Hôtellerie de luxe et développement durable sont-ils compatibles?

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

A l’ère de l’urgence climatique, le tourisme de luxe s’adapte aussi à la demande de voyageurs plus éco-responsables.

 

Le tourisme durable fait de plus en plus d’émules. La tendance est ainsi à la préservation de la nature, au partage, au respect des populations rencontrées et non plus au tourisme de masse et autres circuits organisés.

 

Les voyageurs éco-responsables cherchent à minimiser leur impact sur l’environnement. Ils ont également un impact important sur l’économie et la culture locale et oeuvrent, à leur échelle, à la réduction de la pauvreté.

 

L’éco-tourisme consiste à effectuer des voyages en pleine nature, en contribuant à protéger la biodiversité. Le tourisme éthique ou solidaire vise, lui, à soutenir les populations locales. On peut également citer le slow-tourisme, qui, comme son nom l’indique, propose de prendre son temps en privilégiant des moyens de transports moins coûteux en énergie et la découverte de la culture du pays.

 

Quelles sont les motivations de ces nouveaux éco-voyageurs ?

 

Aujourd’hui, les réseaux sociaux influencent de plus en plus les voyageurs. Influenceurs, blogueurs, youtubeurs, journalistes, les acteurs sont nombreux à nous embarquer dans leurs aventures à travers leurs récits. L’éco-tourisme n’a pas échappé au phénomène.

 

Selon une étude réalisée par Amadeus “60% des voyageurs français se disent préoccupés par l’empreinte environnementale de leurs déplacements, et plus d’un tiers des français déplorent un manque d’information délivrée par les agences de voyages sur le sujet”.

 

Avec la pandémie, les français ont ainsi dû freiner leur envie de faire le tour du globe et réduire les distances, voire même séjourner dans l’Hexagone. Si certains l’ont vu comme une contrainte, pour d’autres, cela a plutôt constitué  une aubaine. En effet, l’étude de Travelzoo indique qu’en matière de transport “38% des voyageurs français privilégient surtout le “voyager-local” et évitent les trajets longue distance.” Sur place, près d’un tiers réalisent leurs trajets en vélo ou en transports en commun. Intéressant alors que les déplacements sont la première source de pollution en la matière. D’où le lancement, en Suède, du mouvement  “flygskam”, qui consiste à boycotter l’avion face à l’urgence climatique.

 

Quid du luxe

 

Les acteurs du tourisme de luxe tiennent eux-mêmes compte de cette évolution. Les clients les plus aisés ont également pris conscience de l’urgence climatique et sont à la recherche d’engagements de la part des hôtels dans lesquels ils séjournent. Ils souhaitent aussi aller à la rencontre des populations locales et consommer local.

 

Si certains hôtels continuent d’affirmer leur statut de palace dans leur communication, d’autres  misent sur le “less is more” et se font plus discrets sur leur positionnement. Moins friands d’apparat, leur clientèle est à la recherche d’une expérience unique et presque inaccessible. Ces hôtels peuvent être situés dans des lieux très peu fréquentés, sauvages et d’une extrême richesse culturelle.

 

Si les hôtels de luxe prennent des mesures durables pour séduire une nouvelle clientèle, ils le font également pour s’adapter aux chartes écologiques et aux éco-labels, aujourd’hui essentiels pour leur image. Depuis déjà une dizaine d’années, les hôtels 4 et 5 étoiles, ainsi que les palaces, surfent sur la tendance et veulent décrocher les labels qui certifient leurs programmes éco-responsables.

 

Aujourd’hui, de nombreux hôtels ont réussi le pari de mêler écologie et service de luxe en intégrant des espaces verts plus importants, en concoctant des mets avec des produits locaux, ou encore en faisant des efforts dans la gestion des déchets.

 

 

Lire aussi > Tourisme de luxe : Forte dynamique du tourisme en Europe, dont profite le secteur du luxe

 

Photo à la Une : © Hôtel Fleur de Loire [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

A l’ère de l’urgence climatique, le tourisme de luxe s’adapte aussi à la demande de voyageurs plus éco-responsables.

 

Le tourisme durable fait de plus en plus d’émules. La tendance est ainsi à la préservation de la nature, au partage, au respect des populations rencontrées et non plus au tourisme de masse et autres circuits organisés.

 

Les voyageurs éco-responsables cherchent à minimiser leur impact sur l’environnement. Ils ont également un impact important sur l’économie et la culture locale et oeuvrent, à leur échelle, à la réduction de la pauvreté.

 

L’éco-tourisme consiste à effectuer des voyages en pleine nature, en contribuant à protéger la biodiversité. Le tourisme éthique ou solidaire vise, lui, à soutenir les populations locales. On peut également citer le slow-tourisme, qui, comme son nom l’indique, propose de prendre son temps en privilégiant des moyens de transports moins coûteux en énergie et la découverte de la culture du pays.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Hôtel Fleur de Loire [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

A l’ère de l’urgence climatique, le tourisme de luxe s’adapte aussi à la demande de voyageurs plus éco-responsables.

 

Le tourisme durable fait de plus en plus d’émules. La tendance est ainsi à la préservation de la nature, au partage, au respect des populations rencontrées et non plus au tourisme de masse et autres circuits organisés.

 

Les voyageurs éco-responsables cherchent à minimiser leur impact sur l’environnement. Ils ont également un impact important sur l’économie et la culture locale et oeuvrent, à leur échelle, à la réduction de la pauvreté.

 

L’éco-tourisme consiste à effectuer des voyages en pleine nature, en contribuant à protéger la biodiversité. Le tourisme éthique ou solidaire vise, lui, à soutenir les populations locales. On peut également citer le slow-tourisme, qui, comme son nom l’indique, propose de prendre son temps en privilégiant des moyens de transports moins coûteux en énergie et la découverte de la culture du pays.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Hôtel Fleur de Loire [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus