Nouveau rebondissement dans l’affaire Metabirkin NFT

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

L’affaire Nfts Birkin débute en janvier dernier. S’ouvre alors à New York un procès opposant la célèbre Maison de maroquinerie Hermès, à Mason Rothschild, un artiste NFT reconnu. On pensait l’histoire finie avec une décision condamnant l’artiste. Mais ce n’est pas terminé…

 

Le mois dernier, Mason Rothschild avait été condamné par le tribunal fédéral de Manhattan, à New York, à verser 133 000 dollars de dommages et intérêts à Hermès. Il devait également arrêter de vendre ses créations NTFs, qui étaient des reproductions exactes du modèle Birkin de la marque de maroquinerie. Le procès devait être clos mais pourtant…

 

Une nouvelle vient rouvrir ce dossier ! En effet, le développeur de la collection Metabirkin NFT n’aurait pas arrêté la commercialisation des tokens (jetons) incriminés. Selon Reuters, Hermès a demandé à un tribunal de délivrer une injonction pour bloquer ces ventes. Le groupe de luxe souhaite aussi mettre la main sur les revenus tirés de la vente des tokens et prendre le contrôle du contrat intelligent qui régit la collection.

 

Selon Emmanuelle Hoffman, avocate spécialisée en propriété intellectuelle, la société va demander au juge « d’enjoindre une astreinte importante« . Il est important que la commercialisation de cette collection de NFTs s’arrête, car « il y a un trop gros risque financier de continuer« , ajoute-t-elle.

 

« Mason Rothschild a continué à promouvoir les NFT malgré le jugement rendu récemment. Nous souhaitons que le tribunal fédéral intervienne et oblige Rothschild non seulement à cesser de vendre les actifs numériques, mais aussi à transférer les NFT qu’il possède encore à Hermès » a indiqué le groupe dans sa plainte.

 

Réouverture du procès ?

 

Cependant, les choses devraient légèrement se compliquer car l’avocat de l’artiste a indiqué qu’il envisageait de s’opposer à la demande de la marque de luxe. Ce qui pourrait conduire à la réouverture du procès.

 

Toujours selon Maître Hoffman, Hermès va demander une nouvelle fois des dommages des intérêts, un transfert des royalties ainsi que le blocage de manière permanente et définitive de la vente, promotion et distribution de la collection Metabirkin.

 

Si la Maison de luxe ne prend pas cette histoire, ni cette décision à la légère, c’est avant tout car elle envisage de se lancer à son tour dans les NFTs, comme de nombreuses marques. Ses avocats ont déclaré que si la collection MetaBirkin NFTs demeurait sur le marché, cela pourrait engendrer une confusion pour les acheteurs et visiteurs.

 

Cette affaire est un tournant dans l’industrie des NFTs. Comme pour cette collection polémique, d’autres artistes NFTs ont également copié des produits à de grandes marques, empruntant alors des éléments de la propriété intellectuelle à d’autres entités.

 

Les observateurs s’interrogent de nouveau : Quelle sera la décision finale du procès ? Avec en filigranne, une question plus générale, sur laquelle elle influera : quel avenir pour le luxe et le marché des NFTs ?

 

Lire aussi >Procès Hermès : vers une jurisprudence sur les NFTs ?

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

L’affaire Nfts Birkin débute en janvier dernier. S’ouvre alors à New York un procès opposant la célèbre Maison de maroquinerie Hermès, à Mason Rothschild, un artiste NFT reconnu. On pensait l’histoire finie avec une décision condamnant l’artiste. Mais ce n’est pas terminé…

 

Le mois dernier, Mason Rothschild avait été condamné par le tribunal fédéral de Manhattan, à New York, à verser 133 000 dollars de dommages et intérêts à Hermès. Il devait également arrêter de vendre ses créations NTFs, qui étaient des reproductions exactes du modèle Birkin de la marque de maroquinerie. Le procès devait être clos mais pourtant…

 

Une nouvelle vient rouvrir ce dossier ! En effet, le développeur de la collection Metabirkin NFT n’aurait pas arrêté la commercialisation des tokens (jetons) incriminés. Selon Reuters, Hermès a demandé à un tribunal de délivrer une injonction pour bloquer ces ventes. Le groupe de luxe souhaite aussi mettre la main sur les revenus tirés de la vente des tokens et prendre le contrôle du contrat intelligent qui régit la collection.

 

Selon Emmanuelle Hoffman, avocate spécialisée en propriété intellectuelle, la société va demander au juge « d’enjoindre une astreinte importante« . Il est important que la commercialisation de cette collection de NFTs s’arrête, car « il y a un trop gros risque financier de continuer« , ajoute-t-elle.

 

« Mason Rothschild a continué à promouvoir les NFT malgré le jugement rendu récemment. Nous souhaitons que le tribunal fédéral intervienne et oblige Rothschild non seulement à cesser de vendre les actifs numériques, mais aussi à transférer les NFT qu’il possède encore à Hermès » a indiqué le groupe dans sa plainte.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

L’affaire Nfts Birkin débute en janvier dernier. S’ouvre alors à New York un procès opposant la célèbre Maison de maroquinerie Hermès, à Mason Rothschild, un artiste NFT reconnu. On pensait l’histoire finie avec une décision condamnant l’artiste. Mais ce n’est pas terminé…

 

Le mois dernier, Mason Rothschild avait été condamné par le tribunal fédéral de Manhattan, à New York, à verser 133 000 dollars de dommages et intérêts à Hermès. Il devait également arrêter de vendre ses créations NTFs, qui étaient des reproductions exactes du modèle Birkin de la marque de maroquinerie. Le procès devait être clos mais pourtant…

 

Une nouvelle vient rouvrir ce dossier ! En effet, le développeur de la collection Metabirkin NFT n’aurait pas arrêté la commercialisation des tokens (jetons) incriminés. Selon Reuters, Hermès a demandé à un tribunal de délivrer une injonction pour bloquer ces ventes. Le groupe de luxe souhaite aussi mettre la main sur les revenus tirés de la vente des tokens et prendre le contrôle du contrat intelligent qui régit la collection.

 

Selon Emmanuelle Hoffman, avocate spécialisée en propriété intellectuelle, la société va demander au juge « d’enjoindre une astreinte importante« . Il est important que la commercialisation de cette collection de NFTs s’arrête, car « il y a un trop gros risque financier de continuer« , ajoute-t-elle.

 

« Mason Rothschild a continué à promouvoir les NFT malgré le jugement rendu récemment. Nous souhaitons que le tribunal fédéral intervienne et oblige Rothschild non seulement à cesser de vendre les actifs numériques, mais aussi à transférer les NFT qu’il possède encore à Hermès » a indiqué le groupe dans sa plainte.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus