Yoox Net-a-Porter (YNAP) arrête de vendre en Chine

Alors qu’il cherche à se débarrasser de YNAP, sa filiale d’e-commerce déficitaire, le groupe Suisse Richemont a annoncé que celle-ci allait cesser de vendre en Chine pour se concentrer sur des marchés plus rentables.

 

L’e-commerce et le marché chinois étaient naguère les leviers de croissance du luxe…

 

Autre temps, autres mœurs. Le groupe suisse Richemont vient de révéler que sa plateforme de vente de vêtements de luxe Yoox Net-a-Porter (YNAP) cessait son activité en Chine, sur fond de ralentissement de la consommation dans l’Empire du Milieu.

 

Richemont a confirmé à la presse économique que ce retrait s’inscrivait dans un plan global de YNAP consistant à “concentrer ses investissements et ses ressources sur ses zones géographiques principales et plus rentables ».

 

Liquidation

 

Selon des sources internes, Feng Mao, la joint-venture établie en 2018 par Yoox Net-a-Porter avec Alibaba, le géant chinois de commerce électronique, est en cours de liquidation.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


Lire aussi > CHINE : LE GOUVERNEMENT SERRE LA VIS AUX INFLUENCEURS PRÔNANT UN “STYLE DE VIE EXTRAVAGANT”

Photos à la Une : © Net-a-Porter

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus