Miami, épicentre du luxe en pleine expansion

Épicentre en plein devenir, Miami attire une clientèle fortunée grâce à sa croissance spectaculaire et à la présence croissante d’ultra-riches sud-américains. Le Miami Design District, avec ses 80 boutiques de marques prestigieuses, symbolise cette transformation luxueuse au cœur de la métropole floridienne. Malgré les fluctuations du marché du luxe aux États-Unis, la ville demeure une destination où les dépenses luxueuses continuent de prospérer.

 

Depuis le lancement de la foire d’art contemporain Miami Art Basel en 2002 et l’émergence d’entreprises de la « nouvelle économie », Miami a connu une transformation spectaculaire.

 

Avec plus de 150 projets immobiliers en cours, la ville de Floride, comptant 2,5 millions d’habitants, est devenue le terrain de jeu des ultra-riches. Même le centre-ville s’est métamorphosé, accueillant une nouvelle génération de cols blancs, plus orientés vers le secteur de la tech.

 

Au cours des dix dernières années, le nombre de touristes à Miami a doublé, atteignant plus de 23 millions de visiteurs après la crise sanitaire. Surnommée la « porte des deux Amériques », Miami est devenue un aimant à ultra-riches sud-américains, brésiliens, colombiens, vénézuéliens, qui y résident ou possèdent une résidence secondaire. Les obstacles tels que l’insécurité, la fragilité des monnaies et les taxes d’importation dans leurs pays ont propulsé Miami comme leur destination privilégiée.

 

Juste après Dubaï, Miami est la destination préférée des grandes fortunes. LVMH, leader mondial du luxe, possède plus de 1 000 magasins aux États-Unis, dont 100 en Floride. Céline a inauguré un flagship à Miami en décembre, et Bulgari ouvrira son onzième établissement hôtelier à South Beach en 2026. D’ici cinq ans, LVMH prévoit l’ouverture d’une centaine de nouveaux magasins aux États-Unis, Miami devant accueillir une douzaine de boutiques supplémentaires.

 

Si l’année 2023 a été contrastée pour le luxe aux États-Unis, « les signes positifs de fin d’année sont très encourageants », souligne Anish Melwani, le patron de LVMH US. Miami demeure l’une des villes où les dépenses de luxe ne montrent aucun signe de ralentissement, malgré l’entrée du secteur dans un cycle de normalisation.

 

Boom des ultra-riches à Miami

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>L’AÉROPORT DE MIAMI ACCUEILLERA BIENTÔT UN NOUVEAU TERMINAL DE LUXE

Photo à la Une : ©Barnes Miami

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus