Hospices de Beaune : La vente aux enchères des vins établit un nouveau record de prix

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La 161ème vente des vins des Hospices de Beaune a eu lieu ce week-end, avec une vente record pour un fût de Corton Renardes Grand Cru, vendu pour 800 000 euros.

 

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune reste un rendez-vous incontournable du monde viticole bourguignon. Il s’agit en effet du premier indicateur des grands crus de Bourgogne, dont certains peuvent atteindre des prix de vente record.

 

Cette année, ces enchères caritatives ont permis de rassembler pas moins de 11,67 millions d’euros, soit plus que l’an dernier, avec pourtant presque deux fois moins de lots. « C’est absolument hallucinant » , s’est félicité François Poher, directeur des Hospices civils. « On a jamais autant vendu autant de bons vins et produits si peu » , a rajouté Frédéric Drouhin, président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

 

Le clou des enchères, la « pièce de charité » ou « pièce du président » comme on l’appelle également, était cette année un fût de Corton Renardes Grand Cru, vendu pour la somme de 800 000 euros, un record, quand on sait que celui de l’année précédente s’élevait à 660 000 euros. Un millésime rare et produit à des volumes très faibles. Il s’agit là d’un record de vente pour l’événement, dont les bénéfices iront à Solidarité Femmes, un réseau associatif dédié aux victimes de violences conjugales, et à l’Institut Curie pour la recherche contre le cancer du sein.

 

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune a été cette année marquée par les faibles volumes proposés. En raison d’une récolte presque réduite de moitié à cause de la météo, seules 349 pièces de primeurs rouges et blancs étaient proposées aux acquéreurs, contre 630 l’an dernier.

 

L’édition de cette année était aussi marquée par un changement de commissaire-priseur. La maison américaine Sotheby’s a repris les enchères tenues depuis 2005 par sa concurrente britannique Christie’s, dans le but de développer son marché des vins en France.

 

Lire aussi > LES BIJOUX ROYAUX VENDUS AUX ENCHÈRES PAR SOTHEBY’S ONT ATTEINT 900 000 DOLLARS

 

 

Photo à la Une : © Office du tourisme de Beaune[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La 161ème vente des vins des Hospices de Beaune a eu lieu ce week-end, avec une vente record pour un fût de Corton Renardes Grand Cru, vendu pour 800 000 euros.

 

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune reste un rendez-vous incontournable du monde viticole bourguignon. Il s’agit en effet du premier indicateur des grands crus de Bourgogne, dont certains peuvent atteindre des prix de vente record.

 

Cette année, ces enchères caritatives ont permis de rassembler pas moins de 11,67 millions d’euros, soit plus que l’an dernier, avec pourtant presque deux fois moins de lots. « C’est absolument hallucinant » , s’est félicité François Poher, directeur des Hospices civils. « On a jamais autant vendu autant de bons vins et produits si peu » , a rajouté Frédéric Drouhin, président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ed-hrvatski.com! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Office du tourisme de Beaune[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La 161ème vente des vins des Hospices de Beaune a eu lieu ce week-end, avec une vente record pour un fût de Corton Renardes Grand Cru, vendu pour 800 000 euros.

 

La vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune reste un rendez-vous incontournable du monde viticole bourguignon. Il s’agit en effet du premier indicateur des grands crus de Bourgogne, dont certains peuvent atteindre des prix de vente record.

 

Cette année, ces enchères caritatives ont permis de rassembler pas moins de 11,67 millions d’euros, soit plus que l’an dernier, avec pourtant presque deux fois moins de lots. « C’est absolument hallucinant » , s’est félicité François Poher, directeur des Hospices civils. « On a jamais autant vendu autant de bons vins et produits si peu » , a rajouté Frédéric Drouhin, président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Office du tourisme de Beaune[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus