Vous lisez en ce moment
Vallée du verre: Sébastien Jumel interpelle le gouvernement sur l’urgence de la filière du verre français

Vallée du verre: Sébastien Jumel interpelle le gouvernement sur l’urgence de la filière du verre français

Après avoir rédigé, le 5 novembre dernier, une lettre ouverte à l’attention du président de la République, le député communiste de Seine-Maritime Sébastien Jumel souligne un premier pas en avant de la part du gouvernement français.

 

Dans le cœur du secteur de la verrerie française, souvent surnommée la Vallée du verre ou en anglais “Glass Valley”, c’est 70 entreprises qui se retrouvent en difficulté avec cette crise qui touche le flaconnage de luxe.

 

« C’est 7.000 emplois, c’est le fleuron du savoir-faire ouvrier. Cette industrie est touchée par la crise sanitaire”, affirme t-il. « La production de flacon de parfum a baissé de 40% », poursuit-il. Et les grands groupes de luxe LVMH, Chanel, Yves-Rocher achètent 200 millions de parfums à l’étranger pour quelques centimes d’euros de différence avec les verriers français ».

 

Le député Sébastien Jumel, qui sollicite depuis plusieurs semaines une réaction du gouvernement face à la crise que subit la filière du verre français, et qui a invité à de nombreuses reprises les groupes français à valoriser le Made in France, a obtenu mardi matin une réponse de la part d’Olivia Grégoire.

 

La secrétaire d’Etat chargée de l’économie sociale a dans un premier temps annoncé que les deux verriers Pochet du Courval et Verescence allaient bénéficier d’un accompagnement financier, s’élevant jusqu’à 800.000 €, dans un but de réduction des émissions de CO2 produites par leurs fours.

 

Ensuite, le gouvernement s’est engagé à obtenir des engagements de solidarité de la part du conseil national de l’industrie du verre, envers les différents acteurs de la filière. Quelques jours avant le rassemblement de la cosmétique vallée, le gouvernement a également interpellé les groupes de luxe afin d’obtenir des engagements concrets d’approvisionnement en France.

Voir aussi


 

Le syndicat professionnel du secteur cosmétique se réunira mardi 1er décembre afin de “faire le point sur les engagements de solidarité au sein de la filière, les manques et les actions à mener« .

 

Lire aussi > POURQUOI LES GRANDES MARQUES DE LUXE ONT AUGMENTÉ LEURS PRIX PENDANT LA CRISE SANITAIRE 

 

Photo à la Une : © Molinard

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut