Orient Express : après les trains, place aux croisières de luxe

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Orient Express, la filiale du groupe Accor qu’il a acquise en 2017, prévoit de commander deux voiliers auprès des chantiers de l’Atlantique, avec une première livraison prévue en 2026.

 

Avec le rachat de l’Orient Express, le groupe Accor a décidé de faire revivre ce train mythique qui parcourt plusieurs pays entre Istanbul et Paris. Féru de nouveautés, le leader mondial de l’hôtellerie de luxe ajoute une nouvelle corde à son arc en se lançant dans les croisières de prestige. La filiale va en effet commander auprès des Chantiers de l’Atlantique deux voiliers pouvant transporter jusqu’à 120 passagers, a indiqué son vice-président Guillaume de Saint Lager.

 

Orient Express a signé une lettre d’intention qui porte sur l’achat de deux navires. Le premier devrait être livré d’ici trois ans et le second, courant 2027. La filiale du groupe a cependant refusé de révéler les montants financiers en jeu.

 

Un bateau écolo et durable

 

« On a entièrement retravaillé et adapté à l’ultraluxe le concept de Silenseas, un gros voilier de croisière conçu par les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique)« , souligne monsieur de Saint Lager. « Dans l’univers de la croisière, ça sera le bateau le plus vert« , assure-t-il.

 

Le futur voilier trois mâts hybride, plus silencieux et peu polluant, fonctionnera avec des moteurs au gaz naturel liquéfié et avec 4 500 m2 de voiles innovantes, fixées sur des mâts de 100 m de haut.

 

Baptisé Orient Express Silenseas, ce navire de 220 m de long proposera 54 suites, réparties sur quatre ponts.  Connu pour ses créations mêlant classique et contemporain, l’architecte Maxime d’Angeac, déjà chargé du design intérieur du fameux train Orient Express; va s’occuper de l’agencement intérieur et de la décoration. Pour l’extérieur, le projet a été confié au cabinet d’architecture naval Stirling Design.

 

Concernant les futures destinations, Guillaume de Saint Lager reste évasif, évoquant juste “ la Méditerranée l’été et les Caraïbes l’hiver”. Moins polluants et donc plus écologiques, ces futurs bateaux, beaucoup plus petits que les grands paquebots de croisière pourront s’aventurer dans des ports prestigieux.

 

« Tout ce qui est moyen de transport luxueux et durable nous intéresse » souligne Guillaume de Saint Lager qui compte faire de l’Orient Express « une marque de voyage« .

 

Après la relance du mythique train luxueux sur les rails européen prévue pour 2025, la filiale du groupe Accor souhaite également lancer Orient Express la Dolce Vita, un autre train de luxe qui roulera sur les rails italiens à partir du printemps 2024. Il ouvrira également deux hôtels à Rome et à Venise. Il y a quelques jours, le groupe a annoncé sa réorganisation autour de deux divisions à part entière, à savoir Premium, milieu de gamme & économique et Luxe & lifestyle.

 

Lire aussi >Accor se met sur les rails du luxe avec l’Orient Express

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Orient Express, la filiale du groupe Accor qu’il a acquise en 2017, prévoit de commander deux voiliers auprès des chantiers de l’Atlantique, avec une première livraison prévue en 2026.

 

Avec le rachat de l’Orient Express, le groupe Accor a décidé de faire revivre ce train mythique qui parcourt plusieurs pays entre Istanbul et Paris. Féru de nouveautés, le leader mondial de l’hôtellerie de luxe ajoute une nouvelle corde à son arc en se lançant dans les croisières de prestige. La filiale va en effet commander auprès des Chantiers de l’Atlantique deux voiliers pouvant transporter jusqu’à 120 passagers, a indiqué son vice-président Guillaume de Saint Lager.

 

Orient Express a signé une lettre d’intention qui porte sur l’achat de deux navires. Le premier devrait être livré d’ici trois ans et le second, courant 2027. La filiale du groupe a cependant refusé de révéler les montants financiers en jeu.

 

Un bateau écolo et durable

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Orient Express, la filiale du groupe Accor qu’il a acquise en 2017, prévoit de commander deux voiliers auprès des chantiers de l’Atlantique, avec une première livraison prévue en 2026.

 

Avec le rachat de l’Orient Express, le groupe Accor a décidé de faire revivre ce train mythique qui parcourt plusieurs pays entre Istanbul et Paris. Féru de nouveautés, le leader mondial de l’hôtellerie de luxe ajoute une nouvelle corde à son arc en se lançant dans les croisières de prestige. La filiale va en effet commander auprès des Chantiers de l’Atlantique deux voiliers pouvant transporter jusqu’à 120 passagers, a indiqué son vice-président Guillaume de Saint Lager.

 

Orient Express a signé une lettre d’intention qui porte sur l’achat de deux navires. Le premier devrait être livré d’ici trois ans et le second, courant 2027. La filiale du groupe a cependant refusé de révéler les montants financiers en jeu.

 

Un bateau écolo et durable

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus