Burberry : la Bourse accueille fraîchement les bons résultats trimestriels

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La Maison britannique de luxe a dévoilé un bon quatrième trimestre, clos le 1er avril, porté par le rebond du marché chinois. La Bourse de Londres a cependant chuté dans la foulée.

 

Burberry a bien commencé l’année 2023. Mais la révélation hier jeudi de ses bonnes performances du quatrième trimestre de son exercice 2022-2023 (clos le 1er avril) n’a pas empêché son cours en bourse de décrocher de 6% à la Bourse de Londres le même jour.

 

Jonathan Akeroyd, qui a pris fin 2021 la direction générale de la célèbre Maison, qui se veut l’incarnation du « luxe britannique moderne » , a pourtant dévoilé des nouvelles positives. Et ce quelques mois seulement après que le nouveau directeur artistique, Daniel Lee, ait présenté sa première collection en février dernier dans la capitale britannique.

 

Net rebond de la Chine

 

Portée par un net rebond sur sa principale destination, le marché chnois, Burberry a ainsi réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 10% à 3,1 milliards de livres. Ses ventes comparables en magasin ont même progressé de 16%, quand le consensus des analystes cité par l’entreprise ne prévoyaient “que” + 14%.

 

Le bénéfice net part du groupe s’est, lui, envolé de 24% à 490 millions de livres.

Recul en Amérique

 

Le succès de Burberry n’a toutefois pas été homogène. Si les ventes ont été très porteuses (+13%) en Chine continentale, elles ont en revanche décroché de 7% en Amérique. La conséquence d’une reprise des déplacements touristiques des américains (encouragés par le dollar fort, ndlr), et des achats effectués plutôt à l’étranger que sur leur marché domestique, mais aussi au fait qu’ils achètent moins de produits entrée de gamme, a expliqué la griffe britannique.

 

« Nous avons généré une performance financière solide, soutenue par les progrès des ventes de nos produits en cuir et de nos catégories de vêtements pour l’extérieur, avec des revenus qui ont accéléré au quatrième trimestre grâce à la reprise en Chine« , s’est félicité Jonathan Akeroydl. Du coup, celui-ci a aussi exprimé sa confiance dans la « capacité » de la Maison « à parvenir à ses objectifs pour l’exercice 2023/2024« , soit des ventes de 4 milliards de livres à taux de change constants, et ce « malgré un environnement qui reste incertain« .

 

Combinaison d’explications

 

Mais si la Bourse de Londres ne s’est pas alignée sur l’optimisme du Pdg de Burberry, c’est pour une combinaison de raisons selon les analystes interrogés par la presse économique. Certains ont fait valoir que des investisseurs ont pris leurs bénéfices alors que le cours de Burberry avait bondi de presque 60% depuis début 2023, d’autres y ont vu plutôt une déception par rapport aux résultats plus éblouissants encore des géants du luxe Lvmh et Hermès, ou encore une crainte par rapport au marché américain.

 

Lire aussi >Burberry s’offre la directrice financière de McLaren

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La Maison britannique de luxe a dévoilé un bon quatrième trimestre, clos le 1er avril, porté par le rebond du marché chinois. La Bourse de Londres a cependant chuté dans la foulée.

 

Burberry a bien commencé l’année 2023. Mais la révélation hier jeudi de ses bonnes performances du quatrième trimestre de son exercice 2022-2023 (clos le 1er avril) n’a pas empêché son cours en bourse de décrocher de 6% à la Bourse de Londres le même jour.

 

Jonathan Akeroyd, qui a pris fin 2021 la direction générale de la célèbre Maison, qui se veut l’incarnation du « luxe britannique moderne » , a pourtant dévoilé des nouvelles positives. Et ce quelques mois seulement après que le nouveau directeur artistique, Daniel Lee, ait présenté sa première collection en février dernier dans la capitale britannique.

 

Net rebond de la Chine

 

Portée par un net rebond sur sa principale destination, le marché chnois, Burberry a ainsi réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 10% à 3,1 milliards de livres. Ses ventes comparables en magasin ont même progressé de 16%, quand le consensus des analystes cité par l’entreprise ne prévoyaient “que” + 14%.

 

Le bénéfice net part du groupe s’est, lui, envolé de 24% à 490 millions de livres.

Recul en Amérique

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La Maison britannique de luxe a dévoilé un bon quatrième trimestre, clos le 1er avril, porté par le rebond du marché chinois. La Bourse de Londres a cependant chuté dans la foulée.

 

Burberry a bien commencé l’année 2023. Mais la révélation hier jeudi de ses bonnes performances du quatrième trimestre de son exercice 2022-2023 (clos le 1er avril) n’a pas empêché son cours en bourse de décrocher de 6% à la Bourse de Londres le même jour.

 

Jonathan Akeroyd, qui a pris fin 2021 la direction générale de la célèbre Maison, qui se veut l’incarnation du « luxe britannique moderne » , a pourtant dévoilé des nouvelles positives. Et ce quelques mois seulement après que le nouveau directeur artistique, Daniel Lee, ait présenté sa première collection en février dernier dans la capitale britannique.

 

Net rebond de la Chine

 

Portée par un net rebond sur sa principale destination, le marché chnois, Burberry a ainsi réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 10% à 3,1 milliards de livres. Ses ventes comparables en magasin ont même progressé de 16%, quand le consensus des analystes cité par l’entreprise ne prévoyaient “que” + 14%.

 

Le bénéfice net part du groupe s’est, lui, envolé de 24% à 490 millions de livres.

Recul en Amérique

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus