Vous lisez en ce moment
#Coronavirus : pas de retour à la normale avant 2022 au mieux dans l’hôtellerie

#Coronavirus : pas de retour à la normale avant 2022 au mieux dans l’hôtellerie

Voir la galerie

Hôtels à l’arrêt depuis mi-mars, restrictions de déplacement, absence de touristes : l’hôtellerie a été un des premiers secteurs immédiatement atteints par la crise du Covid-19. De la petite hôtellerie à l’hôtellerie de luxe, c’est l’industrie hôtelière dans son ensemble qui assiste, impuissante, à l’effondrement de son économie. Selon le groupe d’études statistiques STR et le cabinet spécialisé In Extenso, elle ne devrait pas retrouver son niveau d’activité de 2019 avant 2022, au mieux. Analyse avec perspectives économiques.

 

Dans une visioconférence donnée début avril, le groupe STR et le cabinet In Extenso, duo expert de l’hôtellerie, ont présenté une étude commune sur l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’hôtellerie en France et en Europe. Ils ont ainsi pu faire état de la situation actuelle et livrer leurs prévisions pour l’avenir, entre inquiétudes et incertitudes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

 

Photo à la Une : © Four Seasons Hotel George V Paris

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut