L’acquisition de Tom Ford par Estée Lauder met l’accent sur les parfums

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Après des semaines de rumeurs et de discussions, le groupe Estée Lauder a fini par racheter la Maison Tom Ford pour 2,3 milliards de dollars, un montant qui englobe notamment les liquidités et les dettes. Cette nouvelle emplette met l’accent sur la beauté, avant la mode.

 

La Maison de mode et de beauté américaine, évaluée à 2,8 milliards de dollars, a finalement été rachetée pour 2,3 milliards par le groupe Estée Lauder. Tom Ford, le fondateur, PDG et principal actionnaire de la Maison éponyme gardera sa place de directeur créatif jusqu’à fin 2023. Domenico De Sole, président de Tom Ford International, restera en tant que consultant jusqu’à cette même date.

 

« Je ne pourrais pas être plus heureux de cette acquisition, car The Estée Lauder Companies est la maison idéale pour la marque« , a déclaré le créateur dans un communiqué. « Ils ont été un partenaire extraordinaire dès le premier jour de ma création de l’entreprise, et je suis ravi de les voir devenir les intendants du luxe dans ce nouveau chapitre de la marque Tom Ford. »

 

Estée Lauder, maintenant dirigeante de la société américaine, sous-traitera la mode et les accessoires, à des entreprises comme  Ermenegildo Zegna NV (mode), ou Marcolin (lunettes), déjà licenciées.

 

Concernant Tom Ford Beauty, les parfums haut de gamme représentent environ 50 % des ventes. Selon JP Morgan, les fragrances figurent parmi les 15 premières marques de prestige aux États-Unis et les 10 premières en Chine.

 

Tom Ford Beauty au coeur de ce rachat

 

Avant même ce rachat important, la filière beauté de Tom Ford avait déjà un accord de licence avec le groupe français, qui comprend une collection de parfums, de maquillage et de produits de soins pour la peau.

 

Côté financier, pour l’exercice clos en juin 2022, les ventes nettes de la division beauté de Tom Ford ont augmenté d’environ 25 %, d’une année à l’autre. Estée Lauder est ambitieux et annonce qu’elle devrait réaliser des ventes nettes annuelles de 1 milliard de dollars au cours des prochaines années.

 

« Tom Ford est un acteur ultra-luxe et a encore un énorme potentiel de croissance aux États-Unis et en particulier à l’étranger. Cette clientèle est très attrayante pour Estée Lauder, comme elle le serait pour n’importe quel conglomérat de luxe » a déclaré Andrew Charbin, le directeur général de the Sage Group, une banque d’investissements spécialisée en fusions et acquisitions pour les marques haut de gamme grand public.

 

Le lancement de Tom Ford Beauty en Chine a été l’une des introductions les plus importantes d’Estée Lauder dans le pays. Malgré cela, il a annoncé que ses ventes en Asie avaient chuté, en raison des politiques anti-covid très strictes du pays.

 

Entre mode et beauté, il n’y a qu’un pas

 

Durant des mois, des rumeurs couraient sur cette future acquisition de la marque Tom Ford. Entre Estée Lauder et Kering, la guerre des groupes était déclarée et c’est finalement la beauté qui l’emporte sur le luxe. Seul le temps dira si la décision de la griffe américaine aura un impact significatif sur l’industrie de la beauté. Avant elle, d’autres marques ont tenté des alliances semblables, mais ont échoué. Comme Clarins et Procter & Gamble, qui ont acquis respectivement les Maisons Mugler et Rochas . Un échec en parti dû aux problèmes que rencontre l’industrie du vêtement.

 

« Il y a eu énormément de fusions et acquisitions ces dernières années, et certaines transactions qui n’avaient aucun sens se sont révélées être des échecs complets pour les acheteurs. À cause du marché, tout le monde était un peu excité et payait trop cher avec un financement bon marché pour des actifs médiocres » a déclaré le directeur de The Sage Group.

 

Le succès de la stratégie d’Estée Lauder dépend fortement de ses accords de licence. Comme par exemple celui avec le groupe Zegna, vieux de 20 ans avec un renouvellement automatique pour dix ans supplémentaires. Ou encore l’accord de licence passé avec Marcolin, détenant la licence des lunettes Tom Ford depuis 2005, et qui conservera la sienne à vie.

 

Lire aussi >Estée Lauder proche de racheter Tom Ford

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Après des semaines de rumeurs et de discussions, le groupe Estée Lauder a fini par racheter la Maison Tom Ford pour 2,3 milliards de dollars, un montant qui englobe notamment les liquidités et les dettes. Cette nouvelle emplette met l’accent sur la beauté, avant la mode.

 

La Maison de mode et de beauté américaine, évaluée à 2,8 milliards de dollars, a finalement été rachetée pour 2,3 milliards par le groupe Estée Lauder. Tom Ford, le fondateur, PDG et principal actionnaire de la Maison éponyme gardera sa place de directeur créatif jusqu’à fin 2023. Domenico De Sole, président de Tom Ford International, restera en tant que consultant jusqu’à cette même date.

 

« Je ne pourrais pas être plus heureux de cette acquisition, car The Estée Lauder Companies est la maison idéale pour la marque« , a déclaré le créateur dans un communiqué. « Ils ont été un partenaire extraordinaire dès le premier jour de ma création de l’entreprise, et je suis ravi de les voir devenir les intendants du luxe dans ce nouveau chapitre de la marque Tom Ford. »

 

Estée Lauder, maintenant dirigeante de la société américaine, sous-traitera la mode et les accessoires, à des entreprises comme  Ermenegildo Zegna NV (mode), ou Marcolin (lunettes), déjà licenciées.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Après des semaines de rumeurs et de discussions, le groupe Estée Lauder a fini par racheter la Maison Tom Ford pour 2,3 milliards de dollars, un montant qui englobe notamment les liquidités et les dettes. Cette nouvelle emplette met l’accent sur la beauté, avant la mode.

 

La Maison de mode et de beauté américaine, évaluée à 2,8 milliards de dollars, a finalement été rachetée pour 2,3 milliards par le groupe Estée Lauder. Tom Ford, le fondateur, PDG et principal actionnaire de la Maison éponyme gardera sa place de directeur créatif jusqu’à fin 2023. Domenico De Sole, président de Tom Ford International, restera en tant que consultant jusqu’à cette même date.

 

« Je ne pourrais pas être plus heureux de cette acquisition, car The Estée Lauder Companies est la maison idéale pour la marque« , a déclaré le créateur dans un communiqué. « Ils ont été un partenaire extraordinaire dès le premier jour de ma création de l’entreprise, et je suis ravi de les voir devenir les intendants du luxe dans ce nouveau chapitre de la marque Tom Ford. »

 

Estée Lauder, maintenant dirigeante de la société américaine, sous-traitera la mode et les accessoires, à des entreprises comme  Ermenegildo Zegna NV (mode), ou Marcolin (lunettes), déjà licenciées.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus