Vous lisez en ce moment
Un sous-traitant de Burberry accusé d’exploitation de travailleurs

Un sous-traitant de Burberry accusé d’exploitation de travailleurs

Voir la galerie

La police italienne a arrêté un couple d’origine chinoise, accusé d’exploitation de travailleurs étrangers dans leur entreprise de maroquinerie. Ces derniers étaient notamment chargés de fabriquer des sacs à mains pour un fournisseur de Burberry.

 

Voir aussi


Le communiqué publié par la police fiscale florentine révèle que les deux ressortissants chinois auraient été écroués le 9 juin dernier, soupçonnés d’exploitation de travailleurs ainsi que d’évasion fiscale. Deux autres membres de leur famille ont notamment interdiction de quitter le territoire italien ; et 523 000 € ont été retrouvés au sein de leur entreprise.

 

Ce dernier donne également plus de détails sur les travailleurs qui auraient été exploités. En effet, ils viendraient essentiellement de Chine, du Pakistan et du Bangladesh et auraient été forcés de travailler jusqu’à 14 heures par jour, pour un peu plus de 3 euros de l’heure.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Rafael Pavarotti

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut