Vous lisez en ce moment
Prévisions de ventes à la baisse d’Estée Lauder : Le cours de L’Oréal impacté

Prévisions de ventes à la baisse d’Estée Lauder : Le cours de L’Oréal impacté

Le principe de réalité rattrape la cosmétique. Le 3 mai, le groupe américain Estée Lauder a abaissé ses prévisions de ses ventes nettes pour 2022. Celles-ci ne devraient être que de 7% à 9%, et non pas de + 13% à 16% comme initialement espéré. Tandis que son bénéfice ajusté devrait se situer dans une fourchette de 7,05 à 7,15 dollars par action, au lieu des  7,43 à 7,58 dollars d’abord visés.

 

En cause : Le double effet politique anti-covid en Chine et guerre en Ukraine. Les nouvelles restrictions dans l’Empire du Milieu ont ainsi freiné la consommation de produits de luxe. Tandis qu’Estée Lauder a fermé tous ses magasins en Russie et que ses ventes nettes se sont évidemment rétractées en Ukraine.

 

Parmi les différentes marques d’Estée Lauder,  le fabricant des rouges à lèvres MAC et de fonds de teint Bobbi Brown est tout particulièrement dans l’oeil du cyclone. Il souffre de la pression des pénuries de produits et de la hausse des coûts. La chaîne d’approvisionnement, déjà affectée par la pandémie, est en effet aussi désormais perturbée par la guerre en Ukraine.

 

La révision à la baisse de ses résultats a  affecté le cours en Bourse d’Estée Lauder, en chute de 6% à la clôture, le 3 mai. Mais l’action du numéro un mondial du secteur, le groupe l’Oréal, a aussi été impactée. Son action était en recul de 1,9% à 17 H30 le 3 mai. Elle avait cependant légèrement remonté à -1,4% à 9H30 le 4 mai. Le puissant groupe français avait pourtant réalisé une année 2021 historique et un premier trimestre au-dessus des attentes.

 

 

Voir aussi

 

Lire aussi > QUEL EST L’IMPACT DE LA GUERRE EN UKRAINE POUR LES MARQUES DE COSMÉTIQUES DE LUXE ?

 

Photo à la Une : © Estée Lauder

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut