Los Angeles : le nouveau point d’ancrage de la Maison Chanel

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Après Dakar et la collection Métiers d’art en 2022, cap sur la cité des Anges. La Maison de couture emblématique Chanel a présenté mardi sa nouvelle collection croisière entre les murs des studios Paramount, qui rappelle l’étroite relation de Coco Chanel avec le cinéma américain.

 

Vendredi dernier, un nouveau flagship Chanel a ouvert ses portes aux invités de prestige, ainsi qu’au grand public dans le célèbre quartier de Beverly Hills. Une semaine plus tard, c’est dans la même ville, mais dans un tout autre lieu que la Maison de couture a posé ses valises et ses créations, pour présenter sa dernière collection croisière. Mais, pourquoi Chanel a choisi Los Angeles ?

 

 

Entre mode et cinéma

 

L’histoire remonte aux années 1930. Gabrielle Chanel, créatrice de la Maison et grande couturière quitte Paris à la demande du célèbre producteur de cinéma américain Samuel Goldwyn, pour dessiner les costumes de certains de ses films. Lui est séduit par le talent et le style à la française de la designer, et elle, découvre de nouvelles opportunités Outre-Atlantique. Depuis lors, le lien entre la Maison parisienne et la cité des Anges se perpétue et ne cesse d’évoluer.

 

Virginie Viard, directrice artistique de la Maison depuis la mort du Kaiser en 2019, a choisi de revenir sur ces terres emblématiques. Et ce, en livrant un nouveau défilé croisière, tout en rendant hommage à Chanel et à sa créatrice.

 

 

Oui, revenir, car ce n’est pas la première fois que la griffe française part à la conquête de l’Amérique. En 2007, elle choisit l’aéroport de Santa Monica à Malibu pour présenter sa collection croisière annuelle. 16 ans après, les choses n’ont pas évolué, ou presque…

 

Lors d’un entretien avec le magazine le Point, Bruno Pavlovsky, président de Chanel SAS, se livre sur la Maison parisienne, les États-Unis et le marché américain si riche et si puissant.

 

Si Chanel a choisi Los Angeles pour défiler, ce n’est pas par hasard. Le marché américain est d’une importance capitale et demeure l’un des plus dynamiques, que ça soit avant ou après la pandémie, a ainsi rappelé Bruno Pavlovsky. Grâce et non pas à cause de cet épisode sanitaire mondial, Chanel a mis en place de nouveaux dispositifs digitaux pour faire vivre et découvrir aux clientes une expérience inédite de la marque. Depuis lors, « l’engouement ne s’est pas démenti« .

 

Pour Chanel, le marché américain s’établit comme le premier marché de la couture. Entre l’empreinte que Gabrielle Chanel a laissé et d’un service unique apporté à cette clientèle Outre-Atlantique, l’esprit Chanel est ancré dans les esprits. La preuve en est avec le thème du Met Gala de cette année, qui a rendu un fabuleux hommage à Karl Lagerfeld. Pour les américains, Chanel respire le glamour, le luxe, l’élégance et surtout, le style à la française, si souvent imité, mais jamais égalé.

 

Los Angeles, le nouvel eldorado de Chanel

 

Los Angeles, San Francisco, New York ou encore Miami, Chanel est présent dans plus de 100 points de vente, dont 30 boutiques à travers les États-Unis. Le nouveau magasin, situé à Beverly Hills au 400 North Rodeo Drive, qui s’étend sur plus de 3 000 m2, est le plus grand de tout le continent. Selon Bruno Pavlovsky, il s’inscrit dans le développement de ce nouveau rapport aux clients. Imaginé par l’architecte Peter Marino, ce nouvel établissement d’un blanc immaculé aux grandes baies vitrées est « un point de découverte de la marque, qui en propose tous les univers« .

 

 

 

Les clientes américaines ont un très fort engagement sur le prêt-à-porter, toujours d’après Monsieur Pavlovsky, qui a représenté 50 % des ventes des deux premiers jours d’ouverture dans la boutique de Rodeo Drive. Les chaussures sont également un must-have pour elles. Les États-Unis représentent d’ailleurs le premier marché du soulier pour Chanel.

 

Une ouverture de boutique, une collection croisière et bientôt de nombreux événements dans le nouvel espace au double C californien, Chanel n’a pas fini de conquérir les États-Unis et ses it-girls.

 

Lire aussi >Chanel prend ses quartiers d’été au coeur de Saint-Tropez

 

Photo à la Une : ©Gettyimages[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Après Dakar et la collection Métiers d’art en 2022, cap sur la cité des Anges. La Maison de couture emblématique Chanel a présenté mardi sa nouvelle collection croisière entre les murs des studios Paramount, qui rappelle l’étroite relation de Coco Chanel avec le cinéma américain.

 

Vendredi dernier, un nouveau flagship Chanel a ouvert ses portes aux invités de prestige, ainsi qu’au grand public dans le célèbre quartier de Beverly Hills. Une semaine plus tard, c’est dans la même ville, mais dans un tout autre lieu que la Maison de couture a posé ses valises et ses créations, pour présenter sa dernière collection croisière. Mais, pourquoi Chanel a choisi Los Angeles ?

 

 

Entre mode et cinéma

 

L’histoire remonte aux années 1930. Gabrielle Chanel, créatrice de la Maison et grande couturière quitte Paris à la demande du célèbre producteur de cinéma américain Samuel Goldwyn, pour dessiner les costumes de certains de ses films. Lui est séduit par le talent et le style à la française de la designer, et elle, découvre de nouvelles opportunités Outre-Atlantique. Depuis lors, le lien entre la Maison parisienne et la cité des Anges se perpétue et ne cesse d’évoluer.

 

Virginie Viard, directrice artistique de la Maison depuis la mort du Kaiser en 2019, a choisi de revenir sur ces terres emblématiques. Et ce, en livrant un nouveau défilé croisière, tout en rendant hommage à Chanel et à sa créatrice.

 

 

Oui, revenir, car ce n’est pas la première fois que la griffe française part à la conquête de l’Amérique. En 2007, elle choisit l’aéroport de Santa Monica à Malibu pour présenter sa collection croisière annuelle. 16 ans après, les choses n’ont pas évolué, ou presque…

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Gettyimages [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Après Dakar et la collection Métiers d’art en 2022, cap sur la cité des Anges. La Maison de couture emblématique Chanel a présenté mardi sa nouvelle collection croisière entre les murs des studios Paramount, qui rappelle l’étroite relation de Coco Chanel avec le cinéma américain.

 

Vendredi dernier, un nouveau flagship Chanel a ouvert ses portes aux invités de prestige, ainsi qu’au grand public dans le célèbre quartier de Beverly Hills. Une semaine plus tard, c’est dans la même ville, mais dans un tout autre lieu que la Maison de couture a posé ses valises et ses créations, pour présenter sa dernière collection croisière. Mais, pourquoi Chanel a choisi Los Angeles ?

 

 

Entre mode et cinéma

 

L’histoire remonte aux années 1930. Gabrielle Chanel, créatrice de la Maison et grande couturière quitte Paris à la demande du célèbre producteur de cinéma américain Samuel Goldwyn, pour dessiner les costumes de certains de ses films. Lui est séduit par le talent et le style à la française de la designer, et elle, découvre de nouvelles opportunités Outre-Atlantique. Depuis lors, le lien entre la Maison parisienne et la cité des Anges se perpétue et ne cesse d’évoluer.

 

Virginie Viard, directrice artistique de la Maison depuis la mort du Kaiser en 2019, a choisi de revenir sur ces terres emblématiques. Et ce, en livrant un nouveau défilé croisière, tout en rendant hommage à Chanel et à sa créatrice.

 

 

Oui, revenir, car ce n’est pas la première fois que la griffe française part à la conquête de l’Amérique. En 2007, elle choisit l’aéroport de Santa Monica à Malibu pour présenter sa collection croisière annuelle. 16 ans après, les choses n’ont pas évolué, ou presque…

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Gettyimages [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere
Apolline Prulhiere est une jeune journaliste en herbe. Elle se passionne notamment pour la mode et la culture, et s'est récemment découvert un intérêt certain pour l'automobile. Sa plume enjouée se caractérise d'une grande richesse lexique, d'un ton direct et spontané. Son glossaire précis élimine l'incertitude.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus