Paris : Les palaces contraints à renoncer à la saison estivale

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,armember »][vc_column][vc_column_text]

Alors que la réouverture des frontières européennes, ce 1er juillet, à certains voyageurs venant de pays hors UE permettent à certains établissements comme Fauchon l’Hôtel Paris de rouvrir leurs portes, les palaces parisiens restent sur la touche jusqu’en septembre.

 

L’avenir de l’industrie hôtelière reste encore brumeux, la France affiche un encéphalogramme plat avec une activité en chute de 90%.

 

À Paris, destination « incontournable », les hôtels rouvre au compte-goutte en ajustant leurs prestations au regard des exigences sanitaires : plexiglas protégeant la réception, personnel masqué et gants pour ceux qui portent les bagages. Autant de mesures qui seront bientôt reconnues par une certification Bureau Veritas.

 

« C’est un peu l’antithèse de notre métier d’hospitalité. Pourtant, si ces protocoles sanitaires peuvent être vus comme une régression du service, je pense au contraire tout l’inverse, remarquait Jérôme Montantème, directeur général du Fauchon l’Hôtel ParisCar ils offrent une vraie opportunité d’aller plus loin dans un service sur-mesure. »

 

« Après les hôtels bon marché, le milieu et le haut de gamme, les palaces seront les derniers à se rétablir » , déclarait Christophe Laure, de Umih Prestige, qui estime que la reprise pourrait prendre jusqu’en 2023.

 

La clientèle principale absente

 

Pour les 31 palaces français, dont 12 se situent à Paris, la reprise s’avère plus complexe. Si ces hôtels cinq étoiles aux caractéristiques exceptionnels ont ouvert les réservations pour juillet, Christophe Laure a confié que la demande était « pratiquement inexistante ».

 

© Meurice

 

En effet, l’annulation de la Fashion Week et le report de Roland Garros paralysent la reprise de l’activité. La fermeture des frontières pour les voyageurs venant des États-Unis notamment, car les responsables européens ne considèrent pas que la crise du Covid-19 y soit sous contrôle, prive également les établissements de luxe de leur clientèle principale.

 

Au moins 80% des clients des palaces de la capitale viennent normalement d’outre-mer, notamment d’Amérique du Nord (25-35 %), ainsi que d’Asie et du Moyen-Orient.

 

Le seul palace parisien à ouvrir au public pour l’été est La Réserve, toutefois même dépourvu de concurrence, il fonctionne actuellement à 75% d’occupation en semaine, et 45% le week-end.

 

© Plaza Athénée

 

« Les palaces parisiens voulaient tous rouvrir début juillet, mais il n’y a pas réservations, déplorait François Delahaye, directeur des opérations de la Dorchester Collection pour le Plaza Athénée et Meurice à ParisÀ cause de la quarantaine mise en place par les États, il n’y a pas moyen d’avoir des clients. S’ils viennent en France cet été, les Anglais et les Américains iront à Cannes, Saint-Tropez ou Biarritz, pas à Paris. À ce stade, nous pensons rouvrir le 1er septembre. Il nous faut quinze jours pour être prêts ».

 

Des pertes significatives

 

Au Meurice et au Plaza Athénée, 95 % des salariés sont actuellement en chômage partiel. Cependant tant qu’ils restent fermés, Le Meurice perd 4 millions d’euros par mois, et le Plaza Athénée 3 millions d’euros.

 

« Notre propriétaire a injecté des dizaines de millions dans le Plaza Athénée et le Meurice. Tous les autres propriétaires ont fait la même chose », indiquait François Delahaye.

 

Une reprise à retardement pour les établissements de luxe de la capitale qui compte sur une prompte reprise des grands évènements pour relancer leur activité en Septembre prochain. Le Bristol est l’un des premiers palaces à avoir annoncé officiellement sa réouverture au 1er Septembre.

 

 

Lire aussi > ECONOMIE : COMMENT LA THAÏLANDE VEUT RELANCER LE TOURISME DE LUXE

 

Photo à la Une : © Plaza Athénée[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Alors que la réouverture des frontières européennes, ce 1er juillet, à certains voyageurs venant de pays hors UE permettent à certains établissements comme Fauchon l’Hôtel Paris de rouvrir leurs portes, les palaces parisiens restent sur la touche jusqu’en septembre.

 

L’avenir de l’industrie hôtelière reste encore brumeux, la France affiche un encéphalogramme plat avec une activité en chute de 90%. […][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Plaza Athénée[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »customer »][vc_column][vc_column_text]

Alors que la réouverture des frontières européennes, ce 1er juillet, à certains voyageurs venant de pays hors UE permettent à certains établissements comme Fauchon l’Hôtel Paris de rouvrir leurs portes, les palaces parisiens restent sur la touche jusqu’en septembre.

 

L’avenir de l’industrie hôtelière reste encore brumeux, la France affiche un encéphalogramme plat avec une activité en chute de 90%. […][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Plaza Athénée[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus