GemGenève: Le salon de la joaillerie impacté par la guerre en Ukraine

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Après l’édition de novembre 2021 et deux ans d’annulation suite à la pandémie mondiale, l’univers joaillier reprend du service à Genève. Cette édition est cependant affectée par le conflit Ukraine-Russie.

 

À Palexpo, en Suisse, la haute joaillerie reprend des couleurs le temps d’un weekend. Le salon GemGenève, destiné aux professionnels et collectionneurs mais aussi aux curieux, s’est tenu le week-end dernier.

 

Pour le salon, ce ne sont pas moins de 200 exposants qui se sont rassemblés pour l’occasion, venant parfois de loin, à l’instar de Susana Grau Batlle, designer en bijouterie. Elle est venue de Washington, enthousiasmée “GemGenève est un événement à envergure internationale, il rassemble le meilleur de la joaillerie. Alors pour moi c’est un privilège d’être ici, je suis très reconnaissante. C’est un événement magnifique, tout est très bien mis en valeur”.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GemGenève (@gemgeneve)

 

Mais le milieu de la joaillerie, qui avait fait preuve d’une remarquable résilience à la suite du Covid, se trouve confronté aux effets collatéraux de la guerre en Ukraine. En effet, le plus gros producteur de diamants bruts du monde s’avère être russe. Alrosa est donc passé début avril sous le coup des sanctions du Trésor américain, mesure prise peu auparavant par la Grande-Bretagne et l’Union européenne. 

 

À la suite de ces décisions, la maison Chopard annonçait le 3 avril “cesser l’achat de diamants d’approvisionnement nouvellement extraits auprès d’entités sanctionnées par la Russie avec effet immédiat”, tout en continuant à “surveiller la situation en Russie pour veiller à ce que ses principes ne soient jamais compromis, ni maintenant ni à l’avenir”. D’autres grands acteurs du secteur comme Tiffany & Co. et Signet Jewellers Ltd ont également cessé de s’approvisionner en Russie.

 

Pour les deux organisateurs du salon, il est difficile de se projeter et de prévoir à moyen et long terme, les conséquences du conflit russo-ukrainien. Thomas Faerber, au sein de sa société vendant des pierres précieuses observe « plus de prudence et un certain ralentissement de l’activité. » A noter que la Russie est le premier producteur de diamants bruts en volume et représente à ce titre 35% de la production mondiale.

 

 

Lire aussi > GEMGENÈVE : L’UNIVERS JOAILLIER REPREND DU SERVICE

 

 

 

Photo à la Une : © GemGenève[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Après l’édition de novembre 2021 et deux ans d’annulation suite à la pandémie mondiale, l’univers joaillier reprend du service à Genève. Cette édition est cependant affectée par le conflit Ukraine-Russie.

 

À Palexpo, en Suisse, la haute joaillerie reprend des couleurs le temps d’un weekend. Le salon GemGenève, destiné aux professionnels et collectionneurs mais aussi aux curieux, s’est tenu le week-end dernier.

 

Pour le salon, ce ne sont pas moins de 200 exposants qui se sont rassemblés pour l’occasion, venant parfois de loin, à l’instar de Susana Grau Batlle, designer en bijouterie. Elle est venue de Washington, enthousiasmée “GemGenève est un événement à envergure internationale, il rassemble le meilleur de la joaillerie. Alors pour moi c’est un privilège d’être ici, je suis très reconnaissante. C’est un événement magnifique, tout est très bien mis en valeur”.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © GemGenève[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Après l’édition de novembre 2021 et deux ans d’annulation suite à la pandémie mondiale, l’univers joaillier reprend du service à Genève. Cette édition est cependant affectée par le conflit Ukraine-Russie.

 

À Palexpo, en Suisse, la haute joaillerie reprend des couleurs le temps d’un weekend. Le salon GemGenève, destiné aux professionnels et collectionneurs mais aussi aux curieux, s’est tenu le week-end dernier.

 

Pour le salon, ce ne sont pas moins de 200 exposants qui se sont rassemblés pour l’occasion, venant parfois de loin, à l’instar de Susana Grau Batlle, designer en bijouterie. Elle est venue de Washington, enthousiasmée “GemGenève est un événement à envergure internationale, il rassemble le meilleur de la joaillerie. Alors pour moi c’est un privilège d’être ici, je suis très reconnaissante. C’est un événement magnifique, tout est très bien mis en valeur”.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © GemGenève[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus