Vous lisez en ce moment
En Russie, le champagne perd son appellation depuis le début 2022

En Russie, le champagne perd son appellation depuis le début 2022

En Russie, depuis le 1er janvier 2022, les bouteilles de champagne françaises ont troqué l’appellation champagne pour celle de “vin mousseux”.

 

C’est une sacrée secousse pour le patrimoine français et le terroir Champenois. Depuis le 1er janvier 2022, le célèbre vignoble français de Champagne ne peut plus utiliser son propre nom en cyrillique sur la contre étiquette de ses bouteilles sur le territoire russe. Il doit se contenter du terme «  vin mousseux  » à cause d’une modification de la loi russe qui oblige les distributeurs de champagne à troquer le titre prestigieux sur la contre étiquette des bouteilles écrite en cyrillique.

 

À l’inverse, les vins pétillants russes, produits avec des raisins locaux, peuvent se parer de la mention «  Shampanskoye  » . Néanmoins, sur l’étiquette principale, il reste possible pour les bouteilles françaises de garder le mot «  champagne  » mais en alphabet romain.

 

Cette loi fédérale russe 345-FZ du 2 juillet qui instaure ces nouvelles appellations, avait provoqué un tollé chez les producteurs et distributeurs de champagne français. Plusieurs ministres français s’étaient exprimés sur ce qui relève du patrimoine français. Paris avait finalement obtenu de Moscou un moratoire de deux mois sur leur application. Ce délai a permis aux producteurs d’écouler les stocks déjà étiquetés pour les fêtes de fin d’année.

 

Les nouvelles bouteilles ont dû se conformer à la nouvelle réglementation appliquée en Russie. Lors d’une réunion du Conseil économique, financier, industriel et commercial franco-russe (Cefic) la semaine dernière, les deux pays ont convenu « de continuer à discuter dans les prochains mois de la nouvelle législation et de la question de l’étiquetage » , selon l’entourage du ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester.

 

Même si le marché russe ne totalise pas la plus grosse part de marché pour le secteur, représentant 1,8 millions de bouteilles vendues en 2019, la Russie reste tout de même un grand consommateur de cuvées prestigieuses.

Voir aussi

 

 

Lire aussi > FEUILLATTE ET CASTELNAU FUSIONNENT POUR CRÉER UN NOUVEAU GÉANT DU CHAMPAGNE

 

Photo à la Une : © Anantucketsummer

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut