Vous lisez en ce moment
La difficile transition des voitures de luxe vers le tout-électrique

La difficile transition des voitures de luxe vers le tout-électrique

Porsche Taycan 2020
Voir la galerie

À l’heure où la législation européenne se fait de plus en plus sévère, les constructeurs automobiles de luxe peinent à enclencher l’électrification de leurs modèles. Parce que le secteur préfère les moteurs à combustion interne aux moteurs électriques – qui représentent un coût important – seules quelques marques automobiles de luxe semblent s’être mises à la page.

 

En décembre 2019, Ferrari annonçait ne pas lancer de modèle de voiture électrique avant 2025, tout comme Bentley. À cette date, la Commission européenne envisage d’introduire la norme Euro 7 dont l’ambition sera de « bannir les voitures équipées de moteurs à combustion interne » pour reprendre les termes de la présidente de l’Union de l’Industrie Automobile allemande, Hildegarde Müller. Le Royaume-Uni a également annoncé tout récemment la fin de l’homologation des moteurs à essence à compter de 2030.

Voir aussi


 

Ces nouvelles normes n’empêchent pas Rolls-Royce de remettre sa transition vers le tout-électrique à plus tard, envisageant seulement une évolution  « dans la décennie ». Chez Bugatti, le seul véhicule électrique disponible dans le catalogue est une reproduction de la Baby de 1927. En effet, la marque du groupe Volkswagen n’est pas prête d’abandonner son moteur à combustion interne.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une: © Guide Auto

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut