[POINT BOURSE] La Bourse de Paris en déroute après les élections européennes

La Bourse de Paris traverse une période tumultueuse après l’annonce par Emmanuel Macron de la dissolution de l’Assemblée nationale et des élections législatives anticipées. Le CAC 40 a chuté de manière significative, effaçant ses gains annuels et atteignant son niveau le plus bas depuis janvier. Cette décision politique a exacerbé l’incertitude des investisseurs, provoquant une sérieuse correction sur les marchés financiers français.

 

Le pari politique d’Emmanuel Macron n’a pas rassuré tout le monde. La Bourse de Paris connait une journée particulièrement difficile ce vendredi, le CAC 40 chutant de 2,6% à 7 504 points.

 

Cette baisse marque une dégringolade de 6,3% sur l’ensemble de la semaine, la pire performance hebdomadaire depuis début mars 2022 (-10,2%), époque où l’invasion de l’Ukraine par la Russie avait provoqué un effondrement similaire. À 14 heures, l’indice phare atteignait 7 542,65 points (-2,15 %).

 

La décision du président Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives anticipées a en effet accentué la nervosité des investisseurs. Les craintes d’une possible défaite de la majorité présidentielle pro-européenne face au Rassemblement national ont provoqué une onde de choc sur les marchés.

 

Le CAC 40 a chuté de plus de 5 % suite à la dissolution de l’Assemblée nationale, portant ses pertes à plus de 8 % depuis son record du 15 mai dernier. En une semaine, près de 90 milliards d’euros de capitalisation se sont évaporés. L’indice a ainsi effacé ses gains annuels et atteint son niveau le plus bas depuis janvier, avec toutes ses composantes en baisse, de Sanofi (-0,2%) à Thales (-5,9%).

 

Une dissolution qui remue

 

Le Rassemblement national, qui est devenu la première force politique du pays après sa victoire aux élections européennes, est crédité de 32% des intentions de vote pour les législatives, selon un sondage Opinionway. Le « front populaire » à gauche atteindrait quant à lui 25%, tandis que la majorité présidentielle se situerait à 19%.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>[POINT BOURSE] JOURNÉE CALME À LA BOURSE DE PARIS EN ANTICIPATION DES CHIFFRES D’INFLATION

Photo à la Une : © Presse

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus