Vous lisez en ce moment
Bourse : Tesla chute après un tweet d’Elon Musk

Bourse : Tesla chute après un tweet d’Elon Musk

Les actions de Tesla cotées à la Bourse de Francfort ont chuté d’environ 9% ce lundi, alors que les investisseurs se préparaient à la vente par Elon Musk d’un dixième de ses parts dans l’entreprise. Une annonce qu’il a fait sous la forme d’un sondage sur son compte Twitter.

 

Elon Musk, la personne la plus riche du monde, a tweeté samedi qu’il allait se débarrasser de 10% de ses actions Tesla si jamais ses followers approuvaient la démarche. Pour cela, il a publié un sondage avec deux réponses simples : pour ou contre cette proposition. Trois millions et demi de personnes ont pris part au vote, et 57,9% d’entre-elles ont voté ‘’pour’’ à la proposition du milliardaire américain.

 

En réaction, l’action Tesla cotée à Francfort a chuté de 7% durant le week-end, pour atteindre finalement les 9% de baisse ce lundi. Aux États-Unis, le cours de l’action du constructeur de voitures électriques a gagné 73,2% depuis le début de l’année. Selon les calculs de Reuters, Elon Musk possédait, au 30 juin dernier, environ 170,5 millions de dollars d’actions chez Tesla, et la vente de 10% d’entre elles s’élèverait à près de 21 milliards de dollars sur la base de la clôture de vendredi.

 

Précédemment à ce sondage sur Twitter, Elon Musk avait déclaré qu’il devrait exercer un grand nombre d’options d’achat d’actions au cours des trois prochains mois, ce qui lui vaudrait une grosse facture fiscale. Vendre une partie de ses actions est donc un moyen de libérer des fonds pour payer ses impôts.

 

« On a beaucoup parlé ces derniers temps des gains non réalisés comme étant un moyen d’évasion fiscale, je propose donc de ventre 10% de mes actions Tesla » , a déclaré Elon Musk samedi en ajoutant qu’il ne prenait pas de salaire en espèce ou de bonus de « n’importe où » .

 

Tout cela intervient alors que les démocrates du Sénat américain ont dévoilé une proposition visant à taxer les actions et autres actifs négociables des milliardaires pour aider à financer le programme de dépenses sociales du président Joe Biden et combler ainsi une lacune qui leur a permis de reporter indéfiniment l’impôt sur les gains en capital.

 

« Finalement, ils n’ont plus d’argent pour les autres, puis, ils viennent vous cherché » , avait réagit Elon Musk pour critiquer le projet.

 

Ron Wyden, le président de la commission des finances du Sénat à l’origine de la proposition fiscale, a déclaré samedi « Que l’homme le plus riche du monde paie ou non des impôts ne devrait pas dépendre des résultats d’un sondage Twitter. »

Voir aussi

 

La valeur marchande du constructeur automobile a dépassé les mille milliards de dollars de capitalisation boursière fin octobre, devenant ainsi la cinquième entreprise américaine à rejoindre un club très fermé dont sont déjà membres, Apple, Microsoft, Amazon et Alphabet.

 

 

Lire aussi > LA CAPITALISATION DE TESLA DÉPASSE LE TRILLIARD DE DOLLARS

 

Photo à la Une : © James Duncan Davidson

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut