Vous lisez en ce moment
Les échanges débutent à la nouvelle Bourse de Pékin

Les échanges débutent à la nouvelle Bourse de Pékin

L’inauguration de la nouvelle Bourse de Pékin a eu lieu ce lundi. Pour le moment, 80 actions peuvent s’échanger entre ses murs, principalement celles de PME innovantes. L’objectif de cette nouvelle bourse est de faciliter l’accès au financement pour ce type d’entreprises.

 

La première économie asiatique comptait, jusqu’à maintenant, trois grandes places boursières, une à Shanghai, capitale économique du pays, une autre dans la métropole de Shenzhen et enfin dans la dernière dans le territoire semi-autonome de Hong-Kong.

 

En Chine, les PME éprouvent des difficultés pour obtenir des prêts bancaires, surtout dans le contexte actuel de ralentissement économique. La nouvelle Bourse de Pékin vise donc à apporter un moyen supplémentaire à ces PME pour lever des fonds.

 

Le lancement de la place boursière pékinoise intervient au moment où les régulateurs opèrent un tour de vis contre les grandes entreprises technologiques, accusées « d’expansion désordonnée » ces dernières années. Pour Yi Huiman, président de la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilière, il s’agit aussi d’un jalon dans les réformes du marché des capitaux chinois. « C’est important car cela renforcera le marché des capitaux à plusieurs niveaux, améliorera le système de financement des PME, stimulera l’innovation et la modernisation de l’économie chinoise » b, a-t-il déclaré lors d’une cérémonie ce lundi.

 

Au total, 81 actions ont commencé à être négociées pour marquer le lancement officiel de la bourse. 19 d’entres elles sont à la hausse et plus de 50 baissent. « C’est une assez bonne performance pour le premier jour », a déclaré Yang Hongxun, analyste du cabinet de conseil en investissement Shenguang. « Avec le président Xi approuvant l’échange, je vous peu de chance pour que ce marché échoue ».

 

Plus de quatre millions d’investisseurs ont ouvert des comptes pour négocier à la nouvelle Bourse de Pékin, qui adopte un mécanisme d’introduction en bourse basé sur l’enregistrement, un système également adopté par ChiNext à Shenzhen et par le marché STAR axé sur la technologie de Shanghai.

 

Les entreprises cotées à la nouvelle Bourse de Pékin pourront migrer vers celles de Shanghai ou de Shenzhen si leurs résultats sont suffisamment corrects.

Voir aussi

 

 

Lire aussi > BOURSE : L’ÉCONOMIE CHINOISE EN PANNE

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut