[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Les résultats du numéro un mondial de l’hôtellerie ont explosé l’an dernier. Le RevPAR numéro un mondial de l’hôtellerie a même légèrement dépassé celui de 2019, soit l’avant covid. Il s’attend à une nouvelle progression, certes plus limitée, en 2023.

 

Si l’on en croit ses performances 2022, le cauchemar du covid semble bel et bien évanoui pour le numéro un mondial de l’hôtellerie .

 

Son chiffre d’affaires a bondi l’an dernier de 80% à 4,2 milliards d’euros, à périmètre et change constants, par rapport à l’exercice 2021.

 

Le résultat net part du groupe a carrément explosé de…373% à 402 millions d’euros en 2022 contre 85 millions d’euros en 2021.

 

L’excédent brut d’exploitation (EBE) affiche aussi une envolée stratosphérique de 2968% à 675 millions d’euros ! La très bonne activité enregistrée au mois de décembre a permis de dépasser l’objectif donné en octobre 2022, soit un haut de la fourchette compris entre 610 et 640 millions d’euros. A 16% en 2022 contre 1% en 2021, la marge sur excédent brut d’exploitation s’est aussi considérablement améliorée.

 

Reprise très dynamique

 

La fin d’année a ainsi permis à Accor de faire mieux qu’en 2019 en termes de RevPAR ou revenus par chambre disponible. Celui-ci a connu une hausse globale de 15% au quatrième trimestre 2022 par rapport à la même période en 2019, améliorant la performance du troisième trimestre (+14%). Ainsi, le RevPAR sur l’ensemble de l’exercice 2022 a augmenté de 2% par rapport à l’exercice 2019.

 

« 2022 a été l’année d’une reprise très dynamique du tourisme et nos performances, en forte croissance dans toutes les régions, témoignent de ce rebond » a ainsi commenté Sébastien Bazin, le PDG du groupe Accor.

 

Créé en 1967, le groupe Accor est le premier opérateur hôtelier mondial, avec plus de 40 % du marché (hors France, où il couvre un tiers du marché), leader en Asie-Pacifique, Moyen-Orient-Afrique et Amérique latine.

 

Contexte de nouveau favorable

 

Son parc hôtelier compte 5 300 hôtels, soit 778 000 chambres dans 100 pays, avec des marques allant du luxe (Fairmont, Pullman, Raffles, Sofitel …) pour 26 % de ses revenus au milieu de gamme (34 %) et l’économique (Adagio, Ibis, Mercure, Novotel).

 

Le rebond d’Accor est intervenu dans un environnement de nouveau favorable aux voyages, avec la levée des contraintes dans de nombreux pays et le retour de la demande. Sur les neuf premiers mois de l’année 2022, 700 millions de touristes sont partis à l’international, soit plus du double (+133%) du chiffre enregistré à la même période en 2021. Ce chiffre atteint 63 % des niveaux de 2019, alors que 65 % des niveaux pré-pandémiques est attendu pour l’ensemble de 2022. L’Europe a été particulièrement dynamique en accueillant 477 millions de personnes entre janvier et septembre 2022 soit 68% du total mondial et 81% du niveau pré-covid.

 

Accor soumettra à l’approbation de l’Assemblée générale des actionnaires du 17 mai 2023 le paiement d’un dividende ordinaire de 0,71 euro par action.
Et sur la base des cessions récentes (participation de 10,8% dans Ennismore et de titres dans H World Group Ltd), le Conseil d’administration a décidé de proposer le paiement d’un dividende exceptionnel de 0,34 euro par action.

 

Pour l’exercice 2023, Accor table sur un RevPAR du groupe en hausse entre 5% et 9% à périmètre et change constants par rapport à 2022.

 

Le RevPAR du groupe pour l’exercice 2023 est attendu en hausse entre 5% et 9% à périmètre et change constants par rapport à l’exercice 2022.

 

Lire aussi >Handwritten Collection : la nouvelle marque du groupe Accor

Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Les résultats du numéro un mondial de l’hôtellerie ont explosé l’an dernier. Le RevPAR numéro un mondial de l’hôtellerie a même légèrement dépassé celui de 2019, soit l’avant covid. Il s’attend à une nouvelle progression, certes plus limitée, en 2023.

 

Si l’on en croit ses performances 2022, le cauchemar du covid semble bel et bien évanoui pour le numéro un mondial de l’hôtellerie .

Son chiffre d’affaires a bondi l’an dernier de 80% à 4,2 milliards d’euros, à périmètre et change constants, par rapport à l’exercice 2021.

Le résultat net part du groupe a carrément explosé de…373% à 402 millions d’euros en 2022 contre 85 millions d’euros en 2021.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) affiche aussi une envolée stratosphérique de 2968% à 675 millions d’euros ! La très bonne activité enregistrée au mois de décembre a permis de dépasser l’objectif donné en octobre 2022, soit un haut de la fourchette compris entre 610 et 640 millions d’euros. A 16% en 2022 contre 1% en 2021, la marge sur excédent brut d’exploitation s’est aussi considérablement améliorée.

Reprise très dynamique

La fin d’année a ainsi permis à Accor de faire mieux qu’en 2019 en termes de RevPAR ou revenus par chambre disponible. Celui-ci a connu une hausse globale de 15% au quatrième trimestre 2022 par rapport à la même période en 2019, améliorant la performance du troisième trimestre (+14%). Ainsi, le RevPAR sur l’ensemble de l’exercice 2022 a augmenté de 2% par rapport à l’exercice 2019.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Les résultats du numéro un mondial de l’hôtellerie ont explosé l’an dernier. Le RevPAR numéro un mondial de l’hôtellerie a même légèrement dépassé celui de 2019, soit l’avant covid. Il s’attend à une nouvelle progression, certes plus limitée, en 2023.

 

Si l’on en croit ses performances 2022, le cauchemar du covid semble bel et bien évanoui pour le numéro un mondial de l’hôtellerie .

Son chiffre d’affaires a bondi l’an dernier de 80% à 4,2 milliards d’euros, à périmètre et change constants, par rapport à l’exercice 2021.

Le résultat net part du groupe a carrément explosé de…373% à 402 millions d’euros en 2022 contre 85 millions d’euros en 2021.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) affiche aussi une envolée stratosphérique de 2968% à 675 millions d’euros ! La très bonne activité enregistrée au mois de décembre a permis de dépasser l’objectif donné en octobre 2022, soit un haut de la fourchette compris entre 610 et 640 millions d’euros. A 16% en 2022 contre 1% en 2021, la marge sur excédent brut d’exploitation s’est aussi considérablement améliorée.

Reprise très dynamique

La fin d’année a ainsi permis à Accor de faire mieux qu’en 2019 en termes de RevPAR ou revenus par chambre disponible. Celui-ci a connu une hausse globale de 15% au quatrième trimestre 2022 par rapport à la même période en 2019, améliorant la performance du troisième trimestre (+14%). Ainsi, le RevPAR sur l’ensemble de l’exercice 2022 a augmenté de 2% par rapport à l’exercice 2019.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus