Vous lisez en ce moment
Action conjointe pour Amazon et Cartier dans une affaire de contrefaçon

Action conjointe pour Amazon et Cartier dans une affaire de contrefaçon

Deux actions conjointes sont actuellement menées aux Etats-Unis contre un influenceur et huit entreprises pour avoir fait la promotion de biens de luxe contrefaits.

 

Ce n’est pas un secret, il est possible de trouver facilement des articles de contrefaçon en ligne, les contrefacteurs utilisant des sites comme eBay, leboncoin ou encore Amazon pour écouler leurs copies. Mais aujourd’hui, ils utilisent les réseaux sociaux pour capter leur clientèle.

 

C’est pourquoi les marques de luxe multiplient les actions en justice afin de tenter d’assécher ces nouveaux canaux de diffusion. C’est le cas de l’action conjointe d’Amazon et Cartier aux Etats-Unis. Ces derniers précisent que ces plaintes concernent « une personnalité influente sur les réseaux sociaux » et huit entreprises « pour avoir fait la publicité, la promotion et pour avoir facilité la vente de biens de luxe contrefaits via Instagram et d’autres sites, en violation des marques déposées par Cartier et des conditions générales d’Amazon« .

 

Contrefaçon via les réseaux sociaux

 

L’influenceuse semble être une femme de Handan, en Chine, et les marchands impliqués dans le « schéma de contrefaçon » ont été retracés dans d’autres villes chinoises, selon les documents judiciaires. Elle utilisait notamment instagram pour fournir des liens menant vers des contrefaçons de bijoux Cartier sur Amazon.

 

 

« En utilisant les médias sociaux pour promouvoir des produits contrefaits, les mauvais acteurs sapent la confiance et trompent les clients« , commente Kebharu Smith, avocat général associé d’Amazon, dans un communiqué.

 

Une deuxième action en justice accuse une boutique opérant sur Amazon d’avoir vendu l’année dernière des produits Cartier contrefaits, en faisant passer des bijoux pour des produits sans marque en photo, mais en envoyant aux acheteurs des contrefaçons portant la mention “Cartier”.

Voir aussi

 

Les personnes impliquées dans le système « ont fait la publicité de leurs produits contrefaits sur des sites Web de médias sociaux tiers en utilisant des « liens cachés » pour diriger leurs adeptes vers les produits Cartier contrefaits, tout en déguisant les produits en produits sans marque dans les listes de la boutique Amazon« , indique la poursuite.

 

Cette affaire n’est pas la première ni la dernière affaire du genre, la contrefaçon allant bon train et les contrefacteurs restant difficiles à tracer. Amazon précise continuer sa lutte et avoir dépensé l’an passé pas moins de 900 millions de dollars « pour protéger les clients, les marques, les vendeurs partenaires et la boutique Amazon de la contrefaçon, de la fraude et d’autres formes d’abus« .

 

Lire aussi > AMAZON ET FERRAGAMO UNIS CONTRE LA CONTREFAÇON

 

Photo à la Une : © Cartier

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut