Automobile : Ferrari et Lamborghini enregistrent des ventes record

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Ferrari et Lamborghini, deux constructeurs automobiles haut de gamme, ont enregistré des ventes record au cours des derniers mois.

 

Le secteur de l’automobile de luxe ne faiblit pas et les deux constructeurs italiens Ferrari et Lamborghini en sont un parfait exemple. Ils ont ainsi tous les deux enregistré des ventes record durant les six derniers mois et voient l’avenir d’un bon œil.

 

Ferrari : une folle croissance qui se normalise

 

Le fabricant italien de voitures de luxe a légèrement revu ses objectifs financiers à la hausse, après avoir affiché des résultats « exceptionnels » au deuxième trimestre.

 

Le bénéfice net ajusté a augmenté de 33 % à 334 millions d’euros. Un résultat légèrement supérieur aux prévisions des analystes de Factset, qui tablaient sur 307 millions d’euros.

 

Les livraisons ont cependant reculé de 2%. La marque au cheval cabré a vendu plus de 3 390 véhicules dans le monde entre avril et juin, selon un communiqué Ferrari.

 

« Le deuxième trimestre s’est achevé sur des résultats financiers exceptionnels, marqués par des marges élevées« , qui ont permis au groupe de relever ses objectifs pour 2023, a commenté le PDG du groupe, Benedetto Vigna.

 

Pour l’ensemble de l’exercice, Ferrari vise un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros, contre 5,7 milliards auparavant. L’EBITDA devrait atteindre entre 2,1 et 2,2 milliards d’euros. Des résultats fraîchement accueillis à la Bourse de Milan, où le titre progressait d’à peine un demi point dans l’après midi.

 

Ferrari a vu son chiffre d’affaires grimper de 14,1% à 1,47 milliard d’euros au deuxième trimestre. La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) est resté son principal marché, avec 1 638 véhicules livrés, soit une hausse de 17,3%. À l’inverse, les livraisons ont baissé de 17,5% sur le continent américain et de 5% dans la région Chine-Hong Kong-Taïwan.

 

Les revenus du groupe automobile provenant de la vente de voitures et pièces détachées ont augmenté de 15 % à 1,2 milliard d’euros. Par ailleurs, les recettes liées à la sponsorisation et à la marque ont bondi de 20 % à 147 millions d’euros, notamment grâce au lancement obtenu en Formule 1.

 

Les bénéfices provenant des ventes de moteur ont chuté de 33 % à 27 millions, en raison de la baisse des livraisons au constructeur italien Maserati.

 

Selon un plan stratégique présenté en juin 2022 au siège du groupe à Maranello, Ferrari table sur un chiffre d’affaires avoisinant les 7 milliards d’euros d’ici 2026.

 

Lamborghini poursuit sur son impressionnante lancée

 

Lamborghini continue son ascension. Au cours des six premiers mois de l’année, la marque a obtenu des résultats record en termes de ventes, de chiffres d’affaires et de rentabilité.

 

Un excellent premier trimestre 2023 que le constructeur doit notamment à ses modèles Urus et Huracan, qui se sont vendues jusqu’à la fin de la production, tout en jouant un rôle déterminant dans l’atteinte du cap des 5 340 véhicules livrés dans le monde.

 

Les débuts du nouveau modèle hybride baptisé Revuelto ont très bien démarré, avec des commandes couvrant plus de deux ans de production.

 

Dans un plan d’ensemble, les États-Unis sont en tête avec 1 625 voitures livrées, suivis du Royaume-Uni (514 véhicules livrés), de l’Allemagne (511), de la Chine continentale, Hong Kong et Macao (450), du Japon (280) et de l’Italie (270).

 

« Nous avons réalisé un nouveau semestre record pour notre entreprise et nous sommes très fiers de communiquer les résultats« , a déclaré Stephan Winkelmann, PDG d’Automobili Lamborghini. « Nous sommes vraiment enthousiasmés par ces chiffres, livrés avec seulement deux modèles de la gamme, dans une année que nous pouvons définir comme spéciale pour Lamborghini. En plus de marquer le 60e anniversaire de l’entreprise , 2023 a vu le lancement de la Revuelto, le premier hybride rechargeable de notre histoire« .

 

Lamborghini continue sur sa montée en flèche, comme durant les premiers mois de l’année. En effet, l’entreprise de Sant’Agata Bolognese a livré plus de 2 600 véhicules entre janvier et mars, dépassant un record qui n’avait encore jamais été atteint.

 

Lire aussi >Lamborghini et Ferrari : des performances record au premier trimestre 2023

Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Ferrari et Lamborghini, deux constructeurs automobiles haut de gamme, ont enregistré des ventes record au cours des derniers mois.

 

Le secteur de l’automobile de luxe ne faiblit pas et les deux constructeurs italiens Ferrari et Lamborghini en sont un parfait exemple. Ils ont tous les deux enregistré des ventes record durant les six derniers mois et voient l’avenir d’un bon œil.

 

Ferrari : une folle croissance qui se normalise

 

Le fabricant italien de voitures de luxe a légèrement revu ses objectifs financiers à la hausse, après avoir affiché des résultats « exceptionnels » au deuxième trimestre.

 

Le bénéfice net ajusté a augmenté de 33 % à 334 millions d’euros. Un résultat légèrement supérieur aux prévisions des analystes de Factset, qui tablaient sur 307 millions d’euros.

 

Les livraisons ont cependant reculé de 2%. La marque au cheval cabré a vendu plus de 3 390 véhicules dans le monde entre avril et juin, selon un communiqué Ferrari.

 

« Le deuxième trimestre s’est achevé sur des résultats financiers exceptionnels, marqués par des marges élevées« , qui ont permis au groupe de relever ses objectifs pour 2023, a commenté le PDG du groupe, Benedetto Vigna.

 

Pour l’ensemble de l’exercice, Ferrari vise un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros, contre 5,7 milliards auparavant. L’EBITDA devrait atteindre entre 2,1 et 2,2 milliards d’euros. Des résultats fraîchement accueillis à la Bourse de Milan, où le titre progressait d’à peine un demi point dans l’après midi.

 

Ferrari a vu son chiffre d’affaires grimper de 14,1% à 1,47 milliard d’euros au deuxième trimestre. La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) est resté son principal marché, avec 1 638 véhicules livrés, soit une hausse de 17,3%. À l’inverse, les livraisons ont baissé de 17,5% sur le continent américain et de 5% dans la région Chine-Hong Kong-Taïwan.

 

Les revenus du groupe automobile provenant de la vente de voitures et pièces détachées ont augmenté de 15 % à 1,2 milliard d’euros. Par ailleurs, les recettes liées à la sponsorisation et à la marque ont bondi de 20 % à 147 millions d’euros, notamment grâce au lancement obtenu en Formule 1.

 

Les bénéfices provenant des ventes de moteur ont chuté de 33 % à 27 millions, en raison de la baisse des livraisons au constructeur italien Maserati.

 

Selon un plan stratégique présenté en juin 2022 au siège du groupe à Maranello, Ferrari table sur un chiffre d’affaires avoisinant les 7 milliards d’euros d’ici 2026.

 

Lamborghini poursuit sur son impressionnante lancée

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Ferrari et Lamborghini, deux constructeurs automobiles haut de gamme, ont enregistré des ventes record au cours des derniers mois.

 

Le secteur de l’automobile de luxe ne faiblit pas et les deux constructeurs italiens Ferrari et Lamborghini en sont un parfait exemple. Ils ont tous les deux enregistré des ventes record durant les six derniers mois et voient l’avenir d’un bon œil.

 

Ferrari : une folle croissance qui se normalise

 

Le fabricant italien de voitures de luxe a légèrement revu ses objectifs financiers à la hausse, après avoir affiché des résultats « exceptionnels » au deuxième trimestre.

 

Le bénéfice net ajusté a augmenté de 33 % à 334 millions d’euros. Un résultat légèrement supérieur aux prévisions des analystes de Factset, qui tablaient sur 307 millions d’euros.

 

Les livraisons ont cependant reculé de 2%. La marque au cheval cabré a vendu plus de 3 390 véhicules dans le monde entre avril et juin, selon un communiqué Ferrari.

 

« Le deuxième trimestre s’est achevé sur des résultats financiers exceptionnels, marqués par des marges élevées« , qui ont permis au groupe de relever ses objectifs pour 2023, a commenté le PDG du groupe, Benedetto Vigna.

 

Pour l’ensemble de l’exercice, Ferrari vise un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros, contre 5,7 milliards auparavant. L’EBITDA devrait atteindre entre 2,1 et 2,2 milliards d’euros. Des résultats fraîchement accueillis à la Bourse de Milan, où le titre progressait d’à peine un demi point dans l’après midi.

 

Ferrari a vu son chiffre d’affaires grimper de 14,1% à 1,47 milliard d’euros au deuxième trimestre. La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) est restée son principal marché, avec 1 638 véhicules livrés, soit une hausse de 17,3%. À l’inverse, les livraisons ont baissé de 17,5% sur le continent américain et de 5% dans la région Chine-Hong Kong-Taïwan.

 

Les revenus du groupe automobile provenant de la vente de voitures et pièces détachées ont augmenté de 15 % à 1,2 milliard d’euros. Par ailleurs, les recettes liées à la sponsorisation et à la marque ont bondi de 20 % à 147 millions d’euros, notamment grâce au lancement obtenu en Formule 1.

 

Les bénéfices provenant des ventes de moteur ont chuté de 33 % à 27 millions, en raison de la baisse des livraisons au constructeur italien Maserati.

 

Selon un plan stratégique présenté en juin 2022 au siège du groupe à Maranello, Ferrari table sur un chiffre d’affaires avoisinant les 7 milliards d’euros d’ici 2026.

 

Lamborghini poursuit sur son impressionnante lancée

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus