Vous lisez en ce moment
Le groupe Kering n’utilisera plus de fourrure à partir de 2022

Le groupe Kering n’utilisera plus de fourrure à partir de 2022

Ce vendredi matin, Kering a pris la décision de renoncer à l’utilisation de la fourrure animale, à compter des collections automne 2022. Toutes les Maisons du groupe cessent désormais d’utiliser la fourrure.

 

Dans ce processus progressif d’abandon de la fourrure, Gucci du groupe Kering avait ouvert le bal en octobre 2017, suivi de Balenciaga, Bottega Veneta et Alexander McQueen. C’est maintenant au tour des dernières maisons du groupe comme Brioni et Yves Saint Laurent d’arrêter progressivement son utilisation.

 

Depuis 2019, Kering a fait de la cause et du bien-être animal une priorité. Des standards liés au bien-être animal continueront d’être rigoureusement appliqués concernant les fibres et matières animales.

 

« Depuis de nombreuses années, Kering s’efforce d’ouvrir la voie en matière de développement durable, guidé par une vision du luxe indissociable de valeurs et de standards environnementaux et sociaux les plus élevés. En matière de bien-être animal plus particulièrement, notre Groupe a toujours démontré sa volonté de faire évoluer les pratiques au sein de sa chaîne d’approvisionnement et de l’ensemble du secteur. Le moment est venu de franchir un pas supplémentaire en mettant fin à l’utilisation de la fourrure dans toutes nos collections. Le monde a changé, nos clients ont évolué et le luxe doit naturellement s’y adapter » a annoncé François-Henri Pinault, Président-Directeur Général de Kering.

 

 

La fondation de l’actrice Brigitte Bardot créée en 1986, se dévouant entièrement pour la protection animale a salué la décision de François-Henri Pinault et appelle « aujourd’hui Bernard Arnault à engager les maisons du groupe LVMH dans un même élan de progrès, de respect du vivant, en bannissant à son tour la fourrure animale ». 

 

 

D’autres ont également réagi à cette annonce, c’est le cas du journaliste et militant pour le bien-être animal, Hugo Clément qui a félicité cette décision.

Voir aussi

 

 

À noter que le groupe avait subi des pressions depuis plusieurs années de l’association Peta par le biais de manifestation ou de réclamations sur les réseaux sociaux. Le groupe Kering rejoint ainsi Burberry, Chanel, Versace ou encore Giorgio Armani dans cette démarche de non-utilisation de la fourrure animale.

 

Lire aussi > KERING DOUBLE SES VENTES AU T2

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut