Vous lisez en ce moment
L’Oréal voit ses ventes augmenter de 13,5% au premier trimestre 2022

L’Oréal voit ses ventes augmenter de 13,5% au premier trimestre 2022

Le groupe de cosmétiques l’Oréal a dépassé mardi les prévisions de croissance de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2022.

 

Dissipant les craintes de blocage en Chine et d’inflation, l’Oréal profite d’un rebond avec une augmentation de 13,5% de ses ventes au premier trimestre 2022. Les consommateurs n’ont pas boudé leur plaisir en s’arrachant les produits de beauté haut de gamme du groupe sur ses principaux marchés.

 

« Nous ne sommes pas près de connaître un ralentissement de l’activité dans le secteur du luxe, nous voyons beaucoup de personnes aisées et même des classes moyennes qui veulent se faire plaisir » explique Nicolas Hieronimus, directeur général de L’Oréal, lors d’une conférence téléphonique avec les analystes. « La demande globale pour les produits de luxe et les produits haut de gamme est très élevée – le marché est en train de s’enrichir de manière générale » , a-t-il ajouté.

 

Les deux segments les plus rentables pour le groupe sont la division cosmétique active et la division luxe. La première, qui comprend notamment la vente des marques Vichy et CeraVe, a connu la croissance la plus rapide, avec des ventes en hausse de 18%. Sa plus grande division, L’Oréal Luxe a enregistré une croissance de 17,5 %.

 

Les ventes globales du groupe ont augmenté de 13,5 % à périmètre constant pour atteindre les 9,06 milliards d’euros au cours des trois premiers mois de 2022, avec une croissance à deux chiffres en Europe, en Amérique du Nord et en Chine continentale.

 

Les analystes avaient tablé sur une croissance des ventes de 10,6%, selon un consensus d’estimation cité par Credit Suisse. « C’est une bonne déclaration dans l’ensemble avec une forte dynamique derrière les principaux moteurs de croissance de L’Oréal » commentent les analystes de RBC, citant l’Asie du Nord, l’Amérique du Nord et la division Cosmétique active.

 

Les dirigeants préfèrent rester optimistes à propos de la Chine (qui se reconfine partiellement), notant que le marché local dans le pays reste dynamique, en partie grâce au dynamisme de Hainan.

 

Voir aussi

Interrogé sur la façon dont l’entreprise évalue les risques en Russie, où elle a temporairement fermé des magasins et compte 2 200 employés et une usine de production, Nicolas Hieronimus déclare: « Nous suivons la situation d’extrêmement près, à la fois en termes de sentiment des consommateurs, en termes de sentiment de nos équipes et nous prenons toutes les mesures appropriées pour compenser tout risque de réputation  » .

 

 

 

Lire aussi > QUI EST JEAN-PAUL AGON, PDG DE L’ORÉAL ET NOUVEAU DIRECTEUR D’HEC ?

 

Photo à la Une : © Media 6

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut