La sécurité, un problème qui va crescendo pour les enseignes de luxe

Alors que la Maison Balmain s’est fait voler plus de 50 pièces de sa prochaine collection à quelques jours de la Fashion Week, Luxus+ a enquêté sur ce fléau qui touche de plus en plus les enseignes de luxe. Une récente enquête menée auprès de dirigeants de sociétés de produits de luxe révèle une profonde préoccupation concernant les pertes subies dans ce secteur. Le constat est clair : la sécurité au sein des détaillants de luxe demande davantage d’investissements.

 

Les détaillants de produits de luxe se préparent à faire face à une augmentation des vols et des problèmes de sécurité. Ils ont donc l’intention d’augmenter leurs dépenses en conséquence, selon une récente étude mondiale menée par Communications Specialist.

 

Cette étude a sollicité l’avis de cadres supérieurs œuvrant au sein de détaillants de produits de luxe dont le chiffre d’affaires annuel total atteint 3,1 milliards de dollars en Asie, en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Parmi les répondants, près de deux sur trois (62 %) anticipent une augmentation des pertes dues au vol au cours des trois prochaines années, et 31 % prévoient même une augmentation significative.

 

Dans l’ensemble, les cadres supérieurs interrogés se montrent plutôt satisfaits du niveau global de sécurité dans le secteur de la vente au détail de produits de luxe. Environ 24 % d’entre eux le qualifient d’excellent, tandis que 64 % estiment qu’il est bon, et seulement 12 % le jugent moyen.

 

Malgré ce niveau actuel de satisfaction, les détaillants de produits de luxe ont l’intention d’augmenter considérablement leurs dépenses en matière de sécurité d’ici à 2026. En moyenne, ces dépenses augmenteront de 28 %. Et un sondé sur  sur cinq (20 %) prévoit carrément une augmentation de 40 % ou plus au cours des trois prochaines années.

 

« La sécurité est cruciale pour les détaillants de luxe et haut de gamme compte tenu de la valeur des biens mis en vente et il est inquiétant de voir autant d’entreprises préoccupées par une augmentation de la valeur des pertes dues au vol », a commenté Kevin Buchler, directeur marketing de Communications Specialist.

 

GlobalData remarque que les nouvelles technologies, telles que la réalité augmentée, l’intelligence artificielle et la blockchain, offrent aux marques de luxe de nouvelles opportunités pour à la fois stimuler leurs revenus et renforcer leurs mesures de sécurité.

 

Multiplication des vols

 

Il suffit d’observer l’actualité pour constater l’impunité croissante des braqueurs envers les enseignes de luxe. Au début du mois d’août dernier, la bijouterie parisienne Piaget a été victime d’un braquage. Trois individus ont pénétré dans la boutique, située rue de la Paix, dans le 2e arrondissement de la capitale, et ont dérobé des montres avant de prendre la fuite. Le préjudice avait été estimé entre 10 et 15 millions d’euros. De manière similaire, la prestigieuse joaillerie Bulgari, établie sur la célèbre place Vendôme à Paris, a été la cible d’un vol à main armée le 29 avril dernier. Les pertes ont été évaluées à plusieurs milliers d’euros. Or, la bijouterie Bulgari avait elle-même déjà été victime d’un vol à main armée en septembre 2021, occasionnant des dommages estimés à dix millions d’euros.

 

Et très récemment, une cinquantaine de pièces de la future collection du styliste Olivier Rousteing, qui devait être présentée lors de la fashion week parisienne à la fin du mois de septembre, ont été dérobées au cours de la nuit de vendredi 15 septembre à samedi 16 septembre. Le chauffeur transportant ces pièces aurait été agressé entre l’aéroport et le siège de la Maison de couture à Paris.

 

« Aujourd’hui, je suis allé au bureau à 9 heures du matin en attendant les dernières pièces de notre défilé, celui du mois de septembre. Je commençais à créer des looks avec mon équipe et notre chauffeur nous a appelés et nous a dit qu’il avait été victime d’un hijacking (vol dans un véhicule) par un groupe de personnes », a précisé le créateur sur son compte Instagram.

 




Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.

 

Lire aussi>ESTÉE LAUDER TOUCHÉE PAR UNE CYBERATTAQUE

Photo à la Une : ©Bulgari

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus