Horlogerie : Breguet nous transporte avec ses nouveaux modèles de garde temps

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La Maison Breguet, créée en 1775 par son fondateur éponyme, est depuis ses débuts synonyme de prestige et d’innovation. Après deux nouveaux modèles l’année dernière, elle propose pour le début de la saison estivale une réédition de l’une de ses créations emblématiques : la type XX.

 

Quatre ans ont été nécessaires pour développer la nouvelle génération de l’iconique Type XX, avec deux nouvelles versions : l’une à l’allure militaire (Type 20), l’autre inspirée des modèles civils (Type XX). La Maison a ainsi redonné à ses garde-temps un nouvel élan, avec un accent mis sur le contemporain et la technologie.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Montres Breguet (@montresbreguet)

 

Breguet, dans les airs comme sur terre

 

Depuis près de 70 ans, la collection Type XX a accompagné l’histoire de l’aviation. L’histoire commence en 1950, quand la Maison, déjà spécialisée dans la fabrication de produits d’aviation, entend dire que l’Armée de l’air française cherche à équiper ses pilotes d’une montre chronophage comportant des caractéristiques spécifiques.

 

Deux ans plus tard, les premiers prototypes du modèle Type XX voient le jour et sont fournis à l’armée de l’air, puis à la marine. Très vite, la réputation de ce garde-temps dépasse le cercle militaire, et arrive dans l’univers de l’aviation civile et des amateurs d’horlogerie.

 

Depuis, il n’a cessé de se réinventer et de se parer de nouvelles avancées et designs, qui conquièrent au fil des années bon nombre de personnes. De nouveaux matériaux, des nouvelles couleurs de cadrans et de bracelets, de nouvelles fonctionnalités mais aussi de nouveaux adeptes, comme les femmes, renouvellent l’aventure. Longtemps considérée comme un modèle masculin, la Type XX se refait une beauté et se féminise.

 

Armée de l’air française, Centre d’Essai en Vol, aéronautique navale et nombreux pilotes : c’est le nec plus ultra de l’aviation qui a volé dans les cieux, accompagné de la mythique montre Type XX.

 

La liste ne s’arrête pas là puisque cette montre bracelet au mécanisme avancé séduit aussi la gendarmerie nationale et…les Forces aériennes du Maroc. Et la Type XX a également charmé le monde du sport, des courses automobile à l’athlétisme en passant par le football.

 

Type 20, l’héritage militaire

 

Ce modèle s’inspire des 1 100 exemplaires livrés à l’armée de l’Air dans les années 50. Le cadran a été modernisé, tout en restant fidèle à son identité. Les chiffres, les aiguilles, ainsi que le triangle présent sur la lunette sont luminescents et se parent d’une couleur vert menthe. Le compteur de 30 minutes est désormais plus grand que celui des secondes. Un guichet de dates vient également s’ajouter.

 

 

La boîte est en acier, mesure 42 mm de diamètre et comprend une lunette non graduée, comme celle des pièces livrées autrefois.
Le poussoir, situé en haut à droite du cadran permet le déclenchement de la fonction chronophage, le deuxième celle du « retour en vol ». Le premier sert au démarrage et à l’arrêt, le second à la remise à zéro du chronophage et son redémarrage immédiat.

 

 

Type XX, la lignée des versions civiles

 

Ce second modèle, à l’allure aventurière, s’inscrit dans la lignée des plus beaux Type XX des années 50 et 60. Comme pour le premier modèle, le cadran est noir. Les aiguilles, les chiffres et le petit triangle sur la lunette sont habillés d’un traitement luminescent couleur ivoire.

 

 

Comme dans la Type 20, la boîte en acier de 42mm est équipée d’une lunette graduée bi-directionnelle. De même, le premier poussoir sert à démarrer et arrêter les fonctions chronophage et le second permet la remise à zéro et le redémarrage immédiat.

 

 

 

Afin de varier les plaisirs, Breguet propose ce modèle avec un bracelet interchangeable. L’un est en cuir de veau de couleur havane et l’autre est un bracelet NATO noir, dont la particularité est de s’introduire sous le boîtier de la montre.

 

Une technologie de pointe

 

Après quatre ans de recherche et développement dans la Manufacture Breguet, la marque est fière de présenter le nouveau calibre à remontage automatique 728 pour la version civile et 7281 pour le modèle militaire. La plupart des pièces de ce calibre, mêlant innovation et technologie de pointe, sont en silicium, un matériau insensible aux champs magnétiques et très résistant à l’usure. L’esthétisme de ce nouveau mouvement est également à souligner. Le fond saphir de la boîte permet d’admirer tous les détails. Enfin, la réserve de marche pour les deux modèles est de 60 heures.

 

Une réinvention des deux modèles les plus emblématiques de la Maison française, qui continueront de faire leur chemin dans les airs, sur terre, mais également dans l’eau puisque la montre est   adaptable pour des endroits aquatiques, pouvant aller jusqu’à 100 mètres sous terre.

 

Lire aussi >2022 : une croissance record pour l’horlogerie et la joaillerie

 

Photo à la Une :  © Breguet[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

La Maison Breguet, créée en 1775 par son fondateur éponyme, est depuis ses débuts synonyme de prestige et d’innovation. Après deux nouveaux modèles l’année dernière, elle propose pour le début de la saison estivale une réédition de l’une de ses créations emblématiques : la type XX.

 

Quatre ans ont été nécessaires pour développer la nouvelle génération de l’iconique Type XX, avec deux nouvelles versions : l’une à l’allure militaire (Type 20), l’autre inspirée des modèles civils (Type XX). La Maison a ainsi redonné à ses garde-temps un nouvel élan, avec un accent mis sur le contemporain et la technologie.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Montres Breguet (@montresbreguet)

 

Breguet, dans les airs comme sur terre

 

Depuis près de 70 ans, la collection Type XX a accompagné l’histoire de l’aviation. L’histoire commence en 1950, quand la Maison, déjà spécialisée dans la fabrication de produits d’aviation, entend dire que l’Armée de l’air française cherche à équiper ses pilotes d’une montre chronophage comportant des caractéristiques spécifiques.

 

Deux ans plus tard, les premiers prototypes du modèle Type XX voient le jour et sont fournis à l’armée de l’air, puis à la marine. Très vite, la réputation de ce garde-temps dépasse le cercle militaire, et arrive dans l’univers de l’aviation civile et des amateurs d’horlogerie.

 

Depuis, il n’a cessé de se réinventer et de se parer de nouvelles avancées et designs, qui conquièrent au fil des années bon nombre de personnes. De nouveaux matériaux, des nouvelles couleurs de cadrans et de bracelets, de nouvelles fonctionnalités mais aussi de nouveaux adeptes, comme les femmes, renouvellent l’aventure. Longtemps considérée comme un modèle masculin, la Type XX se refait une beauté et se féminise.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Breguet[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La Maison Breguet, créée en 1775 par son fondateur éponyme, est depuis ses débuts synonyme de prestige et d’innovation. Après deux nouveaux modèles l’année dernière, elle propose pour le début de la saison estivale une réédition de l’une de ses créations emblématiques : la type XX.

 

Quatre ans ont été nécessaires pour développer la nouvelle génération de l’iconique Type XX, avec deux nouvelles versions : l’une à l’allure militaire (Type 20), l’autre inspirée des modèles civils (Type XX). La Maison a ainsi redonné à ses garde-temps un nouvel élan, avec un accent mis sur le contemporain et la technologie.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Montres Breguet (@montresbreguet)

 

Breguet, dans les airs comme sur terre

 

Depuis près de 70 ans, la collection Type XX a accompagné l’histoire de l’aviation. L’histoire commence en 1950, quand la Maison, déjà spécialisée dans la fabrication de produits d’aviation, entend dire que l’Armée de l’air française cherche à équiper ses pilotes d’une montre chronophage comportant des caractéristiques spécifiques.

 

Deux ans plus tard, les premiers prototypes du modèle Type XX voient le jour et sont fournis à l’armée de l’air, puis à la marine. Très vite, la réputation de ce garde-temps dépasse le cercle militaire, et arrive dans l’univers de l’aviation civile et des amateurs d’horlogerie.

 

Depuis, il n’a cessé de se réinventer et de se parer de nouvelles avancées et designs, qui conquièrent au fil des années bon nombre de personnes. De nouveaux matériaux, des nouvelles couleurs de cadrans et de bracelets, de nouvelles fonctionnalités mais aussi de nouveaux adeptes, comme les femmes, renouvellent l’aventure. Longtemps considérée comme un modèle masculin, la Type XX se refait une beauté et se féminise.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Breguet[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus