Kering intègre le marché des émissions obligataires en livres sterling

Kering franchit une étape significative de sa stratégie financière en émettant pour la première fois des obligations en livres sterling. Cette initiative vise à renforcer la flexibilité budgétaire du géant du luxe  tout en consolidant sa position sur le marché.

 

Kering diversifie ses sources de financement grâce à sa toute première émission d’obligations en devise anglaise d’un montant total de 800 millions de livres sterling (environ 915 millions d’euros). La démarche s’inscrit dans la gestion active de la liquidité du groupe, illustrant ainsi sa volonté stratégique d’optimiser sa structure financière.

 

Rappelons que les obligations sont des titres utilisés par les entreprises ou les États pour emprunter de l’argent sur les marchés financiers. En achetant des obligations, on reçoit un intérêt en rémunération de ce prêt – on l’appelle le « coupon » -, et au terme prévu, l’émetteur rembourse le montant emprunté.

 

Cette émission se divise en deux tranches distinctes, la première d’une valeur de 400 millions de livres sterling sur 3 ans, assortie d’un coupon de 5,125%, et la seconde de même montant mais avec une échéance étendue à 9 ans, accompagnée d’un coupon de 5%.

 

Le groupe de luxe dirigé par François-Henri Pinault a souligné dans un communiqué l’enthousiasme des investisseurs obligataires à l’égard de cette offre. Ce soutien marque en effet la confiance du marché dans la solidité du crédit de Kering. Par ailleurs, ce dernierl précise que sa dette à long terme est notée ‘A’ par Standard & Poor’s, avec une perspective stable.

 

Précédente opération

 

En août dernier, Kering avait déjà réalisé une opération majeure en émettant une obligation de 3,8 milliards d’euros. Laquelle était spécifiquement destinée au financement de l’acquisition du parfumeur Creed.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>KERING PLONGE AU TROISIÈME TRIMESTRE

Photo à la Une : ©Presse

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus