Bangkok et Paris en tête des destinations les plus recherchées cet été

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

ForwardKeys, société d’analyse de voyages basée en Espagne, a révélé les 100 destinations les plus attrayantes de cet été. Le classement, qui se base sur l’importance des recherches de vols effectuées en ligne pour s’y rendre,sacre Bangkok, Paris et Londres dans son Top 3.

 

Si les confinements et les restrictions de déplacements ont été majoritairement levés l’année dernière, l’été 2023 marque le premier vrai redémarrage du tourisme sur des vols long courrier. Pour autant, la reprise du tourisme à des niveaux pré-pandémiques n’est pas attendue avant 2024, selon l’Organisation du tourisme mondial (world travel and tourism council). 

 

Forwardkeys indique que ses données sur les recherches de vols constituent la source la plus complète disponible.  Pour réaliser ce palmarès, elle a analysé plus de 1,1 milliard de recherches de destinations pour la période allant du 1er juillet au 31 août auprès d’une vaste sélection d’agences de voyage en ligne, de compagnies aériennes mais aussi de sociétés de métarecherche, notamment Google Flights, Kayak, Kiwi.com, Skyscanner et Wego. 

 

Plus forte intention de départs pour Bangkok

 

En tête de liste se trouve Bangkok, loin devant la deuxième destination la plus recherchée, Paris. Gagnant trois places dans les intentions de départs estivaux par rapport à l’année dernière, la capitale thaïlandaise gagne trois places et ravit à la capitale française son titre de leader du classement. 

 

Londres conserve sa troisième place. 

 

Quatrième au classement, Denpasar, la capitale de l’île de Bali grimpe de six places en comparable, reléguant Barcelone en cinquième position. 

 

Viennent ensuite les villes de New York, Lisbonne, Istanbul et Madrid. Gagnant une place par rapport à l’année dernière. Athènes fait son entrée dans le Top 10.

 

Nouveaux aussi dans le Top 20, Palma de Majorque (Canaries), Singapour, Tokyo, Kuala Lumpur, Amsterdam, Copenhague, Los Angeles, Rome, Manille et Francfort. 

 

@ ForwardKeys, 2023

 

Tokyo et Kuala Lumpur réalisent les meilleures progressions du Top 20 par rapport à l’année dernière. La capitale nippone a gagné 53 places pour se hisser en 13e position. Celle de la Malaisie gagne quant à elle 24 places pour arriver 14e dans les intentions de voyage de cette année. 

 

De son côté, Singapour a gagné 14 places pour atteindre la 12e position et Manille (Philippines), avec un bond de 8 places, décroche la 19e position. Leur progression s’explique principalement par l’assouplissement relativement tardif des restrictions de voyage imposées par le COVID-19, qui a suscité ce récent regain d’intérêt.

 

Les meilleurs grimpeurs hors Top 20 se concentrent dans les villes d’Asie et d’Australasie qui, l’été dernier, étaient encore soumises à certaines des réglementations liées à la pandémie parmi les plus strictes et les plus durables en matière de voyages. 

 

© ForwardKeys

 

La ville la plus performante est sans conteste Taipei. La capitale taïwanaise gagne 161 places pour atteindre le 56e rang. Elle est suivie par Hong Kong, qui gagne 129 places (39e), Séoul, qui gagne 56 places (35e), Hanoi, qui gagne 41 places (76e), Auckland, qui gagne 41 places (103e), Melbourne, qui gagne 31 places (75e), Ho Chi Minh Ville, qui gagne 30 places (52e) et Phuket, qui gagne 24 places (57e).

 

Prime aux destinations shopping et urbaines

 

C’est sans doute l’un des principaux enseignements révélés par l’étude ForwardKeys sur la billetterie aérienne : la ville attire désormais plus que la plage. 

 

Tout au long de la pandémie et au début de la reprise, les voyages d’agrément vers les destinations balnéaires étaient en tête.

 

Mais aujourd’hui, on observe une nette rupture dans les habitudes de réservation de vols de la part des vacanciers estivaux. 

 

Par rapport à la même période de l’année dernière, les réservations de vols d’été vers les destinations balnéaires affichent ainsi une hausse de 22 %, alors que les destinations shopping affichent une hausse de 52% et les destinations urbaines progressent de 42%. 

 

Les destinations nature, en croissance de 45%, ont également désormais bien plus la cote que des séjours balnéaires.

 

Des nouvelles pratiques, qui amènent les villes à repenser leur segmentation de visiteurs, la distinction entre voyages d’affaires/loisir et touristes/résidents étant aujourd’hui dépassée. 

 

Les Jeux Olympiques et paralympiques 2024 de Paris vont assurément constituer un stress test sur le nouveau rôle des villes où l’enjeu est autant de régénérer l’économie locale que d’accroître leur attractivité, avec l’accessibilité, la sécurité et la préservation du patrimoine au cœur des préoccupations. 

 

Bien que supplantant le tourisme balnéaire, le tourisme urbain n’en reste pas moins encore une niche, face au tourisme de masse. 

 

Ce type de tourisme est d’ailleurs appelé à doubler d’ici la fin de la décennie. Les données du World Travel and Tourism Council (WTTC) font ainsi état d’une croissance de 15% à Hong Kong, 13.1% à Bangkok et 13.8% à Jakarta, entre 2022 et 2032. 

 

Comme l’a déclaré  au dernier sommet de l’Organisation mondiale du tourisme dans la capitale saoudienne, Doha, « aujourd’hui plus de la moitié de la population vit dans les villes. Cela inclut des villes anciennes comme Athènes et Rome, et de grandes métropoles comme Tokyo ». Elle ajoute que « les individus cherchent à faire du shopping, à visiter des musées et à assister à des spectacles ».

 

D’autres tendances notables se dégagent de l’analyse approfondie des réservations de vols issues des données de ForwardKey. 

 

Citons ainsi la croissance de Londres en tant que hub pour les destinations multiples et les voyages long-courriers vers l’Europe, l’attrait des festivals de musique ou encore la plus grande rapidité de la reprise des voyages à l’étranger des Chinois par rapport aux Japonais.

 

Une reprise pas encore au niveau pré-pandémique

 

Si l’on considère la reprise mondiale des voyages par rapport aux niveaux d’avant la  pandémie (2019), les réservations pour l’été ne se situent plus qu’à 13 % en-dessous

 

En revanche, il existe une grande disparité géographique. Le principal marché dynamique reste celui des États-Unis, où les réservations de vols d’été vers l’étranger sont désormais en hausse de 11 % par rapport à 2019.

 

Ils sont suivis par le Canada, avec une progression de 4 %. Le Royaume-Uni n’est qu’à 3 % tandis que l’UE est à 11 %. 

 

L’Amérique latine est le deuxième marché continental à afficher la meilleure relance, avec 14 % de retard par rapport à 2019. Elle est suivie par l’Inde, 17 % derrière, la Corée du Sud, 29 % derrière, les pays du Golfe, 36 % derrière ou encore la Chine, 69 % derrière.

 

Attention toutefois, à bien considérer le contexte socio-économique actuel.  Comme le rappelle Olivier Conti, « Si les perspectives pour les voyages d’été sont relativement bonnes, il y a quelques raisons d’être prudent. L’inflation reste élevée, de sorte que si les consommateurs voyagent à nouveau, ils ne dépensent peut-être pas aussi généreusement.”

 

 Il ajoute, “en cas de hausse tardive de la demande, la reprise pourrait être contrariée si les opérateurs ne sont pas préparés ; et les histoires de chaos dans les transports découragent les réservations de dernière minute.”

 

Lire aussi > L’Inde : un marché en plein essor pour le luxe

 

Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

ForwardKeys, société d’analyse de voyages basée en Espagne, a révélé les 100 destinations les plus attrayantes de cet été. Le classement, qui se base sur l’importance des recherches de vols effectuées en ligne pour s’y rendre,sacre Bangkok, Paris et Londres dans son Top 3.

 

Si les confinements et les restrictions de déplacements ont été majoritairement levés l’année dernière, l’été 2023 marque le premier vrai redémarrage du tourisme sur des vols long courrier. Pour autant, la reprise du tourisme à des niveaux pré-pandémiques n’est pas attendue avant 2024, selon l’Organisation du tourisme mondial (world travel and tourism council). 

 

Forwardkeys indique que ses données sur les recherches de vols constituent la source la plus complète disponible.  Pour réaliser ce palmarès, elle a analysé plus de 1,1 milliard de recherches de destinations pour la période allant du 1er juillet au 31 août auprès d’une vaste sélection d’agences de voyage en ligne, de compagnies aériennes mais aussi de sociétés de métarecherche, notamment Google Flights, Kayak, Kiwi.com, Skyscanner et Wego. 

 

Plus forte intention de départs pour Bangkok

 

En tête de liste se trouve Bangkok, loin devant la deuxième destination la plus recherchée, Paris. Gagnant trois places dans les intentions de départs estivaux par rapport à l’année dernière, la capitale thaïlandaise gagne trois places et ravit à la capitale française son titre de leader du classement. 

 

Londres conserve sa troisième place. 

 

Quatrième au classement, Denpasar, la capitale de l’île de Bali grimpe de six places en comparable, reléguant Barcelone en cinquième position. 

 

Viennent ensuite les villes de New York, Lisbonne, Istanbul et Madrid. Gagnant une place par rapport à l’année dernière. Athènes fait son entrée dans le Top 10.

 

Nouveaux aussi dans le Top 20, Palma de Majorque (Canaries), Singapour, Tokyo, Kuala Lumpur, Amsterdam, Copenhague, Los Angeles, Rome, Manille et Francfort. 

 

@ ForwardKeys, 2023

 

Tokyo et Kuala Lumpur réalisent les meilleures progressions du Top 20 par rapport à l’année dernière. La capitale nippone a gagné 53 places pour se hisser en 13e position. Celle de la Malaisie gagne quant à elle 24 places pour arriver 14e dans les intentions de voyage de cette année. 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

ForwardKeys, société d’analyse de voyages basée en Espagne, a révélé les 100 destinations les plus attrayantes de cet été. Le classement, qui se base sur l’importance des recherches de vols effectuées en ligne pour s’y rendre,sacre Bangkok, Paris et Londres dans son Top 3.

 

Si les confinements et les restrictions de déplacements ont été majoritairement levés l’année dernière, l’été 2023 marque le premier vrai redémarrage du tourisme sur des vols long courrier. Pour autant, la reprise du tourisme à des niveaux pré-pandémiques n’est pas attendue avant 2024, selon l’Organisation du tourisme mondial (world travel and tourism council). 

 

Forwardkeys indique que ses données sur les recherches de vols constituent la source la plus complète disponible.  Pour réaliser ce palmarès, elle a analysé plus de 1,1 milliard de recherches de destinations pour la période allant du 1er juillet au 31 août auprès d’une vaste sélection d’agences de voyage en ligne, de compagnies aériennes mais aussi de sociétés de métarecherche, notamment Google Flights, Kayak, Kiwi.com, Skyscanner et Wego. 

 

Plus forte intention de départs pour Bangkok

 

En tête de liste se trouve Bangkok, loin devant la deuxième destination la plus recherchée, Paris. Gagnant trois places dans les intentions de départs estivaux par rapport à l’année dernière, la capitale thaïlandaise gagne trois places et ravit à la capitale française son titre de leader du classement. 

 

Londres conserve sa troisième place. 

 

Quatrième au classement, Denpasar, la capitale de l’île de Bali grimpe de six places en comparable, reléguant Barcelone en cinquième position. 

 

Viennent ensuite les villes de New York, Lisbonne, Istanbul et Madrid. Gagnant une place par rapport à l’année dernière. Athènes fait son entrée dans le Top 10.

 

Nouveaux aussi dans le Top 20, Palma de Majorque (Canaries), Singapour, Tokyo, Kuala Lumpur, Amsterdam, Copenhague, Los Angeles, Rome, Manille et Francfort. 

 

@ ForwardKeys, 2023

 

Tokyo et Kuala Lumpur réalisent les meilleures progressions du Top 20 par rapport à l’année dernière. La capitale nippone a gagné 53 places pour se hisser en 13e position. Celle de la Malaisie gagne quant à elle 24 places pour arriver 14e dans les intentions de voyage de cette année. 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus