Lanvin et Lancel ont réduit leurs pertes en 2022

Lanvin Group et Lancel ont tous deux levé le voile sur leur exercice 2022. Tous deux réalisent des progressions à deux chiffres de leurs ventes et réduisent leur pertes.

 

Le chiffre d’affaires  de Lanvin Group s’est arrondi de 37 % à 422 millions d’euros en 2022. Autre bonne nouvelle : le groupe compte devenir  rentable en 2024.

 

Son bénéfice brut a ainsi déjà  augmenté à 238 millions d’euros contre 170 millions d’euros en 2021, soit une marge de 56%.

 

Son EBITDA ajusté est certes resté déficitaire l’an dernier, avec une perte de 72 millions d’euros (contre près de 59 millions d’euros en 2021). Mais en pourcentage du chiffre d’affaires, il est passé à  -17% en 2022 (contre -19% en 2021 et  -40% en 2020).

 

Côté en bourse

 

Côté à la Bourse de New York depuis décembre dernier, Lanvin Group réunit, rappelons-le, la Maison éponyme, les marques italiennes de tailleur pour hommes Caruso et de chaussures de luxe Sergio Rossi, la marque américaine de maille de luxe St John, et la marque autrichienne de  collants et  bodys Wolford.

 

Les ventes de la locomotive du groupe, Lanvin, ont été particulièrement dynamiques l’an dernier, avec une croissance de 64 % en glissement annuel à 120 millions d’euros. Son acquisition par le groupe, en juillet 2021, a aussi considérablement bénéficié à Sergio Rossi : son chiffre d’affaires a crû de 116 % à 62 millions d’euros. Celui de Caruso a augmenté de 25 % à 31 millions d’euros; de St John de 17% à 86 millions d’euros et de Wolford de 15% à 125 millions d’euros.

 

Le groupe a aussi expliqué avoir enregistré une croissance sur tous les canaux et dans toutes les zones géographiques.

 

La marque Lanvin a ainsi progressé de 39 % dans la région EMEA, de 36 % en Amérique du Nord et de 15 % en Grande Chine, et ce malgré  l’impact de la pandémie.

 

« Nous sommes satisfaits des progrès réalisés en 2022, s’est réjoui Joann Cheng, la Pdg de Lanvin Group. Non seulement nous avons atteint des revenus records, mais nous avons également fait de grands progrès dans l’amélioration de notre structure de coûts et la rationalisation de nos opérations. Les progrès réalisés en 2022 ont jeté des bases solides pour 2023 et, malgré les conditions macroéconomiques actuelles, nous restons optimistes pour l’année en cours, en particulier avec la résurgence continue de la Grande Chine. »

 

Perte réduite chez Lancel

 

De son côté, la marque de maroquinerie Lancel a publié un chiffre d’affaires en hausse de 14% à 68,3 millions d’euros pour l’exercice 2022/23, clos le 31 mars dernier.

 

Son résultat net s’est également amélioré, avec une perte nette réduite à 3,2 millions d’euros (contre 7,9 millions d’euros en 2021).

 

Propriété depuis 2018 du groupe italien de maroquinerie Piquadro, basé à Bologne, (qui possède aussi les marques propres Piquadro et The Bridge), Lancel emploie 282 salariés.

 

La Maison a annoncé début avril avoir choisi comme nouvelle égérie l’actrice américaine Lili Reinhart, héroïne de la série Riverdale. Elle a ainsi succédé à Béatrice Rosen, Isabelle Adjani et  Louise Follain.

 

 

Lire aussi > Bruno Sialelli quitte la direction artistique de Lanvin

Photo à la Une : © Lancel

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus