh (1906 dollars !). Un effet de la récente pression migratoire russe, depuis l’invasion de l’Ukraine…Les spécialistes de la finance et de la tech ont fui leur pays d’origine (et le risque d’être enrôlés dans l’armée) pour s’installer à Dubaï. 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Dorchester Collection[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus