Les ventes de l’Oréal se redressent au troisième trimestre

L’Oréal a annoncé hier la reprise de la croissance de son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2020. La marque française a su rayonner auprès de la clientèle chinoise, et a poursuivi le lancement de ses produits malgré la crise sanitaire.

 

Durant la première partie de l’année, L’Oréal a souffert du confinement mondial, qui a entraîné la fermeture des boutiques, aéroport et des salons de coiffures où la marque commercialise ses produits. Comme pour de nombreux acteurs du luxe, la crise sanitaire a engendré une baisse de la croissance pour le début de l’année 2020.

 

Les ventes du groupe ont toutefois rebondi dans la plupart des divisions de la marque, et plus particulièrement sur les produits grand public disponibles en supermarché, tels que la marque Garnier.

 

Le chiffre d’affaires total de l’Oréal est remonté juste au-dessus de 7 milliards d’euros pour la période juillet-septembre, en hausse de 1,6% à données comparables. Ce rebond du chiffre d’affaire, qui avait chuté de 19% sur la période avril-juin, est assez inattendu puisque les analystes prédisaient que le chiffre d’affaires se contracte encore après juin 2020.

 

L’Oréal connaît son rebond le plus important dans la division des cosmétiques actifs, avec des marques comme Vichy ou la Roche Posay, qui commercialisent des produits dermatologiques. La division bondit de près de 30% de ses ventes. Le PDG de la marque, Jean-Paul Agon a notifié que L’Oréal avait gagné des parts de marché sur ce segment, au cours d’une conférence téléphonique avec des analystes.

 

Le PDG a également souligné que L’Oréal était parvenu à réaliser une meilleure performance que les marques concurrentes, notamment sur l’important marché chinois, où la marque est très présente. D’autres maisons de luxe, comme Hermès et Louis Vuitton, ont fait état d’une augmentation similaire grâce à la demande en Asie.

 

La division luxe de la marque, L’Oréal Luxe, où l’on retrouve par exemple la marque Lancôme, qui fabrique des produits cosmétiques pour la marque italienne Armani, n’a quant à elle pas connu une telle reprise. Les ventes ont connu une baisse de 6,2% et le groupe a justifié cette performance négative par les restrictions de voyage imposées un peu partout.

 

Voir aussi

La cryptomonnaie, une valeur de référence

Le fait que les consommateurs chinois n’aient plus voyagé est dommage pour le travel retail mais une aubaine pour nos affaires en Chine”, a commenté Jean-Paul Agon.

 

Jean-Paul Agon a tenu à exprimer sa prudence face à la résurgence de l’épidémie de COVID-19, notamment en Europe. Toutefois, il a également affirmé s’attendre à une nouvelle progression du chiffre d’affaires de l’Oréal au quatrième trimestre.

 

Lire aussi > NICOLAS HIERONIMUS EST NOMMÉ DG DE L’ORÉAL 

 

Photo à la Une : © L’Oréal

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2020 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut