L’entrée en Bourse aux États-Unis se confirme pour Birkenstock

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Birkenstock, le fabricant allemand de chaussures, se rapproche encore plus de sa cotation aux États-Unis. Prévue pour septembre, celle-ci devrait être estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. Une action stratégique qui fait sens au regard de la notoriété montante de la marque et de ses derniers résultats.

 

La marque allemande de chaussures Birkenstock a prévu de lancer son introduction en bourse aux États-Unis en septembre, estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. L Catterton, une société de capital-investissement soutenue par le groupe de luxe français LVMH, est en charge de cette initiative. Ensemble, L Catterton et Birkenstock collaborent avec Goldman Sachs Group Inc. et JPMorgan Chase & Co. pour envisager cette cotation.

 

Cette introduction en bourse pourrait potentiellement valoriser le fabricant allemand de sandales à 10 milliards de dollars, selon certaines sources. Birkenstock a récemment connu une augmentation de ses ventes grâce au succès du film Barbie, où l’actrice Margot Robbie porte une paire de Birkenstock roses dans une scène clé.

 

 

Bien que les discussions soient en cours, aucune décision définitive n’a été prise concernant la taille ou le calendrier de l’introduction en bourse. Les représentants de Birkenstock et de L Catterton ont choisi de ne pas commenter ces informations en raison de leur caractère confidentiel. A noter qu’un début d’information avait été révélé par Bloomberg News début juillet, que les intéressés s’étaient là aussi refusés de commenter. Entre temps la valorisation de la marque Birkenstock s’est accrue.

 

Cette introduction en bourse intervient plus de deux ans après que L Catterton et la société d’investissement familiale du milliardaire Bernard Arnault ont acquis une participation majoritaire dans Birkenstock, valorisant l’entreprise à environ 4 milliards d’euros.

 

Entreprise montante

 

Fondée il y a près de 250 ans, Birkenstock est aujourd’hui une marque d’accessoires de mode, collaborant avec des marques de luxe telles que Dior, Manolo Blahnik et Valentino, et donnant naissance à des variantes de marques telles que Céline et Givenchy. Ses sandales sont vendues aux États-Unis depuis 1966.

 

L’année dernière, Birkenstock a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 29 %, atteignant environ 1,2 milliard d’euros (1,3 milliard de dollars), avec un bénéfice ajusté de 394 millions d’euros, d’après une présentation du prêteur consultée par Bloomberg News. L’entreprise a également investi massivement dans le développement de ses sites de production en Allemagne, notamment avec une nouvelle usine de 120 millions d’euros à Pasewalk, une ville située au nord de Berlin.

 

Cette introduction en bourse s’inscrit notamment dans le contexte du récent de la cotation boursière à succès de la chaîne de restaurants Cava Group, qui a marqué le renouveau du marché des introductions en bourse après une période creuse de 18 mois. Les actions de Cava ont presque doublé lors de leur lancement en juin, et l’introduction en bourse de l’entreprise a contribué au premier mois consécutif où plus d’un milliard de dollars ont été levés lors d’introductions en bourse sur les marchés américains depuis l’automne de l’année dernière.

 

La perspective d’une cotation de Birkenstock sur la bourse américaine semble prometteuse, et l’entreprise espère ainsi étendre ses activités sur des marchés tels que l’Inde et la Chine, tout en poursuivant sa croissance en Amérique et en Europe.

 

Lire aussi >LVMH : une possible entrée en bourse pour Birkenstock à plus de 6 milliards de dollars

Photo à la Une :  ©Birkenstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Birkenstock, le fabricant allemand de chaussures, se rapproche encore plus de sa cotation aux États-Unis. Prévue pour septembre, celle-ci devrait être estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. Une action stratégique qui fait sens au regard de la notoriété montante de la marque et de ses derniers résultats.

 

La marque allemande de chaussures Birkenstock a prévu de lancer son introduction en bourse aux États-Unis en septembre, estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. L Catterton, une société de capital-investissement soutenue par le groupe de luxe français LVMH, est en charge de cette initiative. Ensemble, L Catterton et Birkenstock collaborent avec Goldman Sachs Group Inc. et JPMorgan Chase & Co. pour envisager cette cotation.

 

Cette introduction en bourse pourrait potentiellement valoriser le fabricant allemand de sandales à 10 milliards de dollars, selon certaines sources. Birkenstock a récemment connu une augmentation de ses ventes grâce au succès du film Barbie, où l’actrice Margot Robbie porte une paire de Birkenstock roses dans une scène clé.

 

 

Bien que les discussions soient en cours, aucune décision définitive n’a été prise concernant la taille ou le calendrier de l’introduction en bourse. Les représentants de Birkenstock et de L Catterton ont choisi de ne pas commenter ces informations en raison de leur caractère confidentiel. A noter qu’un début d’information avait été révélé par Bloomberg News début juillet, que les intéressés s’étaient là aussi refusés de commenter. Entre temps la valorisation de la marque Birkenstock s’est accrue.

 

Cette introduction en bourse intervient plus de deux ans après que L Catterton et la société d’investissement familiale du milliardaire Bernard Arnault ont acquis une participation majoritaire dans Birkenstock, valorisant l’entreprise à environ 4 milliards d’euros.

 

Entreprise montante

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Birkenstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Birkenstock, le fabricant allemand de chaussures, se rapproche encore plus de sa cotation aux États-Unis. Prévue pour septembre, celle-ci devrait être estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. Une action stratégique qui fait sens au regard de la notoriété montante de la marque et de ses derniers résultats.

 

La marque allemande de chaussures Birkenstock a prévu de lancer son introduction en bourse aux États-Unis en septembre, estimée à une valeur de 8 milliards de dollars. L Catterton, une société de capital-investissement soutenue par le groupe de luxe français LVMH, est en charge de cette initiative. Ensemble, L Catterton et Birkenstock collaborent avec Goldman Sachs Group Inc. et JPMorgan Chase & Co. pour envisager cette cotation.

 

Cette introduction en bourse pourrait potentiellement valoriser le fabricant allemand de sandales à 10 milliards de dollars, selon certaines sources. Birkenstock a récemment connu une augmentation de ses ventes grâce au succès du film Barbie, où l’actrice Margot Robbie porte une paire de Birkenstock roses dans une scène clé.

 

 

Bien que les discussions soient en cours, aucune décision définitive n’a été prise concernant la taille ou le calendrier de l’introduction en bourse. Les représentants de Birkenstock et de L Catterton ont choisi de ne pas commenter ces informations en raison de leur caractère confidentiel. A noter qu’un début d’information avait été révélé par Bloomberg News début juillet, que les intéressés s’étaient là aussi refusés de commenter. Entre temps la valorisation de la marque Birkenstock s’est accrue.

 

Cette introduction en bourse intervient plus de deux ans après que L Catterton et la société d’investissement familiale du milliardaire Bernard Arnault ont acquis une participation majoritaire dans Birkenstock, valorisant l’entreprise à environ 4 milliards d’euros.

 

Entreprise montante

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Birkenstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus