La maison Léonard Paris rachetée par le groupe japonais Sankyo Seiko

Sankyo Seiko Co a vient d’annoncer l’acquisition de la maison française de luxe Léonard Paris.

 

Les propriétaires de Léonard Paris, son cofondateur Daniel Tribouillard et ses filles Nathalie présidente directrice générale et Virginie, directrice générale, ont vendu la maison de luxe à leur partenaire japonais depuis plus de cinquante ans, Sankyo Seiko. Ce dernier est un groupe coté et actif dans le textile et l’immobilier au Japon. Les deux entités avaient entamé les négociations en novembre dernier.

 

Dans le cadre de cette opération, Sankyo Seiko va acquérir 0,68 million d’actions. En décembre 2021, Leonard Fashion Sa déclarait un actif net de 9,18 millions d’euros, un actif total de 14,7 millions d’euros, un chiffre d’affaires de 8,53 millions d’euros, un bénéfice net de -0,87 million d’euros et un bénéfice d’exploitation de -0,271 million d’euros.

 

Les détails financiers de l’accord n’ont pas été communiqués.

 

Fondée en 1958 par Jacques Léonard, qui confia la création et la direction à Daniel Tribouillard, l’entreprise s’est lancée avec le soutien de Christian Dior. Un “cadeau fondamental”, selon le fondateur. La marque, qui vend des robes à partir de 1 170 euros et des accessoires, séduit vite au Japon, qui devient son premier marché depuis les années 1980. C’est aussi la seule marque française à avoir vendu des kimonos au Japon où elle réalise aujourd’hui 60 % de son activité. Dans l’archipel, on y retrouve pas moins de 70 magasins, contre 6 en Europe dont 3 en France.

 

Cette ascension nippone s’est fait grâce au partenariat local noué en 1969, avec Sankyo Seiko. « Le Japon est profondément lié à la vie de l’entreprise. Notre style, avec ses motifs floraux, est inspiré par leur culture » expliquait en 2017, Nathalie Tribouillard. Sankyo Seiko développe, produit et distribue alors, une collection de prêt-à-porter Léonard spécifique pour le marché japonais.

 

L’objectif du groupe est clairement de poursuivre l’expansion de Leonard en Asie, en s’appuyant notamment sur sa présence au Japon, selon le communiqué.

 

Le label conservera sa place dans le calendrier de la semaine de la mode parisienne et sa collection printemps-été 2023 sera le premier défilé sous la direction du nouveau propriétaire.

 

Lire aussi > LA DYNAMIQUE CONSOMMATRICE DES TOURISTES EN EUROPE DEVRAIT PROFITER AU LUXE

 

Photo à la Une : © Léonard Paris

Tags

Picture of Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus