Vous lisez en ce moment
Le Natural Diamond Council accueille Arctic Canadian Diamond Company

Le Natural Diamond Council accueille Arctic Canadian Diamond Company

Le Natural Diamond Council (NDC) a annoncé hier lundi que l’Arctic Canadian Diamond Company (ACDC) rejoignait son association qui regroupe les plus gros producteurs de diamants, avec effet immédiat. L’entreprise de droit canadien consacrée à l’extraction et la vente du diamant rejoint ainsi  ALROSA, De Beers Group, Lucara Diamond, Petra Diamonds, RZM Murowa et Rio Tinto.

 

Il faut rappeler que le Natural Diamond Council, qui vise à protéger et promouvoir l’intégrité de l’industrie des diamants naturels, assure la croissance durable de l’industrie tout en protégeant les normes d’intégrité les plus élevées à tous les niveaux.

 

Au fur et à mesure que le Natural Diamond Council étend sa portée et son influence auprès des consommateurs du monde entier, il continuera à s’adjoindre de nouveaux partenaires pour accélérer la croissance et réaliser le plein potentiel de l’industrie.” , souligne le communiqué.

 

« Je suis ravi d’accueillir Arctic Canadian Diamond Company au sein du NDC et Kristal Kaye au sein de notre conseil d’administration. Nous apprécions grandement leur désir de participer à la croissance de l’industrie et nous avons hâte de travailler ensemble pour élargir l’influence/la portée du NDC” a déclaré Stephen Lussier, président du NDC. 

 

À noter que ACDC est propriétaire majoritaire de la mine de diamants Ekati, première mine de diamants de surface et souterraine du Canada (territoires du Nord-Ouest). “Cette mine est réputée pour ses diamants de première qualité dont le plus gros produit à ce jour est un diamant de 186 carats de la fosse Pigeon, qui a été récupéré et vendu en 2016.” d’après le communiqué.

 

C’est la directrice financière du ACDC, Kristal Kaye, qui se joindra au conseil d’administration du NDC.

 

« Nous sommes impatients de nous associer au Natural Diamond Council et à ses six membres actuels pour protéger et promouvoir l’intégrité de l’industrie moderne des bijoux en diamant. Lorsqu’ils sont gérés de manière responsable, les diamants naturels ont un impact significatif sur les communautés où ils sont trouvés, et nous sommes fiers de partager l’histoire de nos diamants avec les consommateurs du monde entier.” s’est-elle exprimée.

 

Le NDC en quelques chiffres…

 

Les membres du Natural Diamond Council représentent 75% d’un marché totalisant une production d’environ 150 millions de carats et un Chiffre d’Affaires de 13 milliards d’euros (chiffres 2018 de Kimberly process). Ils emploient 77 000 personnes recevant un salaire 66% plus élevé que la moyenne nationale. 

Voir aussi


 

Les bénéfices créés localement, grâce à l’emploi, s’élèvent à 3,9 milliards de dollars. Grâce à l’achat de biens et services locaux, les membres du NDC infusent aux communautés 6,8 milliards de dollars de bénéfices. 60% de la valeur qu’ils créent est conservée localement, bénéficiant directement et indirectement aux communautés. Ils investissent 292 millions de dollars dans des prestations de programmes sociaux, y compris l’éducation et les soins de santé.

 

Les membres du NDC protègent 1 023 milles carrés de terres, ce qui représente 3 fois la superficie de terrain qu’ils utilisent. 83% de l’eau nécessaire pour l’extraction de diamants est recyclée. Enfin, un diamant naturel, c’est 69% d’émissions de carbone par carat en moins par rapport à un diamant créé en laboratoire.

 

Lire aussi > NATURAL DIAMOND COUNCIL : UN NOUVEAU SITE OFFICIEL EN FRANCAIS

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut