Vous lisez en ce moment
PETA Asie interpelle les dirigeants de Kering et LVMH sur le traitement des animaux

PETA Asie interpelle les dirigeants de Kering et LVMH sur le traitement des animaux

Après une enquête de PETA Asia, l’organisation a lancé un appel aux dirigeants de LVMH et Kering pour leurs pratiques cruelles sur les animaux.

 

People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a réussi à obtenir de nombreux groupes de luxe l’arrêt de la fourrure et des peaux exotiques.

 

Or, à la suite d’une récente enquête de PETA Asia, l’organisation a lancé un appel aux dirigeants de Kering et de LVMH dans des lettres datées de lundi adressées aux présidents des deux groupes. En effet, la présidente de PETA, Ingrid Newkirk, leur demandait de cesser d’utiliser des peaux d’animaux exotiques.

 

Dans la lettre adressée au président de Kering, elle les félicite de l’arrêt de l’utilisation de la fourrure mais remet ensuite en question la « manière violente et indiscutablement cruelle » dont les lézards sont tués pour les accessoires, notamment Gucci, sur la base d’une enquête de PETA Asia. « Aucun sac, ceinture ou portefeuille ne vaut une telle douleur et une telle souffrance, d’autant plus que vos designers ont accès aux cuirs les plus avancés et les plus beaux » .

 

Quant à LVMH, PETA affirme que les travailleurs des abattoirs qui fournissent LVMH ont gonflé des pythons, entre autres allégations de « souffrance indéfendable. » Elle fait également référence à une allégation antérieure selon laquelle des crocodiles auraient été entassés dans un espace confiné pendant des mois dans une partie de la chaîne d’approvisionnement de LVMH au Vietnam. Des experts anonymes ayant vu la vidéo de PETA, ont déclaré que les pratiques observées semblaient globalement conformes aux normes internationales de bien-être animal.

 

Les deux entreprises ont répondu aux allégations ce jeudi et ont souligné leurs engagements en matière de traçabilité et de normes de bien-être animal. Kering a par ailleurs été encouragé par PETA via leurs Fashion Awards 2021, dévoilés le 8 décembre 2021. Le groupe a notamment reçu le prix “Le plus grand moment sans fourrure” après que le groupe ait banni la fourrure de toutes ses marques. Gucci, marque du groupe Kering a remporté le prix de l’innovation avec Demetra, le « cuir végétal » contenant des composés de bois.

 

De son côté, LVMH a cité son engagement de 28 ans à appliquer les normes les plus élevées dans l’approvisionnement de ces matières, en donnant la priorité au bien-être des animaux, à la conservation des espèces et au plus grand respect de l’environnement et des communautés locales. Depuis 2019, LVMH a également introduit une charte d’approvisionnement en matières premières d’origine animale “Life 360” afin d’évaluer ses engagements pour qu’ils s’appliquent à toutes ses marques et se déclare « fermement engagé dans la traçabilité des matières. »

Voir aussi

 

Une porte-parole de PETA a déclaré que l’organisation n’avait pas reçu de réponse de la part des deux groupes de luxe et l’organisation prévoit des manifestations dans différentes villes prochainement.

 

Lire aussi > LE GROUPE KERING N’UTILISERA PLUS DE FOURRURE À PARTIR DE 2022

 

Photo à la Une : © Gucci

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
1
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut