L’Oréal poursuit ses acquisitions et innovations pour un avenir cosmétique durable

L’Oréal, leader mondial des cosmétiques, persiste dans sa quête d’un avenir cosmétique durable à travers des acquisitions telles que Gjosa et Lactobio, ainsi que des innovations notables comme le sèche-cheveux AirLight Pro. Malgré des préoccupations réglementaires en Chine, le géant de la beauté reste engagé sur ce marché clé, soulignant l’importance de la collaboration franco-chinoise.

 

L’Oréal continue d’étendre son empreinte dans l’industrie de la beauté avec des acquisitions stratégiques et des innovations axées sur la durabilité. Le géant mondial des cosmétiques a récemment signé un accord d’acquisition de la totalité de Gjosa, une société suisse spécialisée dans la micronisation de l’eau.

 

L’Oréal avait déjà réalisé un premier investissement minoritaire dans Gjosa en 2021 via son fonds de capital-risque, BOLD (Business Opportunities for L’Oréal Development). L’acquisition est soumise aux conditions préalables habituelles et devrait être finalisée dans les prochaines semaines. Cette opération renforce les engagements du groupe envers son programme « L’Oréal pour le Futur ».

 

« L’objectif de cette acquisition est d’innover et d’élargir les multiples applications beauté de la technologie Gjosa, tout en protégeant la ressource précieuse et convoitée qu’est l’eau », explique le groupe mondial de cosmétiques

 

L’Oréal, créé en 1909 et disposant d’une position internationale avec 35 marques mondiales, a également fait en décembre dernier l’acquisition de Lactobio, une société danoise spécialisée dans la recherche sur les probiotiques et le microbiome. Cette opération s’inscrit dans la continuité des vingt ans de recherche avancée de L’Oréal sur le microbiome, renforçant ainsi son leadership dans le domaine.

 

« L’intégration de Lactobio dans notre recherche avancée est hautement complémentaire : les solides connaissances scientifiques et avancées technologiques de L’Oréal, associées aux meilleures formulations de Lactobio utilisant des organismes vivants, renforceront et accéléreront considérablement notre recherche sur le microbiome dédiée à la beauté », avait commenté Anne Colonna, responsable mondiale de la Recherche avancée du groupe L’Oréal.

 

« Innovation et durabilité »

 

Dans une interview accordée à Bloomberg, Nicolas Hieronimus a exposé mardi 9 janvier sa vision sur les produits de beauté de demain. Selon le PDG de L’Oréal, ceux-là seront axés « sur l’innovation et la durabilité ». Il met également en lumière l’apport de l’intelligence artificielle dans l’optimisation des publicités et la recommandation de produits.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>L’ORÉAL POURSUIT LA RATIONALISATION DE SA DIVISION BEAUTÉ DERMATOLOGIQUE

Photo à la Une : © L’Oréal

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus