À Hong Kong, les loyers des maisons de luxe pourraient baisser jusqu’à 15%

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

En Chine, la recrudescence des cas de Covid-19 a renvoyé certaines villes en confinement. Les conséquences seront nombreuses, en particulier sur l’immobilier.

 

À Hong-Kong, les analystes prévoient des baisses de loyer des maisons de luxe à hauteur de 15%, en raison du départ des expatriés, désireux d’échapper à la politique zéro Covid du pays.

 

En effet, au premier trimestre de 2022, les loyers des maisons et appartements haut de gamme ont chuté entre 2,6% et 4%, les quartiers de Kowloon et des Nouveaux Territoires connaissant les plus fortes baisses, selon le cabinet de conseil immobilier Savills.

 

Vague de départs des expatriés

 

La baisse observée aurait pu être pire mais de nombreux propriétaires se sont abstenus d’accepter des offres plus basses. “Le marché de la location résidentielle de luxe a été très calme au cours du premier trimestre, les expatriés ayant été confrontés à encore plus de perturbations dans leur vie personnelle et professionnelle après qu’une cinquième vague de Covid-19 ait frappé la ville et que le gouvernement ait réagi par une série de mesures exceptionnellement strictes” selon le rapport de Savills.

 

Victoria Allan, fondatrice et directrice générale d’Habitat Property, qui s’adresse principalement aux expatriés, explique que de nombreux locataires partaient avant l’expiration de leur contrat de location. “Nous constatons un nombre record de ruptures de bail sur le marché et nous nous attendons à ce que les loyers baissent jusqu’à 15%”, avant d’ajouter “Je pense que (le marché) continuera de s’adoucir jusqu’à ce qu’il soit plus facile d’être relocalisé à Hong Kong. »

 

Une enquête menée auprès de 260 cadres par la Chambre de commerce européenne a même démontré que près de la moitié des entreprises envisageaient de déménager ailleurs l’année prochaine.

 

Sur l’île de Hong Kong, les loyers dans les quartiers haut de gamme et favoris des expatriés tels que Mid-Levels, Pok Fu Lam, ou encore Jardine’s Lookout ont chuté de 1,4% à 2,7% au cours des trois premiers mois de l’année. Mais on observe les plus grosses baisses dans les quartiers de Ho Man Tin, Kowloon Tong, Discovery Bay ou Hung Hom, avec des baisses de 3,4% à 5,3%, selon Savills.

 

Retour des dirigeants japonais mais perte des voyageurs d’affaires

 

Le cabinet de conseil immobilier constate cependant un intérêt accru pour les appartements de luxe à Hong Kong de la part des dirigeants financiers japonais. “De plus en plus de Japonais cherchent à trouver des appartements à Hong Kong, selon des preuves anecdotiques de nos agents” , commente Simon Smith, responsable régional de la recherche et du conseil, Asie-Pacifique, Savills. “ (Ils) cherchent un logement à Tsim Sha Tsui car leurs bureaux sont principalement dans cette région.

 

Si Hong Kong n’est pas disposée à modifier son exigence d’une quarantaine de sept jours pour toutes les arrivées internationales et d’un isolement obligatoire dans un établissement gouvernemental pour tous les cas positifs de Covid-19 d’ici la fin de l’année, “il pourrait être plus difficile de se rétablir” , observe Victoria Allan. “ Je m’attends à ce que plus d’expatriés partent s’ils n’abandonnent pas la quarantaine et cela dépendra également de la façon dont ils traitent les cas positifs au Covid-19 dans les écoles” , poursuit-elle.

 

La fuite des expatriés et des voyageurs d’affaires s’explique aisément par la politique très rigoureuse décidée à Hong Kong. Mais si elle vient à se poursuivre, ce sera tout le parc immobilier de luxe qui continuera de subir des baisses, en raison de la baisse de la demande.

 

 

Lire aussi > CHINE : LES INVESTISSEURS S’INTÉRESSENT AUX MAISONS DE RETRAITE DE LUXE

 

Photo à la Une : © Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

En Chine, la recrudescence des cas de Covid-19 a renvoyé certaines villes en confinement. Les conséquences seront nombreuses, en particulier sur l’immobilier.

 

À Hong-Kong, les analystes prévoient des baisses de loyer des maisons de luxe à hauteur de 15%, en raison du départ des expatriés, désireux d’échapper à la politique zéro Covid du pays.

 

En effet, au premier trimestre de 2022, les loyers des maisons et appartements haut de gamme ont chuté entre 2,6% et 4%, les quartiers de Kowloon et des Nouveaux Territoires connaissant les plus fortes baisses, selon le cabinet de conseil immobilier Savills.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

En Chine, la recrudescence des cas de Covid-19 a renvoyé certaines villes en confinement. Les conséquences seront nombreuses, en particulier sur l’immobilier.

 

À Hong-Kong, les analystes prévoient des baisses de loyer des maisons de luxe à hauteur de 15%, en raison du départ des expatriés, désireux d’échapper à la politique zéro Covid du pays.

 

En effet, au premier trimestre de 2022, les loyers des maisons et appartements haut de gamme ont chuté entre 2,6% et 4%, les quartiers de Kowloon et des Nouveaux Territoires connaissant les plus fortes baisses, selon le cabinet de conseil immobilier Savills.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus