Horlogerie : forte augmentation des exportations suisses

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

En Suisse, les exportations horlogères poursuivent leur croissance élevée, avec une hausse de près de 12 % au premier semestre, à 13, 3 milliards de francs suisses.

 

L’industrie horlogère suisse porusuit sur sa belle lancée. Au premier semestre 2023,  les exportations horlogères affichent encore une hausse de 11,8 % d’après la fédération horlogère (FH).

 

Après déjà deux années record, elles ont encore augmenté de 10 % aux États-Unis, de 25 % en Chine et de 29 % à Hong Kong durant le premier semestre.

 

« Le premier semestre a ainsi été bouclé sur un résultat particulièrement élevé » a affirmé la fédération. Un début d’année grandiose, quand on sait que le secteur a déjà atteint des niveaux historiques à 22, 3 milliards de francs en 2021, puis à 24,8 milliards en 2022.

 

Les expéditions horlogères à travers le monde

 

La fédération horlogère ajoute que les exportations suisses « n’ont montré aucun signe de faiblesse en juin » puisqu’elles se sont développées de 14 % par rapport à juin 2022. À titre de comparaison, elles ont augmenté de presque 9 % aux États-Unis durant le premier mois de l’été, même si la croissance a quelque peu ralenti. En avril dernier, elles avaient baissé sur le marché pour la première fois en plus de deux ans, avant de rebondir rapidement en mai.

 

En Chine, les exportations ont augmenté de 9 % par rapport à la même période en 2022, et ont bondi de 46 % à Hong Kong, notamment grâce au retour des touristes, après la levée des restrictions sanitaires.

 

Sur le vieux continent, elles ont bondi de 14 % en France, de 17 % en Allemagne et de 32 % en Italie. La FH ajoute néanmoins que le Royaume-Uni, premier marché horloger en Europe, s’est « tenu en retrait des principaux débouchés continentaux« .

 

La semaine dernière, le groupe suisse Swatch, qui détient notamment des marques comme Omega, Tissot ou Blancpain, a fait cas d’un vif rebond de ses ventes semestrielles, grâce à la réouverture de la Chine. De son côté, le groupe Richemont, qui détient plusieurs marques de prestige telles que Piaget, Jaeger-Lecoultre et Cartier a enregistré une légère baisse de ses ventes sur le continent américain, (-2% sur son premier trimestre fiscal), à l’heure où les investisseurs s’inquiètent d’une éventuelle récession aux États-Unis.

 

Lire aussi >Horlogerie : les exportations suisses progressent encore en avril

Photo à la Une :  ©Ferdinand Berthoud[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

En Suisse, les exportations horlogères poursuivent leur croissance élevée, avec une hausse de près de 12 % au premier semestre, à 13, 3 milliards de francs suisses.

 

L’industrie horlogère suisse porusuit sur sa belle lancée. Au premier semestre 2023,  les exportations horlogères affichent encore une hausse de 11,8 % d’après la fédération horlogère (FH).

 

Après déjà deux années record, elles ont encore augmenté de 10 % aux États-Unis, de 25 % en Chine et de 29 % à Hong Kong durant le premier semestre.

 

« Le premier semestre a ainsi été bouclé sur un résultat particulièrement élevé » a affirmé la fédération. Un début d’année grandiose, quand on sait que le secteur a déjà atteint des niveaux historiques à 22, 3 milliards de francs en 2021, puis à 24,8 milliards en 2022.

 

Les expéditions horlogères à travers le monde

 

La fédération horlogère ajoute que les exportations suisses « n’ont montré aucun signe de faiblesse en juin » puisqu’elles se sont développées de 14 % par rapport à juin 2022. À titre de comparaison, elles ont augmenté de presque 9 % aux États-Unis durant le premier mois de l’été, même si la croissance a quelque peu ralenti

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Ferdinand Berthoud[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

En Suisse, les exportations horlogères poursuivent leur croissance élevée, avec une hausse de près de 12 % au premier semestre, à 13, 3 milliards de francs suisses.

 

L’industrie horlogère suisse porusuit sur sa belle lancée. Au premier semestre 2023,  les exportations horlogères affichent encore une hausse de 11,8 % d’après la fédération horlogère (FH).

 

Après déjà deux années record, elles ont encore augmenté de 10 % aux États-Unis, de 25 % en Chine et de 29 % à Hong Kong durant le premier semestre.

 

« Le premier semestre a ainsi été bouclé sur un résultat particulièrement élevé » a affirmé la fédération. Un début d’année grandiose, quand on sait que le secteur a déjà atteint des niveaux historiques à 22, 3 milliards de francs en 2021, puis à 24,8 milliards en 2022.

 

Les expéditions horlogères à travers le monde

 

La fédération horlogère ajoute que les exportations suisses « n’ont montré aucun signe de faiblesse en juin » puisqu’elles se sont développées de 14 % par rapport à juin 2022. À titre de comparaison, elles ont augmenté de presque 9 % aux États-Unis durant le premier mois de l’été, même si la croissance a quelque peu ralenti

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Ferdinand Berthoud[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus