Beauté durable : l’Oréal investit dans une entreprise de biotechnologie

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

L’Oréal, le leader mondial de la beauté, vient d’annoncer son investissement dans  une entreprise dirigée par la société de biotechnologie Geno, dont le but est de créer des alternatives durables pour les produits de la beauté.

 

L’Oréal rejoint une société dirigée par la société de biotechnologie Geno. Elle en devient l’un de ses  membres fondateurs, aux côtés d’Unilever et de la japonaise Kao, spécialisée dans les cosmétiques. Ce nouvel investissement contribue notamment au « développement des Sciences Vertes pour la création d’ingrédients alternatifs hautement innovants« , explique le groupe dans un communiqué.

 

L’engagement financier, réalisé par BOLD, le fonds de capital-risque de l’Oréal, contribuera à la création de nouveaux ingrédients durables, dérivés d’organismes vivants.

 

Ce partenariat beauté permettra à l’Oréal, grâce à l’expertise biotechnologique de Geno, de remplacer les ingrédients traditionnels par des alternatives biosourcées, plus durables, dont certaines fabriquées, par exemple, à partir de sucres d’origine végétale. Une nouvelle étape pour l’entreprise française qui lui permettra d’atteindre son objectif 2030 d’acquérir des produits 100 % éco-conçus et 95 % des ingrédients de ses formules biosourcés. Il s’agit ainsi de répondre à une demande de la clientèle, toujours plus concernée par l’environnement et la traçabilité.

 

« Chez L’Oréal, nous sommes convaincus que la science a le pouvoir de créer un monde meilleur, et nous nous engageons à utiliser notre expertise pour mener des changements positifs dans l’industrie de la beauté. C’est pourquoi nous avons fait des Sciences Vertes la pierre angulaire de notre Recherche » affirme Barbara Lavernos, Directrice Générale Adjointe en charge de la Recherche, de l’Innovation et de la Technologie chez L’Oréal.

 

Sciences Vertes : une révolution durable

 

« Pour nous, la nature est l’avenir de la beauté« , explique l’Oréal sur son site internet. Depuis des années, le leader français de la beauté et des cosmétiques oeuvre pour repenser l’innovation à l’aide des Sciences Vertes. Parmi elles, la chimie verte, les technologies innovantes et les biotechnologies. Elles permettent notamment d’accéder à des ingrédients naturels, tout en préservant la biodiversité, les ressources naturelles et les écosystèmes aquatiques.

 

Cet investissement dans la société Geno marque une étape importante dans la réalisation des engagements 2030 de l’Oréal pour le Futur.

 

« Cette démarche répond non seulement à notre objectif d’offrir des solutions de beauté responsables et innovantes aux consommateurs, elle renforce également notre écosystème d’innovation en Amérique du Nord« , a déclaré dans un communiqué Sanford Browne, Président de la Recherche et de l’Innovation pour l’Amérique du Nord chez L’Oréal. « Cette démarche est un signal clair de notre volonté de collaborer avec des partenaires qui partagent notre engagement en faveur du développement durable et de la réduction de notre impact environnemental pour créer la beauté qui fait avancer le monde ».

 

Lire aussi >Industrie cosmétique : la Cosmestic Valley multiplie les partenariats

Photo à la Une : © L’Oréal[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

L’Oréal, le leader mondial de la beauté, vient d’annoncer son investissement dans  une entreprise dirigée par la société de biotechnologie Geno, dont le but est de créer des alternatives durables pour les produits de la beauté.

 

L’Oréal rejoint une société dirigée par la société de biotechnologie Geno. Elle en devient l’un de ses  membres fondateurs, aux côtés d’Unilever et de la japonaise Kao, spécialisée dans les cosmétiques. Ce nouvel investissement contribue notamment au « développement des Sciences Vertes pour la création d’ingrédients alternatifs hautement innovants« , explique le groupe dans un communiqué.

 

L’engagement financier, réalisé par BOLD, le fonds de capital-risque de l’Oréal, contribuera à la création de nouveaux ingrédients durables, dérivés d’organismes vivants.

 

Ce partenariat beauté permettra à l’Oréal, grâce à l’expertise biotechnologique de Geno, de remplacer les ingrédients traditionnels par des alternatives biosourcées, plus durables, dont certaines fabriquées, par exemple, à partir de sucres d’origine végétale. Une nouvelle étape pour l’entreprise française qui lui permettra d’atteindre son objectif 2030 d’acquérir des produits 100 % éco-conçus et 95 % des ingrédients de ses formules biosourcés. Il s’agit ainsi de répondre à une demande de la clientèle, toujours plus concernée par l’environnement et la traçabilité.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © L’Oréal[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

L’Oréal, le leader mondial de la beauté, vient d’annoncer son investissement dans  une entreprise dirigée par la société de biotechnologie Geno, dont le but est de créer des alternatives durables pour les produits de la beauté.

 

L’Oréal rejoint une société dirigée par la société de biotechnologie Geno. Elle en devient l’un de ses  membres fondateurs, aux côtés d’Unilever et de la japonaise Kao, spécialisée dans les cosmétiques. Ce nouvel investissement contribue notamment au « développement des Sciences Vertes pour la création d’ingrédients alternatifs hautement innovants« , explique le groupe dans un communiqué.

 

L’engagement financier, réalisé par BOLD, le fonds de capital-risque de l’Oréal, contribuera à la création de nouveaux ingrédients durables, dérivés d’organismes vivants.

 

Ce partenariat beauté permettra à l’Oréal, grâce à l’expertise biotechnologique de Geno, de remplacer les ingrédients traditionnels par des alternatives biosourcées, plus durables, dont certaines fabriquées, par exemple, à partir de sucres d’origine végétale. Une nouvelle étape pour l’entreprise française qui lui permettra d’atteindre son objectif 2030 d’acquérir des produits 100 % éco-conçus et 95 % des ingrédients de ses formules biosourcés. Il s’agit ainsi de répondre à une demande de la clientèle, toujours plus concernée par l’environnement et la traçabilité.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©L’Oréal[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus